Situation au nord Mali Mon point de vue

1
2

Suite aux exactions répétées dans le septentrion de notre pays et à des déclarations  incohérentes de certaines personnalités, je n’arrive pas à contenir le silence de la Jeunesse toute entière et particulièrement celle du Nord.

 
Le Mali est un grand pays, un pays dont la jeunesse est toujours considérée comme le fer de lance de toutes les guerres, de toutes les luttes et de toutes les batailles ; une jeunesse de cette renommée doit avoir son mot à dire et mieux elle doit se faire entendre, relever le défi du moment avec bravoure.
Cela ne peut avoir lieu que si cette jeunesse reprend sa place, en évitant d’être partisan de chicanes politiques à un moment où elle a du pain sur la planche. De tous les pays que j’ai eu la chance de visiter je n’ai vu dans aucun une jeunesse aussi polie et éduquée comme la nôtre car nos ainés sont les pionniers d’une Afrique unie dans la diversité ethnique et culturelle.
Aujourd’hui je me vois dans l’obligation de dépasser le stade de simple condamnation de tous ce que nous sommes entrain de subir de l’intérieur comme de l’extérieur ; je veux que tous nous agissons d’abord par une prise de conscience du problème, ensuite par une dénonciation de ce que j’appelle un discrédit sur nos autorités, sur nos soldats, sur nos politiciens et sur la société civile.
D’abord je présente toutes mes excuses à toute personne ou groupe de personnes que mes propos vont écorcher, seulement c’est un devoir morale pour moi de le faire. D’abord à certains compatriotes qui s’attaquent à la personne du président de la République, chef de l’Etat Amadou Toumani Touré ; qu’elles sachent que ce dernier de tout les temps n’a œuvré qu’à la consolidation de la paix dans notre pays.
Il est et demeure le seul président qui a su réunir autour de sa personne toutes les sensibilités politiques du pays chose qui a contribué à faire de notre pays un modèle atypique de démocratie.
Par rapport à un certain release de la presse une dame qui a eu à occuper un Ministère important dont une des missions consisterait à faire la promotion de l’artisanat et du Tourisme afin de contribuer à sédentariser les populations nomades, toutes choses nécessaires à l’amélioration de la condition de vie de nos frères touaregs, arabes, peuls… et j’en passe, dans le septentrion, s’en est prise au président  car son domicile a fait l’objet de vandalisme et elle trouve que le président n’a pas pu ou voulu empêcher.
Je dirai à cette dame d’abord qu’elle a assez profité d’un bien mal acquis, et que tout le Mali a déploré et dénoncé ce qui lui est arrivée. Si elle veut que le président se prononce sur son cas spécifique parce qu’elle est Touareg, qu’elle attende un peu encore.
N’a-t-elle pas eu à gérer le projet source de croissance pour un budget de plus de 4 milliards de F CFA ? Qu’a-t-elle fait pour appuyer l’Etat dans la consolidation de la Paix et dans la promotion de l’artisanat et du Tourisme ? N’est-ce pas elle qui a détourné ce projet étatique en sa faveur en bénéficiant d’un salon international annuel qu’elle organise en Europe ?
Se sent-elle menacer au point d’oublier tout ce dont elle a bénéficié de la part de celui qu’elle appelle « mon frère ».
Mon Dieu que la vie est bizarre.
Je salue la large campagne de condamnation de nos parties politiques qui ont choisi ce moment, un des pires pour s’attaquer au chef de l’Etat en pensant qu’il est le seul responsable de cette crise du Nord. Ou étaient-ils quand tout cela se passait ? N’ont-ils pas la parole à l’hémicycle ? Ne sont ils pas les représentants des sans voix (le peuple) ?
Pour moi c’est dans les pires moments que l’ont reconnait ses vrais amis. Nous sommes à un moment ou il faut faire une analyse objective de la situation et proposer des solutions de sortie de crise au lieu de se mettre à polémiquer sur des élections (dont est soucieux le chef de l’Etat plus que tous).
Voilà en trois points ce que je pense de ces élections :
1-    Finissons la crise actuelle et allez à des élections justes, transparentes et acceptées de tous.
2-    Allons aux élections dans ce chaos et nous rentrions dans une guerre post électorale.
3-    Laissons le Président de la République prendre des mesures exceptionnelles qui s’imposent quand l’intégrité nationale est menacée comme le stipule l’article 50 de notre constitution.
Je salue l’idée d’un leader qui trouve qu’il faut faire bloc derrière le Président de la République afin qu’ensemble le Mali se retrouve avec toutes ses filles et tous ses fils  pour que personne ne soit léser dans ses droits fondamentaux.
Je dirai à certaines personnalités qui ont eu ou qui continuent d’occuper des hautes fonctions dans notre gouvernement d’avoir confiance à l’Etat et que ce n’est pas une insécurité qui doit les pousser à discréditer l’Etat et à manquer de confiance en eux même.
Ils ont été soit Premier ministre ou continue à être ministre, ils n’ignorent rien du problème du Nord. Qu’ont-ils fait pour préserver l’arriver de cette crise ? Eux qui n’accompagnent même pas les organisateurs de Festivals tant que c’est au Nord.
Aujourd’hui ils sont les premiers à amener leurs familles à l’extérieur pour renforcer le discrédit des organisations comme le HCR qui à longueur de journée parle de trentaine de milliers de déplacés.
A ces derniers je dirai qu’ils sont compris, ils ont détruit la Somalie, le Rwanda, et le Soudan dans le seul but d’avoir des fonds dont peu de refugiés bénéficient. Nous leurs demandons d’arrêter cette propagande qui ne contribue pas à ramener la quiétude et la paix au Mali.
Je dirai à la Société civile de ne permettre à personne de profiter de la situation pour s’enrichir ou chercher une place car nous savons se qui se trame, les listes préparés et gardées pour une éventuelle insertion.
On ne peut pas vouloir d’une chose et de son contraire. La paix a un prix et des coûts. Etes-vous prêts à aller au front ? Si non ! Occupons nous de ce qu’on peut : la sensibilisation à la cohésion sociale. Depuis l’avènement de la démocratie notre pays a eu le privilège d’avoir une mosaïque de presse (écrite et audiovisuelle). Un atout pour minimiser toutes endémies, tous malheurs à portée nationale, toutes désinformations contribuant à déstabiliser ou à menacer l’intégrité nationale et la cohésion sociale.
Et si cette presse ne prend garde à cause de certains Journaliers (journalistes), elle risque de créer la zizanie et la psychose chez le malien lambda qui n’a aucune capacité d’analyse de l’actualité et qui ne se limite qu’à ce qu’il entend sur les ondes.
Là j’en appelle à la bonne foi de tous journalistes, animateurs, formateurs, enseignants de faire preuve de retenus dans les propos et les messages véhiculés en cette période de crise.
Notre cher pays le Mali est un grand pays avec une diversité culturelle existante dans notre différence ethnique toutes choses qui font la beauté et la grandeur de ce Maliba.
Un Peuple nous sommes
Un But nous avions
Une Foi nous guide
Le Mali je le répète sera toujours un et indivisible
Et je prône l’unité de tous derrière le président de la République, chef de l’Etat Son Excellence Amadou Toumani Touré.
Vive le Mali uni et propère avec ATT.
Hamidou Touré
(président AJESRENM)

