Tombouctou sous couvre-feu !

0
0





Consécutivement à l’assassinat et à l’enlèvement de touristes à Tombouctou le 25 novembre dernier, une patrouille mixte de l’armée, de la garde, de la gendarmerie et de la police commence depuis 20h GMT jusqu’à l’aube.

Déjà à 19h, les rues de Tombouctou sont vides. Mêmes les ruelles de la médina (la vieille ville) ne font pas exception.

Pour savoir les objectifs de ces patrouilles nocturnes (l’assassinat et l’enlèvement des touristes se sont passés en pleine journée), nous avons rencontré le gouverneur de région. Il nous a expliqué que ces patrouilles ont commencé après une concertation avec les populations et que ces dernières ont donné leur accord. Selon lui, l’objectif de ces patrouilles, c’est justement de sécuriser la ville. Il a appelé à la conjugaison des efforts de tout le monde pour permettre aux forces armées et de sécurité d’assurer la sécurité de la ville et surtout des touristes qui sont les hôtes de la ville.

Malgré les patrouilles, l’insécurité continue !

Un véhicule de la douane de Tombouctou a été enlevé. Les poursuites ont été immédiatement, cette fois-ci, entamées ; nous a-t-on appris. Mais jusque là, aucune nouvelle.

  Mohamed Salaha                                                                                                  

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.