Tombouctou : Silence, les groupes terroristes recrutent !

12

Dans la région de Tombouctou, les groupes terroristes imposent leur loi, tuent et recrutent en même temps.

Dans le Nord du pays, les groupes terroristes procèdent à des recrutements massifs. Une information confirmée par plusieurs sources. Dans la région de Tombouctou, en plus de la charia dans plusieurs villages, désormais, les groupes terroristes recrutent dans la population locale dans bon nombre de localités.

“Si vous ne voyez pas un jeune, ne vous posez pas la question, il a regagné les groupes terroristes”, nous confie un responsable d’un mouvement d’autodéfense.

Dans la zone de Soumpi et d’autres localités, le phénomène est tel que les champs de riz manquent cruellement de main d’œuvre. “Il est fréquent de constater la disparition des jeunes un bon moment. S’ils reviennent dans le village, le comportement change radicalement. Certains reviennent avec l’argent ou de grosses motos et disparaissent encore un  moment”, souligne un agent d’une ONG locale de Niafunké sous le couvert de l’anonymat.

Dans un quartier de la ville de Tombouctou, la situation est telle que tout le monde se méfie. “Ici, c’est le sauve-qui-peut. Nous n’arrivons plus à faire la différence entre ceux qui travaillent pour les mouvements armés où ceux sous-traitent avec les groupes  terroristes”, laisse entendre un noble de Tombouctou.

En 6e région, la situation s’aggrave et on soupçonne même des tractations entre groupes signataires de l’accord et ceux terroristes. En si peu de temps, la région est devenue un laboratoire pour les groupes terroristes qui multiplient les offres. Dans cette affaire, un doigt accusateur est pointé sur des personnes réputées très proches d’Ançardine d’Iyad Ag Ghaly et qui ont bénéficié de la liberté au nom de l’accord.

Des noms comme Houka Houka, Talha et autres reviennent. Le premier est pourtant considéré comme un affranchi et travaille avec un groupe signataire alors que le second n’a jamais fait mystère de ses activités terroristes.

A.M. C.
porno
porno izle

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. comrades whatever illegal AZAWAD terrorists/jahadists recruit in Timbuktu terrorists are willing to sacrifice thus, have such recruits as a line of defense so that when overwhelmed international terrorists may get away.
    Those recruits should be made aware that this condition exist plus that when army of Mali come to Timbuktu they should desert terrorists plus turn themselves over to army of Mali as prisoners.
    To take such actions will save those recruits life if they do so before partaking in battle but, on having partaken in battle those recruits are subject to violent actions they have committed against people or/plus army of Mali.

    MOUSSA COULIBAY FOR PRESIDENT OF MALI
    Patriotic Movement Platform For Change

    Very much sincere, Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. Rififi à la Douane de Trafic de carburant à ciel ouvert avec la bénédiction de la douane de koury et que le chef de dit homme intégré . Pitié

  3. DONC vous connaissez ces jeunes ces vos enfants et des vos frères , ET pourquoi vous n’ avez pas signaler les forces des sécurités ? PARCE que ces vos sangs et en plus vous dites insécurité insécurité pour nous caser la tête ?.

  4. De facon quasi-systématique, les prétendus journaleux qui n’ose pas signer leurs papiers de leur nom, et qui se cachent derrière de mystérieuses initiales comme ici, ne sont que des COLPORTEURS DE BOBARDS!!!

    je veux bien que les terroristes recrutent ou que des villageois rejoignent leurs rangs, mais de là à dire que c’est au point où il manque de bras pour travailler dans les champs, IL NE FAUT PAS EXAGÉRER !

  5. DEPUIS L’INDÉPENDANCE NOUS SOMMES ENTRAIN DE SOUFFRIR POUR CE NORD. CE NORD EST NOTRE CANCER, NOTRE BRAS CANCÉREUX QU’IL FAUT COUPER. SOYONS RÉALISTES. QUE CEUX DU NORD QUI SE SENTENT MALIENS DESCENDENT. JE SUIS DU SUD. JE ME RÉCLAME DE SOUNDIATA, DE BABEMBA, DE SAMORY MAIS PAS DE FIRHOUN. AU FAIT ASKIA MOHAMED ÉTAIT-IL BLANC OU NOIR ? SI ON NE COUPE CE BRAS CANCÉREUX MÊME NOS PETITS ENFANTS FERONT CETTE GUERRE.

