Situation sécuritaire au Nord : Le RDS appelle a la pacification et a la sécurisation du pays

0
0

La situation sécuritaire au nord du pays préoccupe le parti Rassemblement pour le développement et la solidarité (RDS). Il l’a exprimé dans une déclaration dont une copie a été déposée à notre rédaction.

« Aujourd’hui, le Mali est victime d’agressions de groupes armés faisant des morts, des otages et montant dans le pays, la plus grosse psychose d’inquiétude et d’insécurité jamais vécue par notre peuple », énonce la déclaration. Le RDS rappelle quelques faits graves survenus dans la bande sahélo-saharienne et dénonce le comportement de ces officiers « accueillis à bras ouverts (…) qui désertent ensuite avec armes et bagages après avoir attaqué et tué leurs frères d’armes et compatriotes ». Le texte, relève une situation sécuritaire préoccupante « caractérisée par la violation des droits humains, les assassinats, la fermeture des projets de développement, le trafic de drogue et d’armes de tout genre, les enlèvements de véhicules, les prises d’otages, les attaques des camps des forces armées, l’audace de mise en avant d’idées sécessionnistes et indépendantistes ». « Face à cette montée des périls », le RDS « condamne sans équivoque les assassinats et prises d’otages ; rappelle que le Mali est un et indivisible ; en appelle au président de la République et au gouvernement afin que tout soit mis en œuvre pour la pacification et la sécurisation de notre patrie en mettant fin immédiatement aux activités criminelles des groupes terroristes sur notre sol ».

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.