Vaste offensive française dans le nord du Mali

11
Vaste offensive française dans le nord du Mali
LeFigaro.fr/Berthemet, Tanguy – Deux soldats français de l’opération Le Havre-Barkhane, en septembre dernier au sud du Tigharghar, près de Kidal, au Nord-Mali. / didier blanchetECPAD

Après la mort d’un sous-officier la veille, les soldats de la force Barkhane étaient jeudi encore engagés dans de violents combats contre les djihadistes.

Ce n’est pas dans les habitudes, mais cette fois-ci l’opération avait été annoncée de longue date. Pour faire face à la résurgence et à la réorganisation des combattants islamistes dans le nord du Mali, Paris avait décidé de lancer une offensive.

L’objectif visé est l’Adrar du Tigharghar, une zone montagneuse du nord-est du pays, et plus précisément l’Ametettaï. Cette vallée est un sanctuaire djihadiste, une oasis où l’on trouve de l’eau et de l’ombre dans un terrain qui ne laisse ailleurs que des cailloux. En mars 2013, au plus fort de l’opération Serval, ces gorges transformées en bunker par al-Qaida avaient été le théâtre de dix jours d’intenses combats entre soldats français et islamistes. Selon les renseignements amassés, environ 200 militants y ont été de nouveau repérés, «un nombre important pour ce type d’organisation», souligne-t-on au ministère de la Défense.

Déploiement très lent des Casques bleus

Baptisée «Tudelle», l’opération, qui mobilise plusieurs centaines d’hommes de la force Barkhane, a commencé au début de la semaine. Comme en 2013, les forces ont entouré l’Adrar du Tigharghar, bloquant les issues des vallées au sud et à l’ouest. Mercredi à l’aube, une équipe des forces spéciales était lancée contre un campement de plus d’une trentaine de djihadistes, regroupés au fond d’une vallée voisine de l’Ametettaï.

Très bien armés, les islamistes se sont engagés dans un «violent accrochage» où le sergent-chef Thomas Dupuy devait trouver la mort. Ce soldat du commando parachutiste de l’air (CPA) numéro 10 est le dixième militaire français tué au Mali. Deux autres soldats français devaient être blessés. Dans l’assaut, (…) Lire la suite sur Figaro.fr

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. pour ceux qui s’interrogent sur l’absence de l’armée malienne, il faut quand même préciser que la Minusma était censée prendre la relève de Serval et fournir un appui aux FAMA, par conséquent c’est avec elle que l’armée malienne devrait travailler …

    Barkhane répond à une autre problématique, en particulier le problème des frontières et de la circulation des armes … et est essentiellement destiné à fournir un appui aux G5 Sahel, en attendant que les pays concernés puissent mettre eux même en action ce type de force d’action rapide (à mon avis pas demain la veille …).

    je vois mal Barkhane embarquer des soldats maliens pour des opérations pouvant potentiellement se dérouler dans 5 pays … alors que l’armée malienne peine simplement à se positionner correctement sur son propre territoire …

  2. 😯 Mais, pourquoi certains font toujours semblant d’être étonné que l’armée malienne n’est pas présente au côté des forces française au combat contre les djihadistes ????

    🙄 Mais c’est ce que la france a voulu et décidé depuis la reconquête des deux (2) régions du Nord Gao et Tombouctou…pour permettre à leur protégé (le mnla) de se réinstaller à Kidal et les protéger des soi-disantes exactions de l’armée malienne, la france n’a plus voulu de cette dernière à ses côtés…

    Et la dernière bataille de kidal n’a été que la confirmation de la mise à l’écart totale de l’armée malienne…

    Il y a quelques jours, timidement, la france veut se racheter en intégrant des soldats maliens dans des patrouilles de sécurisation conjointes tripartite : Barchane, minusma, fama…car elle a compris que l’effectif des Fama a toujours été intéressant, au moins pour intimider les assaillants…

    C’est vrai que notre armée est faible, mal équipés et très pauvre en individualités combattantes, mais leur absence aux côtés de Serval hier et de barchane ces jour ci n’est que la volonté des hautes autorités françaises depuis la libération de tombouctou, pour sécuriser le mnla.

    D’ailleurs, c’est dans cette distraction (sécurisation des rebelles contre une soi-disante génocide des Fama) que la France a oublié les djihadistes qui se sont réorganisés au sein de ce même mnla. 🙁

    • Sékè

      Soyons un peu honnêtes, et arrêtons de nier (hélas) une simple EVIDENCE!

      Dans la bataille de Kidal où je te rappelle que Barkhane n’a pas voulu intervenir, ce n’est pas la France qui a “exigé” que nos troupes s’enfuient pour se réfugier dans les camps de la Minusma! 🙄 🙄 🙄

      Dans les jours qui ont suivi cette déroute, les rebelles ont pris le contrôle de plusieurs localités du nord sans que LE MOINDRE de nos soldats ne s’y opposent! AUCUN!… 🙄 🙄 🙄 🙄
      Là aussi, d’après toi, c’est parce soi-disant Barkhane “ne voulait pas”? 🙄 🙄 🙄 🙄

      Depuis, c’est UN FAIT ETABLI, nos troupes sont totalement absentes de notre nord et c’est lamentable, et il faut arrêter l’hypocrisie et l’admettre tout simplement même si c’est honteux! C’est juste UN FAIT!

      Pour des opérations ponctuelles et très délicates contre les djihadistes, là, il est NORMAL que Barkhane ultra spécialisée refuse des bidasses non formés à ses côtes! 🙄 🙄 🙄 🙄

      Et depuis

      • PS: Mais en dehors d’opérations PONCTUELLES anti terroristes, ne vient pas me dire qu’il est “normal” que nos troupes soient absentes de notre PROPRE nord, et ne viens pas me dire (encore moins!) que “c’est la France qui l’exige”! 🙄 🙄 🙄

        Quand nos troupes se battent, il faut en être fier et LE DIRE, mais quand nos troupes ont la trouille, il faut savoir LE DIRE aussi!

        Hélas… 😥 😥 😥

  3. C’EST LA fRANCE QUI A CHOISI de se battre seule dans le désert malien sans l’armée malienne. CHOSE QUI NE SERA PAS TOTALEMENT EFFICACE SANS LA PARTICIPATION DE L’ARMEE. Félicitations à la France pour les bons résultats annoncés ces derniers jours.

  4. Une chose m’intrigue: c’est la participation de nos soldats a vos cotes pour ces genres d’operations. Je suis confu pour c’est toujours la force barkhane qui fait ces genres d’operations seule, sans la participation des forces de la minusma et des famas.
    Bizarre, bizarre je trouve, mais Merci cas meme.

  5. Et pendnat que des Français se battent comme des lions SUR NOTRE PROPRE SOL et sans le moindre soldat Malien à leur côté, Ibk-le-bouffon, lui, a le ridicule de “nommer” des super généraux de salon… 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    Et après, on s’étonnera de faire rire… 😥 😥 😥 😥 😥

Comments are closed.