Visite de Modibo Sidibé à Kidal : Au nom de la paix et de l’unité nationale

49 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Kidal, jeudi 12 janvier 2012. Le petit avion de tourisme s’immobilise enfin sur le tarmac de l’aéroport, après près d’une heure de vol entre Gao et Kidal. À son bord, Modibo Sidibé et la poignée de personnes qui l’accompagnent. L’instant est spécial. Jusqu’au dernier moment, il y avait eu comme un léger doute sur ce voyage. Modibo a tranché et décidé de venir parler aux populations de Kidal.

 

Modibo Sidibét à Kidal, le 12 janvier  2012 (photo archives)

Modibo Sidibét à Kidal, le 12 janvier 2012 (photo archives)

Un voyage comme les autres ; une visite comme toutes les autres qu’il a faites depuis qu’en décembre dernier, il a décidé d’aller au contact des populations dans le pays profond ; d’écouter les leaders et notables, chefs de villages, imams et prêtres, jeunes et femmes, avant que de prendre la décision de se lancer dans la course à la présidentielle. N’empêche qu’au moment où ils débarquent à Kidal, les visiteurs du jour ont la conviction qu’ils entreprennent une visite qui n’est pas comme les autres. La raison en est la tension latente dans toute la région. Et la situation sécuritaire qui est redevenue préoccupante.

 

 

La paix et la concorde comme seules voies possibles

Et Kidal a surpris par la qualité de l’accueil fait aux visiteurs. Une mobilisation des grands jours, à laquelle tout un chacun a apporté sa contribution. Exactement comme cela avait été annoncé par les organisateurs de la visite de Modibo Sidibé dans cette partie du septentrion. Les visiteurs ont été accueillis par tout Kidal, des officiels aux chefs de fractions ; des femmes et jeunes. La fantasia des chameaux richement chamarrés ne le cédant en rien à la cohorte de véhicules 4×4 venus de tous les horizons. On avait dit que Kidal voulait la paix, que Kidal n’aspirait qu’à la paix. Kidal l’a prouvé par cet accueil exceptionnel. Et cela fut dit aussi à Modibo Sidibé par la voix la plus autorisée, celle du grand Imam de la ville, dans le recueillement rassurant de la mosquée.

 

 

Ces propos venaient confirmer les assurances données par toutes les notabilités rencontrées, qui n’avaient eu de cesse de dire l’attachement des communautés à la paix et à la sécurité ; et leur aspiration au développement. Bien d’autres sujets ont été évoqués entre Modibo Sidibé et les représentants des communautés. Mais les questions liées à la stabilité dans la région et à l’unité nationale ont constitué le fil d’Ariane de cette journée intense de concertations dans la capitale de l’Adrar des Ifogas, entre l’ancien Premier ministre venu en quête de bénédictions et de conseils et des leaders communautaires conscients qu’ils se trouvaient là en présence d’une des rares oreilles attentives pour les écouter et comprendre leur désir profond de vivre en paix dans la communauté nationale.

 

Cette conviction est renforcée par le fait que Modibo Sidibé a été, à ce jour, le seul des candidats à la prochaine élection présidentielle à s’être rendu dans cette partie du pays. Par nécessité, mais aussi, il faut bien le dire, par devoir. Modibo Sidibé avait plus d’une fois rappelé qu’il lui tenait à cœur de ne laisser aucune partie de notre territoire national, où il ne soit passé, avant d’annoncer sa candidature à la présidentielle. Maintenant qu’il est venu et qu’il a vu, mais surtout après avoir écouté les populations et entendu les autorités communautaires, il aura acquis une plus grande assurance en ce que le crédo qui était le sien à son arrivée, à savoir la préservation à tout prix de la paix et de l’unité nationale, rencontre ici à Kidal un profond écho. Parce que partagé par les différentes composantes des communautés locales.

 

 

Décidément, Kidal aura réellement surpris. Et au final, cette journée du jeudi 12 janvier 2012 aura été plus qu’une agréable journée de visite. Au gré des entretiens et des visites, Modibo Sidibé aura rencontré bien des personnalités influentes au sein des communautés, mais aussi certains des protagonistes importants de la complexe partie qui se joue depuis plusieurs années dans cette partie de notre territoire national, et dont Kidal est l’épicentre. Les rencontres faites, les apartés et les différents entretiens qu’il a eus, constitueront sans aucun doute pour Modibo Sidibé de précieuses données.