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
BADY 11<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 54</span>
Membre
BADY 11 54
4 années 6 mois plus tôt
Mon frère Touré, c’est bien tout ce que tu dis là, mais le problème c’est qu nous sommes dans la merde, on est en guerre et il y a mort d’hommes et de nombreux déplac”s. Tu sais , on ne peut tout réussir et même DIEU (SHW), n’a jamais fait lunanime. Ce qu’on reproche à ton mentor ATT, c’est son laxisme, personne n’a dit qu’il n’aime pas son pays mais reconnait qu’il à fait des erreurs impardonnables, comme par exemple la rentrée massive d’armes après le débacle de Khadafi, le Mali n’a même pas de frontière avec la lybie, et ceux avec lesquels elle partage frontière ?, ensuite la nomination et le don d’argent fait à Iyad, Galla et autres avant d’envoyer des centaines de nos francs à ses bandits. ATT devrai savoir (il se dit nordiste, en réalité, on ne sais même pas d’où es qu’il nous vient, on sais seulement qu’il est militaire, à trahi son patron Moussa traoré pour acceder au pouvoir et a été bombardé de galon par Alpha pour qu’il vienne nous raconter qu’il connait la guerre, qu’il est bozo, somono, dogon, peul et je ne sais quoi). Mr, laissez nous regler notre problème de… Lire la suite »
wpDiscuz