Sur la question de Kidal : Zou dit non à Hollande

17

Le président de la Convention nationale pour une Afrique solidaire (Cnas-Faso Hèrè) à la célébration du 2ème anniversaire de son parti samedi passé au Centre international de conférence de Bamako (CICB) n’a pas mâché ses mots face à ce qu’il appelle le paternalisme digne d’une autre époque de la France à l’égard du Mali par rapport à la question de Kidal.

 

Soumana Sacko
Soumana Sacko
Soumana Sacko
Soumana Sacko

De plus en plus des voix et non des moindres s’élèvent contre la gestion faite du dossier de Kidal par la France. Après les syndicats, les associations, les partis politiques se sont emparés de la question. Tous s’opposent catégoriquement à toute présence de l’administration à Kidal sans l’armée malienne. Samedi dernier, à la célébration du 2e anniversaire de son parti au Centre international de conférence de Bamako (CICB), le leader de la Convention nationale pour une Afrique solidaire (Cnas-Faso Hèrè), Soumana Sako s’est montré très indigné par la question Kidal.

 

Après avoir remercié la France pour son intervention contre les jihadistes, Soumana Sako dit  être inquiet de l’attitude plus que trouble et troublante de ce pays quant à Kidal. Il a rappelé que le Mali reste un Etat souverain et n’entend accepter le dictat de qui que ce soit, fut-il la France. Il a fait une mise au point amicale mais ferme et sans ambiguïté, qu’il ne saurait avoir deux commandements dans le bateau malien.

 

« Faut-il rappeler que lorsqu’il s’est agi du redressement du déficit français, François Hollande a cru bon de rappeler à l’Union européenne que ce n’est point à elle qu’il revient de dicter à la France comment elle devrait procéder. En toute logique, il ne convient point que la France dicte au Mali comment Kidal devrait être occupé par l’Administration et l’armée maliennes. Cela s’appelle du paternalisme ; et est digne d’une autre époque. Il faut donc que la France abandonne toute action de protection et de légitimation d’un groupuscule de féodaux, d’esclavagistes, de racistes, de déserteurs de l’armée et d’enfants gâtés de la République, j’ai nommé le MNLA. Que personne ne s’y méprenne : Kidal n’est point sans le Mali et le Mali n’est point sans Kidal », a expliqué Soumana Sako, candidat à la présidentielle de juillet 2013.

 

Le président de la Cnas Faso Hère et ancien Premier ministre va loin en invitant la classe politique à refuser dans l’unisson, toute compromission dangereuse consistant à aller aux élections sans Kidal. Ce serait une faute historique, a-t-il prévenu. Soumana Sako d’insister : l’armée malienne à Kidal, et ce, sans délai, sans condition ni subterfuge.

YATTARA

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Et ouiiiiiiiiiiiii voila un patriote courageux qui dit haut ce que les autres politiciens disent tout bas dans leur anti chambre afin de bénéficier des dividants . nous avons besoin d’hommes courageux qui s’assumes pour diriger ce pays et Zou en est une exception.

  2. ON FINIRA DE CONNAITRE LA VERITE LA FRANCE QUI A MAITRE LE FEU DANS LA BROUSSE QUI VIENNE POUR ETINDRE, faire attention pour la france,j;ai apressier intervation de docteur soumana sacko pour dit non a la france

  3. Merci et merci encore M. SACKO.
    S’il y’a encore un Homme en qui j’ai confiance parmi les hommes politiques au Mali, c’est bien en cet homme.
    Sincère , patriote et intègre il ne s’est pas mêlé en ces dernières années de tout ce que le MALI a connu comme gestion désastreuse du pays.
    Je suis prêt à m’engager auprès de lui pour son combat pour un autre MALI.
    Vive la REPUBLIQUE DU MALI, UN ET INDIVISBLE.

