Solidarité avec le Mali : La France pour “un déploiement rapide de la force internationale”

7
Phillipe Lalliot

Par la voix du porte-parole de son ministère des affaires étrangères, Philipe Lalliot, la France a une nouvelle fois appelé hier à “un déploiement rapide de la force internationale au Mali sous l’égide de l’Union africaine en application de la résolution 2085 du Conseil de sécurité des Nations unies”.
Un adage de chez nous ne dit-il pas que “à force d’être lassé d’attendre un plat copieux à lui promis mais qui tarde à venir, l’affamé se contente de tout ce qui lui tombe entre les mains, pour soulager sa faim et sa souffrance”. Si effectivement il devrait y avoir déploiement d’une force africaine, elle trouvera l’armée malienne sur le terrain.
La force étrangère n’interviendra plus qu’en “appui” aux forces armées maliennes pour aider à une éventuelle sécurisation des zones libérées. Mais en attendant, excédées par les multiples provocations des terroristes, les forces armées de défense et de sécurité du Mali sont entrées en action depuis mardi dernier.
Elles ne comptent plus s’arrêter avant la libération totale de l’ensemble du territoire nationale. Mais quoiqu’il en soit, le Mali et le peuple maliens sont reconnaissants à la France pour son soutien et son engagement à ses côtés dans la résolution de cette épreuve. N’est-ce pas également que c’est précisément en temps de souffrance que l’on sait reconnaitre ses vrais amis !
Bréhima Sidibé

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Diue merci nous qui sonme or du Mali maintenan on pe dormire merci au arme et aux ami du mali.canta mariko et tout les reste apre les teroris du nord sa cera les teroris de Bamako . Bah Diawara Luanda ANGOLA WE

  2. Oui! les vrais maliens sont sensibles aux efforts que déploie la France pour aider le Mali dans cette crise. Mais tous, sauf une implication des pays identifiés comme soutiens financiers et militaires des terroristes (Algérie, Mauritanie, Qatar, etc.)

  3. M T C
    CONSEILS ;
    AUTORITES MALIENNES ATTENTION ! ATTENTION ! ATTENTION ! TOUT SAUF LE BURKINA FASO, LA MAURITANIE OU L’ALGERIE.

  4. Les combats qui ont opposé ce jeudi les combattants d’Ançar Edine à l’armée malienne dans la ville de Kona, centre Mali, se sont soldés par la mort de quatre salafistes, selon ce qu’a indiqué une source dirigeante au sein du même mouvement. Ces sources ont rapporté à Sahara médias que deux de ces tués sont des fulanis, un touareg et l’autre des tribus bambaras qui constituent la majorité des populations du sud Mali.
    Cette source n’a cependant pas précisé le nombre de blessé au sein d’Ançar Edine reconnaissant seulement qu’un haut dirigeant nommé Mohamed Kojak a été touché légèrement dans ces combats.
    D’autres sources déclarent que les pertes de l’armée malienne se sont élevées à 30 tués, déclarant qu’Ançar Edine se sont emparés de dix chars, de dizaines d’engins militaires et de véhicules de transports de troupes.
    Dans le même cadre des sources ont indiqué à Sahara médias qu’une situation de psychose règne sur la ville de Mopti quand les habitants ont vu des voitures de l’armée malienne revenir de Kona avec des morts et des blessés. Des sources ont révélé que la ville de Mopti fait face à une pénurie de carburant au milieu d’une peur de ses habitants de la voir gagnée par les combat

    • C’est quoi ce machin “sahara media”? une presse pro islmistes surement. Il n’ya eu que 10 blesses du cote de l’armee Malienne mais du cote adverse le nombre de blesses est inombrable. Merici de ne plus nous parler de ce shara media.

  5. M LALLIOT,vous avez choisis votre camps. vos interets dabord, donc ne prend pas les maliens pour vos enfants!ce mot MNLA LAIQUE, on connait tout ça,je pose la question à HOLANDE,et FABUS y compris vos fameux services secrets car, pour moi il n’y a de secret a par les coup tordus, si les socialistes veulent gouverner la france, ou même cohabiter un jour avec les integristes religieux? oui c’est la même chose pour les Maliens.

Comments are closed.