    • Tu dis que tout votre argent est au Nord, je suis du Nord, mais j’ai rien vu de ce que tu dis. Pas de routes, pas d’ecoles, pas de centres de sante, pas d’eau, …et la liste n’est pas pas finie. Le Nord est nu et vide, alors, ou est cet argent dont tu parles?
      Mr. Wara de Yanfolila, je sais que je paye des impots comme beaucoup de Nordistes. D’ailleurs, nous sommes les meilleurs payeurs (renseigne toi aupres des services de l’Etat). Nous detenons les meilleurs pourcentage national de payement des impots et taxes assimilees. Ou sont passes nos impots?L’Etat est cense conformement a la loi de reverser 60 a 70% de impots collectes audeveloppement local a travers la decentralisation et les projets d’Etat, mais il n’en ai de rien?
      Nos impots et taxes sont entrain de developper ton Sud, pendant que nos enfants meurent de manque de simple nivaquine/aspirine, de manque de vaccins, etudient sous les arbres quand ils ont de la chance et nos femmes meurent de simple accouchement, voila la verite,
      Nous sommes et restons maliens, et arretes d’intervertir la verite. Le Nord souffre parce qu’il est syphonne financierement par le Sud et le reste est detourne par la horde de fonctionnaires vereux commis par le pouvoir central a cet effet avec la complicite de chef locaux installes aux commandes avec la benediction de Bamako pour perenniser le vice.
      Si la separation est la solution, alors ainsi soit il! A chacun son terroir. La notion de petit Faso et de Faso est une realite qu’on ne peut eclipser dans les coeurs des humains. A toi ton Yanfolila et moi mon Tombouctou. C’est une verite absolue, mais pas la solution. Le regionalisme n’a jamais bien servi la notion de l’identite nationale.
      Tu te reclames de qui tu veux. A chacun son hero. Soundjata, Askia, Babemba, Samory et Fihroun ont fait leur devoir en leur temps. Moi personnellement, je ne me reclame d’aucun. Je sais que je suis du Nord, je suis malien et je me bats tous les jours contre les detracteurs et destructeurs de notre tissu social et notre identite nationale. Je parle des extremistes, des rebelles, et de milliers de maliens comme toi auxquels on a fait abreuver des contre verites.
      Viens au Nord et vois toi meme ou est ton argent. Fais l’effort juste de ne visiter qu’une seule commune au Nord ou L’est de Mopti puisque le grand Nord, tu n’as certainement pas le courage d’y aller, surtout par ces temps. Tu ne verras que tristesse, la souffrance et la desolation. Quand ce n’est pas l’administration, ce sont les rebelles ou les islamistes qui pillent et detruisent le peu de structures et infrastructures vetustes existantes.
      Mettons bal a terre comme on dit et evitons les discours qui ne servent pas.
      Wa salam

      • TU SAIS TRÈS BIEN OÙ VA LE FRIC DU NORD. TOUTES LES BELLES VILLAS DE FALADIÈ ET DE SIRAKORO APPARTIENNENT AUX TOUAREGS. AVEC ÇA QUE PEUT-ON FAIRE AU NORD QUAND LES ENFANTS DU NORD AVEC DES COMPLICITÉS SUDISTES BOUFFENT TOUT.

        • Tout à fait WARA DE YANFOLILA. C’est une chaine mafieuse depuis Koulouba, chacun pioche sa part jusqu’au chef de village ou fraction; et a la fin, c’est seulement poussieres et sables qui reste pour les enfants du Nord.

  6. Ou sont leurs familles?? ?? C est pas grave ils seront tous tués derriere ces petits billets d argent😁😁😁 et seront tous au paradis🙌🙌

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here