Solidarité envers les populations du Cercle de Bourem : L’honorable Chato Cissé fait un don d’une valeur de près de 28 millions FCFA

1
Solidarité envers les populations du Cercle de Bourem
Une vue de la remise des dons à Bourem par Mme Chato Cissé

L’honorable Mme Haïdara Aïchata Cissé dite Chato vient de faire un don d’une valeur de près de 28 millions de FCFA aux populations du Cercle de Bourem. Il s’agit des vivres et des kits scolaires. Cette action très salutaire s’inscrit dans le cadre du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. L’occasion était bonne aussi de faire la restitution des différentes lois votées à l’Assemblée nationale. Un geste que les populations de Bourem ont apprécié à sa juste valeur.  

Depuis son élection en 2007, à l’Assemblée nationale, Mme Haïdara Aïchata Cissé dite Chato célèbre dans le cercle de Bourem, le mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion à travers des dons à l’endroit des couches les plus vulnérables. L’occasion était donc bonne pour l’honorable Chato Cissé de procéder à des donations de vivres et de kits scolaires d’une valeur de près de 28 millions de FCFA. Ainsi, 50 tonnes de mil et 3,5 tonnes de riz ont été distribuées aux personnes âgées de l’Association des Sourds de Bourem, aux associations féminines. Deux tonnes de sucres et soixante-dix kits solaires ont été offerts aux différentes mosquées, aux CSCOM et aux maternités. Tandis que les associations féminines ont bénéficié des rouleaux de grillage et des cartons de gel désinfectant pour le CSRF, la maternité, les CSCOM les services administratifs et techniques de l’Etat des différentes communes du cercle de Bourem.  Ce n’est pas tout. Un important lot de kits scolaire a été remis aux écoliers du CAP et des gouters pour les trois jardins d’enfants du cercle.

Lors de la cérémonie de remise officielle de ces dons, on notait la présence remarquable des autorités administratives, des notabilités, des religieux ainsi qu’une foule nombreuse acquise à sa cause. Le représentant du maire de la Commune de Bourem et le Préfet ont remercié la donatrice pour cette marque d’attention à l’endroit des populations.

Quant à la donatrice, elle s’est réjouie de ce geste de générosité qu’elle souhaite perpétuer tous les ans avec la grâce de Dieu. L’honorable Chato Cissé n’a pas oublié ses nombreux partenaires dont l’Ambassade du Venezuela au Mali et beaucoup d’autres qui ont préféré garder l’anonymat. Le représentant des nombreux bénéficiaires a remercié la donatrice pour ce geste qui leur va droit au cœur selon leurs propres expressions tout en lui souhaitant longue vie et beaucoup de santé.

Auparavant, le député de Bourem s’était consacrée à un véritable exercice pendant toute une journée pour restituer les lois votées à l’Assemblée nationale. Les populations en ont profité pour avoir des éclaircissements sur certaines questions, entre autres, les accords d’Alger mais aussi des questions relatives à la sécurité et au développement de leur cercle. En trois jours, l’élu de Bourem a bravé les vents frais du sahel et l’insécurité pour se rapprocher des populations afin de leur restituer les lois votées, les écouter et  surtout s’imprégner de leurs préoccupations.

A son retour à Gao, Mme Haïdara Aïchata Cissé a été honorée par les femmes qui lui ont réservé un accueil des grands jours au Conseil Régional où elle a présidé la rencontre des femmes autour d’une plateforme qui regroupera désormais toutes les femmes de Gao au sein d’une même organisation, d’un même idéal dont elle assure la présidence d’honneur.

Après avoir souhaité la bienvenue, la représentante des femmes a tenu à mettre en exergue les qualités de Mme Haïdara Aïchata Cissé notamment son courage, son combat de tous les jours pour la paix et le développement du Mali.  Ce qui s’inscrit en droite ligne avec les objectifs de leur organisation.

A son tour, Chato Cissé s’est dite émue par l’honneur et la marque de confiance placés en elle, tout en leur prodiguant des conseils. Aux femmes de la plateforme, elle a offert des céréales dans le cadre du mois de la solidarité.

Sa visite en septième région s’achèvera par un bonjour qu’elle a bien voulu donner aux tout-petits dans un jardin d’enfants, situé au quartier château où elle a fait des cadeaux de kits scolaires et de gouter.

Alou B HAIDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. C est très bon geste honorable chato, mais sache que un député malien qui n’ a pas plus d’ un millions par mois peut se permettre de faire un tel geste d’ ou vient ses fonds là?

Comments are closed.