Visite des ministres des Affaires étrangères français et allemand : Pas question de négocier avec les terroristes

19
Dans le cadre d’une tournée dans la région, le ministre français des Affaires étrangères, Jean Marc-Ayrault et son homologue allemand, Sigmar Gabriel, étaient vendredi dernier dans notre pays. Ils ont été reçus en audience par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta à la Villa des Hôtes. Ensuite, les trois personnalités ont animé un point de presse au cours duquel elles ont exclu toute idée de négocier avec les terroristes qui revendiquent la plupart des attentats contre les soldats et les populations civiles. Les ministres des Affaires étrangères français et allemand ont salué les efforts fournis par les autorités maliennes pour accélérer la mise en œuvre de l’Accord de paix par la mise en place des autorités intérimaires, le démarrage du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC), la tenue de la Conférence d’entente nationale…

L’une des recommandations formulées par les participants de la Conférence d’entente nationale est de négocier avec les groupes terroristes dirigés par Iyad Ag Ghali et Amadou Koufa. Comme par coïncidence, la mort du soldat français, mercredi, dans un accrochage avec des groupes terroristes vers Hombori, a été revendiquée par Iyad au moment où Jean Marc-Ayrault et Sigmar Gabriel visitaient les bases de la Minusma et de Barkhane à Gao. En réponse à une question relative à cette attaque terroriste, le chef de la diplomatie française a été très clair :«Comment négocier avec les terroristes? C’est un combat sans ambiguïté. Il faut pas qu’il y ait le moindre doute». Même tonalité de la part du ministre des Maliens de l’Extérieur qui assurait l’intérim de son collègue des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine. «Pendant que le peuple malien décide de faire la paix, quelqu’un continue à revendiquer des attentats», a-t-il dénoncé, avant de renchérir : «Je pense que c’est absurde de négocier avec ces terroristes. Surtout au moment où ils publient une liste de 11 pays contre lesquels ils déclarent la guerre». Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, a été aussi ferme sur la question en disant qu’il n’y aura aucune négociation avec les terroristes. En outre, le ministre français des Affaires étrangère dira que la force Barkhane a réorganisé son dispositif dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le nord et le centre du Mali. «Il y a un redéploiement de Barkhane en partie, parce qu’évidemment il faut rester présent au Nord et Barkhane l’est.

Il y a un travail qui se fait au niveau des trois frontières (Mali, Burkina et Niger)», a souligné Jean-Marc Ayrault. Il a, enfin, appelé l’Union européenne à faire plus dans la lutte contre le terrorisme dans la région. L’Allemagne vient de renforcer la Minusma, avec près de 1 000 hommes et des hélicoptères. Au lendemain de la visite des ministres français et allemand dans notre pays, 5 personnes ont été tuées dans une attaque à Gargando, dans la région de Tombouctou. Une notabilité du nom de Abdoulahi Ag Oumar était parmi les victimes. Les autres étaient des membres du Congrès pour la Justice dans l’Azawad (CJA).

Adama DIARRA

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. Si le Peuple a décidé de négocier avec le diable, il faut le faire, c'est source de paix !

    D’une part, négocier avec quelqu’un n’est pas synonyme d’acceptation de ses points de vue et on gagne toujours en négociant même en cas d’échec.
    D’autre part, si le Peuple souverain décide de négocier avec même le diable, il faut le faire, c’est plus proche de la paix que le contraire.
    C’est sur les populations que reposent la paix et le vivre ensemble. Ce n’est ni la communauté internationale ni les autorités de Bamako qui vivent les drames sur le terrain. Malheureusement, c’est la communauté internationale qui avait décidé avec qui le Mali doit discuter et avec qui il ne doit pas le faire, en lieu et place du Peuple non consulté.

    Comme quelqu’un l’a rappelé, les pays occidentaux ont souvent discuté avec leurs terroristes avant de parvenir à la paix. Il a cité le cas des terroristes basques, corses, etc.

    La France et la communauté internationale ont beaucoup fait pour le Mali mais par respect du Peuple et de la démocratie, cette aide ne doit pas être liberticide ou antidémocratique, c’est contraire àleur propre idéologie.

  2. IL FAUT ETRE TOTALEMENT IGNORANT OU NAIF OU AVOIR UNE HAINE CONTRE LE MALI OU LES TROIS A’ LA FOIS POUR CONSEILLER AU MALI DE FAIRE CHEMIN SEUL FACE A’ UN PROBLEME INTERNATIONAL!!!
    T. SANKARA, NOUS CHERCHONS LA PAIX, LA STABILITE’ ET LE DEVELOPPEMENT! LES PARTENAIRE DU MALI SONT TRES IMPORTANTS POUR ATTEINDRE LES BUTS SOULIGNE’S PLUS HAUT!
    SANGARE’, SABALI!!!

  3. Même si je n’accorde à aucune crédibilité à cet article; je sais quand même que: ça met main basse à la CEN, je sais ce que je dis et, pourquoi je le dis; mon esprit me témoigne. Iyad et Koufa ne sont que la ligne droite, la corde de l’ARC qui, permet l’armement de l’ARC, puis la transmission de l’impulsion à la flèche lors de la détente; tan disque d’autres, eux, sont la pièce courbe flexible qui emmagasine et restitue l’énergie comme un ressort Allah témoigne. Je ne suis pas obligé de dire tout ça, ils ne sont pas obligés de faire tout ça!!! Merde Même.