  4. J’ai apprecie votre facon de bosser dans le passe et j’espere que vous vous y mettrez encore. Mais une chose est claire France vs UE est differente Mali vs France. Cas meme il faut etre audacieux et dire ce qu’on a son superieur meme a son aine, pere ou mere dans le respect absolu. Coollll 😉 . Merci Zou je deteste la politique je ne vote pour personne mais je vais voter comme tout bon citoyen ou citoyennne. 8) .

  5. LE MALI EST SOUS TUTELLE

    OUBLIEZ TOUS CES MOTS CREUX SOUVERAINETE INDEPENDANT LE MALI EST SOUS
    L AUTORITE DE LA COMMUNAUTE INT L ELECTION EST UN TROMPE OEIL CELUI QUI SERA ELU DEVRAI OBEIR AUX INJONCTIONS DE CETTE COMMUNAUTE SI VOUS VOULEZ FAIRE LAGUERRE POUR ENRICHIR CES PAYS FAITES LA PERSONNE NE VS RETIENT

  6. merci zou maintenant il fous que les chien gala-us 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 te suivre

  7. pas d’élections sans la présence de l’armée à kidal,ce clair et net,ce qui veulent y allez au l’elections sans kidal aurons a faire au peuple malienne,des assoiffé des pouvoir!!!!!!!!!! 😳 😳 😳 😳

  8. NOUS VOULONS DES PERSONNALITES DE CETTE ENVERGURE, PAS DE VOLEURS OU D’ASSOCIATIONS D’ANCIEN VOLEURS POUR PILLER LE MALI.
    ON A BEAUCOUP SOUFFERT PAR VOTRE FAUTE, ILS SONT MEILLEURS DANS LES COMBINET JUSTE POUR ARRIVER AU POUVOIR.
    PEUPLE MALIEN PRENEZ LEURS ARGENTS DE CAMPAGNE QUI NE SONT AUTRES QUE VOS BIENS ET VOTEZ COMME VOUS LE SOUHAITEZ SANS REMORDS.
    PRENEZ L’ARGENT QUI A ETE VOLE ET VOTEZ POUR DES POLITIQUES HONNETES CAR ILS SONT TRES PEU.

  9. …………Il n’est jamais trop tard mais merci ZOU. Nous avons besoin d’hommes ou femmes politiques qui haussent le ton souvent car, nous avaons l’impression d’être abandonné par ceux là même qui sont censé nous défendre. Je crois en vous et je souhaite que vous soyez le futrur président. Vive le MALI des vrais hommes!

  10. Mercie Mr Zou pour votre fermete vis a vis de l ‘ avenir de la patrie qui nous est tous cher. Mercie d ‘ avoir emmener en la connaissance des Maliens la pure verite.

  11. avant l’arrivé des français tu etais où? Vas gratter un peu la route Sirakorola Niamina

    • va t-en chetif insecte excrement de la terre. Tu ne vois pas plus loin que ton nez. La France supporte bel et bien le MNLA. La France a fait un choix entre Liberer le Mali des mains des Jihadistes et donner l’autonomie aux Kidalois; comme s’il fallait choisir entre deux maux.

  12. merci à vous, mais reste à savoir si les autres hommes politiques vont entendre votre appel. Et pour tout homme qui se respecte et qui est pour l’unité, la paix, la cohésion, l’entente et l’harmonie dans ce pays, je te dis bien tout homme censé, ns ne devons accepter d’aller aux élections dans cette situation. La Frce ns a certes aidé, mais n’acceptons pas cette nvelle forme de féodalisme.

  13. j’ai toujours eu de la considération sur ce grand monsieur, qui est visionnaire et patriote. Merci.

  14. Merci mon président. Vous un êtes un digne fils de ce pays. vous méritez le respect de tous les maliens et à l’heure où les autres “leaders” politiques observent le silence par pur opportunisme. Ils ne cherchent que leur interêt personnel et non celui du Mali. L’affaire de KIDAL compte tenu de sa gravité devrait interpeller la conscience, s’ils en ont des autres politiciens.
    COURAGE ZOU

Comments are closed.