Terrorisme au Nord du Mali : Le responsable du massacre d’Aguelhok neutralisé

6

terrorismeL’un des plus terribles djihadistes, qui fut le principal responsable du massacre d’Aguelhok et le chef de la police islamiste d’Ansar Dine, a été éliminé par la récente opération de la force Barkhane. De par cette disparition miraculeuse, le barbu du septentrion malien, Almoustapha Ag Warakoul,  est mort comme il a vécu  dans le sang.

C’est reparti ! Après Abdelkrim le Touareg, Ibrahim Ag Inawalen et Mohamed Ali Ag Wadossène, les têtes continuent de tomber autour d’Iyad Ag Ghaly, alors que nous venons d’apprendre la mort d’un autre de ses plus fidèles lieutenants : le djihadiste et trafiquant notoire Almoustapha Ag Warakoul, autrement appelé « Esse ». Quel grand soulagement !

Qui était Warakoul ?

Soldat du grade de Commandant, il s’illustrera d’abord en tant que déserteur de l’armée malienne, pour rejoindre l’équipe de narcoterroristes d’Ansar Dine. Il tiendra le rôle de chef de la police religieuse, et commanditera les châtiments atroces commises contre les populations du Nord au nom de sa charia. Lui qui prétendait défendre la cause de ses frères Touaregs,  à  coups de fouet et de  lapidations. C’est cela sa vision de l’Islam, religion d’amour et de tolérance.

Son « fait de guerre » le plus « mémorable » sera ainsi le massacre gratuit et d’une barbarie indescriptible de 150 soldats maliens du camp d’Aguelhok (entre Kidal et Tessalit), devenue ville martyre depuis ce 24 janvier 2012. Qu’ils soient Noirs, Arabes ou Touaregs, nos soldats ont méthodiquement été tués par balles ou égorgés, voire même éventrés vivants, avant d’être balancés dans des fosses communes tels de vulgaires animaux.

Comme beaucoup de terroristes, il se faisait accompagner d’un enfant pour se protéger lorsqu’il menait ses actions, car il savait la prudence que doit opérer Barkhane dans ces circonstances. Celui qui voulait imposer sa morale en avait donc si peu. Si peu, au point de conditionner son fils dès son plus jeune âge à prendre sa relève, de se cacher derrière lui, et de le mener tout droit vers une mort certaine.

Malheureusement pour Warakoul : la force Barkhane lui a surpris et la mort la frappé avec manière.

Arouna Traoré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. IL n’était pas seul il a combattu avec MNLA ensemble dans les régions du nord ils sont tous des criminels et assassins du population du nord 😈 😈 😈 😈

  2. Que son âme répose en enfer, que le feu lui soit très ardant, qu’il soit résuccité n fois dans l’enfer et que le chatiment lui soit douloureux!!!!!!

    Amène

  3. Les islamistes utilisent la compassion des autres (ceux qui sont en possession de leur humanité) pour justement leur causer du tort. Ceux qui sont en possession de leur humanité évitent de tuer les enfants, les femmes et les non-combattants. Mais les islamistes, ayant abandonnés leur humanité à leur idologie éronnée ne possedent aucune limite morale et éthique. Pour eux, le juste et le non juste sont determinés par leur idologie (biaisée).

  4. Tranquillement et surement, le nottoyage est entrain de se faire. C’est cool ca.
    Par contre j’aimerai que Barkhane et nos Famas avec la Minusma nous procurent un peu de preuves de ces liquidations et nettoyages juste une question de rassurer un ti peu le peuple quoi :mrgreen: 😉 .
    Merci aux Famas, Minusma et Barkhane pour leur travail et sacrifices faits chaque jour.

  5. Une fois de plus, MERCI BARKHANE! 😉 😉 😉

    Même si cette vieille ordure de Lyad continue à se terrer quelque part, l’étau de Barkhane se resserre de plus en plus autour de lui!

    Ce n’est qu’une question de temps, mais ils vont le crever lui aussi!

Comments are closed.