 

HAMALLAH

 

SOURCE:  du   7 mai 2013.    

49 Réactions à Visite de Modibo Sidibé à Kidal : Au nom de la paix et de l’unité nationale

  1. DISAL

    L’auteur cause plus de tort à Modibo Sidibé en ne donnant pas un titre à l’article qui aurait situé l’action dans le temps.
    On se demande s’il n’a pas fait exprès de décevoir les gens et dans ce cas est-ce que ce n’est pas un torpilleur de Modibo Sidibé?
    En cette période de campagne préélectorale les sous-marins sont nombreux. :-D

  2. wafa

    pourquoi nous parler maintenant d’une visite qui date du 12 janvier, encore pauvre journaliste Malien.
    Que Dieu sauve le Mali

    • FBI

      Tu dois pas t’offusquer des propos de ce journal , bien au contraire

      le journaliste en voulant faire la promo de Modibo SIDIBE , nous

      édifie d’avantage que ces d’ATT étaient vraiment des parrains du

      Mnla et étaient de mêche avec eux.

      CQFD: à defaut de mettre le grappin sur les Moussa AG et les Bilal AG

      CHERIF , il faudra arrêter les [Modibo+PDES+ADEMA+URD]

      Voilà un témoignage tres intéressant sur la branche armée du MNLA du

      SUD et sachez que ce hélico était gavé d’argent pour les combattants

      du MNLA.

  3. la paix

    yattara i babiaideh,depuis quand vs avez eu le dessus sur nous,si ce n’est cette trahison perpetrée par alpha et ATT.C’EST FINI PLUS JAMAIS LA LECON DE LA TRAHISON A ETE BIEN COMPRISE.MAINTENANT LE ROULEAU COMPRESSEUR EN MARCHE,RENEGAT DE MERDE,VOTRE ILLUSION D’INDEPENDANCE EST AU FOND DU FLEUVE NIGER,POUR CONNAITRE LE SUD ,JE T’ENVERRAI DIBY SILLA RESSUSCITÉ POUR FAIRE REVENIR A LA RAISON,UNE DERNIERE FOIS I BABODA,LA PARTIE POSTERIEURE DE TA PROSTITUÉE DE MERE. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :evil: :evil:

    • FBI

      Tu dois pas t’offusquer des propos de ce journal , bien au contraire

      le journaliste en voulant faire la promo de Modibo SIDIBE , nous

      édifie d’avantage que ces d’ATT étaient vraiment des parrains du

      Mnla et étaient de mêche avec eux.

      CQFD: à defaut de mettre le grappin sur les Moussa AG et les Bilal AG

      CHERIF , il faudra arrêter les [Modibo+PDES+ADEMA+URD]

      Voilà un témoignage tres intéressant sur la branche armée du MNLA du

      SUD et sachez que ce hélico était gavé d’argent pour les combattants

      du MNLA.

  4. Tbar

    Honte a Maliweb, qui actuellement publie du n’importe quoi sur leur site. L’essentiel est que le site soit alimente quelqu’en soit le contenu. Reflichissez du moins avant de passer au copier-collier.

  5. Jerome

    …montrez la visite du chameau candidat sur mars…

  6. BW

    Mr. le Journaliste, c´est ca qu´on appelle de l´intox. Vous parlez du 12Janvier 2012, mais le jour d´aujourd´hui est le 08 Mai 2013. Finalement quand est-ce qu´il a été à Kidal?

  7. moises

    je deteste Modibo Sidibe, mais il a fait cas même un acte de bravoure et patriote en se rendant à kidal! Cela doit encourager maintenant l.armée malienne à rentrer dans cette region separée actuelement du Mali.

    • Danger

      lisez bien les articles ca date de janvier 2012

      • FBI

        Tu dois pas t’offusquer des propos de ce journal , bien au contraire

        le journaliste en voulant faire la promo de Modibo SIDIBE , nous

        édifie d’avantage que ces d’ATT étaient vraiment des parrains du

        Mnla et étaient de mêche avec eux.

