Télécommunication : l’antenne Sotelma-Malitel sabotée a Tombouctou

3

Télécommunication : l’antenne Sotelma-Malitel sabotée a TombouctouLa ville de Tombouctou est coupée, depuis mardi, de toute communication, via le réseau Sotelma Malitel. Au moment où nous mettions sous presse, la panne perdurait toujours.

C’est aux environs de 21h30 ce jour, que des bandits à bord de deux véhicules pick-up Toyota ont saboté l’antenne Sotelma Malitel de Nibka, une localité située à 18 km de Tombouctou sur la route de Goundam. Ils ont démonté tout le système d’alimentation de l’antenne relais qui dessert la ville de Tombouctou. 16 panneaux solaires, 48 batteries, 1 régulateur solaire de 48 volts, 2 boitiers de jonctions ont ainsi été enlevés et emportés par les bandits

C’est tard dans la nuit que les techniciens de la Sotelma ont pu situer la cause de l’interruption des communications téléphoniques. L’antenne relais se trouvant à 18 km de Tombouctou avait cessé de fonctionner.

Hier matin, le directeur général de la Sotelma, Issiaka Traoré, a expliqué les raisons du dérangement du réseau aux autorités administratives, forces armées et de sécurité et à la police.

Si la Sotelma dispose du matériel nécessaire pour remettre en marche l’antenne, c’est sa sécurisation qui pose problème. « Le gros du travail réside dans la sécurisation du matériel », a confirmé Issiaka Traoré. En attendant, aucune communication n’est possible avec Tombouctou, via le réseau Sotelma-Malitel. Les services de l’administration et les abonnés de la Sotelma sont obligés de prendre leur mal en patience.

Par le passé, la ville de Tombouctou était desservie, en plus du relais, par une antenne satellitaire. Depuis que les jihadistes ont saboté ce réseau, il n’a pas été réparé. Les bandits ont donc occasionné un grave dommage quand on sait le rôle que joue cet opérateur joue dans la région.

Nianfunké, Tonka, Diré, Goundam, Douétiré ne sont heureusement pas concernés par la panne.

M. SAYA

AMAP-Tombouctou

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Bon ….tombouctou est totalement cernée par trois forces, la CMA , aqmi, et l armée malienne. Le reseau malitel sera dérange par une de ces forces…. Tombouctou l armée panique et pourrait elle même saboter lorsqu elle cherche à sortir de la ville, aqmi a un programme de terreur auquel elle n a jamais renoncé et la CMA met la pression dans une perspective d attaquer

  2. che journaliste de l’essor, je pensais que les conneries des journaleux etaient uniquement du coté des privées.lo’essor n’est même pas capable de donner le vrai nom d u directeur general de la sotelma ni le directeur regional de tombouctou.plus grave le sieur Mr issiaka traore est le chef du centre de transmission sattellitairte de bamako( souleymanebougou).soyez serieux,verifier les infos avant de les balancer.
    le DG de la sotelma s’appelle MOHAMED MORCHID svp

  3. Ne soyons pas naïfs! 😆 😆 😆

    Ca, c’est manifestement une manoeuvre sournoise de la france pour renforcer la position d’Orange au mali! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Sachons déjouer les complots! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.