Tombouctou : Renforcer les postes de contrôle des FAMas pour mieux protéger les civils

1
Tombouctou : Renforcer les postes de contrôle des FAMas pour mieux protéger les civils

La composante de la Force de la MINUSMA dans la région de Tombouctou a remis aux Forces Armées Maliennes (FAMas) le 11 avril le deuxième poste de contrôle réalisé par les compagnies de Génie militaires de la mission onusienne. Positionné au Nord-Ouest de l’entrée de Tombouctou, ce poste de contrôle fait partie d’un projet visant la construction de six (6) points de contrôle qui s’inscrit dans le cadre des dividendes de la paix. La Norvège le finance à de plus de 127 millions de Francs CFA, à travers le Fonds multi-donateurs ou Fonds Fiduciaire (Trust Fund).

Ce projet de construction de postes de contrôle de grand gabarit aux alentours de la ville de Tombouctou a été initié en novembre 2015, en concertation avec la composante de la Force de la MINUSMA et BARKHANE. Il répond à l’urgence de renforcer les positions des FAMas à Tombouctou pour éviter des attaques similaires à celles perpétrées contre elles, principalement au cours de la même année dans la région. « Afin d’empêcher d’éventuelles incursions terroristes, ce projet a été élaboré avec l’objectif de renforcer le dispositif sécuritaire, de permettre aux Forces de défense maliennes d’œuvrer dans un environnement sain et protégé, pour qu’elles puissent donner le meilleur d’elles-mêmes », a souligné le Brigadier-Général Kegnon Kodjo, Commandant du Secteur Ouest de la MINUSMA.

Les travaux ont permis la construction d’un poste d’observation de 4 mètres de hauteur avec une quinzaine de fenêtres de tirs, un bunker ayant la capacité de contenir une section, ainsi qu’une chicane pour ralentir les passants. Le financement de la Norvège a servi à l’achat des matériaux et la MINUSMA se charge entièrement de la construction des six postes de contrôle, à travers les sections d’ingénierie du Burkina Faso et du Ghana. Deux premiers postes ont été achevés et remis aux FAMas, les quatre autres seront terminés dans les prochains mois.

«Ce point de contrôle est conforme aux normes, il permettra d’améliorer la protection de nos soldats et de renforcer la sécurité de la ville de Tombouctou tout en contribuant à la protection des civils qui est le rôle régalien des Forces de défense et de sécurité maliennes », a indiqué le Chef d’Etat–major de la région de Tombouctou, le Lieutenant-colonel, Aboubacar Serme.

La cérémonie de réception, présidée par le gouverneur de la région de Tombouctou, M. Koïna Ag Ahmadou, a réuni le gouverneur de Taoudéni, le maire de la ville, des représentants de la société civile, des jeunes, des officiers des Forces de défense et de la sécurité maliennes, ainsi que le Chef de bureau de la MINUSMA à Tombouctou, M. Riccardo Maia.

Par MINUSMA

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here