        CQFD: à defaut de mettre le grappin sur les Moussa AG et les Bilal AG

        CHERIF , il faudra arrêter les [Modibo+PDES+ADEMA+URD]

        Voilà un témoignage tres intéressant sur la branche armée du MNLA du

        SUD et sachez que ce hélico était gavé d’argent pour les combattants

        du MNLA.

    • patriote12

      Moises tu n’as pas compris dé, la visite de modibo ne date pas d’aujourd’hui, c’est avant la guerre, jenvier 2012. Sinon aujourd’hui il n’ose pas mettre les pieds à Kidal. SOUMI ET SIDIBE MODIBO ET ATT TOUS PAREILS, IBK peut être, parceque il etait contre l’accord d’alger.
      Mais ils n’ont qu’à nous laisser prendre les jeunes maintenant, passer le relai au jeune et allez vous reposer. On vous remercie pour tout. « AOUNI TIE AOUNI BARA » AKAGNITE. CA SUFFIT COMME CA. Nous avons beaucoup de JEUNES CADRES qui choment, il faut penser aux autres maliens. Allez y dans vos champs pour vous reposer. Je suis au serieux, sans blague.

  8. aljouma yattara

    Mon cher les gens de Kidal votent si on leur donne des balles ou des kalaches ils ne votent pas pour des teeshirt ils ont des couilles et ne fuient pas si on tire c’est pas des sudistes qui égorgent des hommes et des femmes civils désarmés (Tombouctou) ,les jettent des puits(Sévaré) les découpent en morceaux (Niono) ;les enterrent vivants sous le sable (Tombouctou).Ce qui sont mort à Aguelhoc et Tessalit sont des militaires en arme au combat voici la différence entre les lâches et les vrais combattants de l’injustice. Voila ce que doivent comprendre les replieurs tactichiens de l’armée corrompus et lâche du Sud. Vos seuls faits d’armes connus c’est tuer des civils sans armes c’est tout. Sans la France on allait vous zigouillés avec vos armes que vous avez abandonnés au terrain de combat. Alors mettez votre fierté en bandoulières comme vos armes. Vous avez reçu une leçon de courage que vous devez faire apprendre à vos enfants c’est fini au besoin nous reviendrons.

    • BOUCHER

      Yattara tu es loin des vrais TRAORE, un YATTARA = TRAORE = DIOP depuis la création de l’empire du Mali .Ils sont des braves guerriers qui se battent pour la vérité et rien que la vérité. Des guerriers qui tuent sans humilier leurs adversaires ; à Aguelhok on a tué et humilié en ouvrant les ventres, en égorgeant les victimes ; les bras attachés aux dos .Ceci n’est pas une bravoure, elle ne correspond à aucune culture de chez nous au Mali ; une aussi vieille NATION. A Aguelhok ils ont oublié qu’après la vie il y a la mort, qui n’est pas une fin en soi , mais une étape vers le jugement dernier , le jugement de DIEU l’éternel , le jugement de celui qui a tout vu , tout entendu .Un YATTARA qui est un vrai malinké devient Touareg par le milieu par l’habitat par metissage .N’oublier jamais Mr Yattara que le Mali t’appartient et que tu dois defendre les siens contre l’obscurentisme ,le brigandage , le fainéantisme , l’impunité .

  9. blanche neige

    Modibo Sidibé a t’il distribué des T Shirts aux chameaux pour qu’ils votent pour lui ?? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

    • FBI

      Tu dois pas t’offusquer des propos de ce journal , bien au contraire

      le journaliste en voulant faire la promo de Modibo SIDIBE , nous

      édifie d’avantage que ces d’ATT étaient vraiment des parrains du

      Mnla et étaient de mêche avec eux.

      CQFD: à defaut de mettre le grappin sur les Moussa AG et les Bilal AG

      CHERIF , il faudra arrêter les [Modibo+PDES+ADEMA+URD]

      Voilà un témoignage tres intéressant sur la branche armée du MNLA du

      SUD et sachez que ce hélico était gavé d’argent pour les combattants

      du MNLA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire ( caractères restants)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-P :-D :( :!: 8-O 8)