  4. J’espere que tous ceux sont assez clairs de part et d’autre. Negocier avec des assassins et qu’ils continuent a profiter de ces faiblesses de la part de nos dirigeants de la sous region!!!!: non et non et NON…
    Ladji doit porter bien se culottes et bien attacher sa ceinture et ses lacets car… ca sera chaud. lololol…

    A suivre…

  5. Je partage l’analyse de ceux qui estiment que la voie malienne de règlement de sa crise devra être déterminée par les intérêts propres du Mali et son contexte spécifique. A cet égard la recommandation de la CEN demandant d’envisager une négociation avec Amadou Koufa et Iyade ne peut être écartée d’un revers de main. Autrement pourquoi avoir réuni les gens? Mais même temps les autres pays dont le Niger, le Burkina Faso et même le Nigeria dans une certaine mesure sont fortement concernés. Mais la grande question est: sur quoi pourrait-on tomber d’accord avec ces Mouvements qui restent fondamentalement intégristes au regard de leur doctrine ? A mon humble avis, c’est la réponse à cette question qui détermine l’opportunité ou non de négocier avec eux. Attention le Mali n’est ni l’Algérie, encore moins l’Espagne ou la France. Ces pays ont négocié avec un rapport de force nettement en faveur de leurs Armées. Le Mali! C’est autre chose. Un pays en lambeaux.

    • Un pays en lambeaux appuyé par les forces internationales.
      Le MALI doit diplomatiquement imposer ses vues à la communauté internationale .
      C’est en ce sens qu’ il défend sa souveraineté.
      Nos dirigeants doivent tester nos partenaires pour savoir s’ils n’ont pas d’autres intentions inavouées.
      L’option actuelle n’est pas propice à la paix.
      Il faut envisager des options qui ont marché ailleurs.

      • “Un pays en lambeaux appuyé par les forces internationales.
        Le MALI doit diplomatiquement imposer ses vues à la communauté internationale .”

        Le problème est que es politichiens maliens sont des lâches!

        Tu te rappelles quand la France a interdit à l’armée malienne de prendre possession de Kidal: lequel d’entre eux à protester?

        La franSS et l’onul vont continuer à diriger le mali dans sa descente aux enfers: des gens prennent des armes et tuent et violent et volent … alors qu’en France un type commet un attentat en France, les français le massacrent et mettent en prison le reste de sa famille: au mali ils deviennent députés, gouverneurs, maires, colonels (au mali les grades de l’armée sont distribués comme des froufrous…)

        Je le redis ce pays sale est dirigé par des minables.

  6. Au lieu d’accuser des soient disant terroristes, il faut reconnaitre que le premier terroriste reste la france. C’est elle qui a organisé la rébellion, c’est elle est ses amis qui encadrent la rébellion, c’est elle et ses amis qui protègent les terroristes, et viennent nous prétendre des foutaises. Non, ce n’est pas la vrai raison de cette visite. Ils n’ont pas besoin de se déplacer pour dire cela. Leurs visites est directement en lien avec les derniers résultats de la conférence organisée pour la séparation du Mali.
    Voila, le malien sait désormais qui est la france. Comment pouvez vous comprendre la prolifération des stations d’essence dans un pays dit invivable?

    • IL FAUT CESSER LA GRANDE BOUCHE!!! IL FAUT ETRE CAPABLE DE SE DEFENDRE ET NOURRIR SA POPULATION POUR PARLER DE SOUVERAINETE’!!! VOUS LAISSEREZ LE PEUPLE EN PAIX ET LOIN DE VOS BETISES!!!
      PRESIDENT IBK, IL NE FAUT PAS ECOUTER CES IDIOTS QUI VIVENT D’IMBECILITE’ ET DE SLOGAN VIDE!!! LE MALI DOIT TOUJOURS S’INSCRIRE A’ 200 000 % DANS LA STRATEGIE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL!!! LE MALI NE PEUT PAS ETRE ET NE DOIT JAMAIS ETRE UN ETAT VOYOU!!!!

  7. Vous voulez amener les soldats maliens aux abattoir le Mali n a pas la capacité militaire pour lutter contre les terroristes donc le Mali doit prendre l option de la négociation pour éviter le pire

    • LE GOUVERNEMENT LEGITIME DU MALI NE PEUT PAS ETRE SUICIDAIRE EN NEGOCIANT AVEC LES TERRORISTES QUI ONT FROIDEMENT TUE’ DES SOLDATS MALIENS ET INTERNATIONAUX, COUPE’ DES PIEDS ET DES MAINS DES MALIENS, VIOLE’ DES FEMMES MALIENNES ET TRANSFORME’ PLUS DE
      100 000 MALIENNES ET MALIENS EN DES REFUGIES DANS LES PAYS VOISINS, LOIN DE LEURS FOYERS!!!! LE REVE DES ENNEMIS DU MALI EST DE VOIR NOTRE FASO NEGOCIER AVEC LES TERRORISTES! LES CONSEQUENCES D’UNE TELLE BETISE SERONT GRAVES ET IMMEDIATES!
      NEGOCIER QUOI?????????????????????????????????????????????????????
      LE MALI NE DOIT ABSOLUMENT PAS POIGNARDER DANS LE DOS LES GRANDS PAYS COMME LA FRANCE ET LES USA, LES PAYS VOISINS ET LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES QUI ONT AIDE’ MILITAIREMENT ET FINANCIEREMENT NOTRE FASO DANS SA LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL!!! LE MALI NE PEUT PAS JOUER LE SALE JEU QUI A ETE’ JOUE’ PAR LE MNLA! NOUS AVONS VU CE MOUVEMENT FAIRE ALLIANCE AVEC LES DJIHADISTES. NOUS SAVONS LE RESULTAT! SI JAMAIS LE POUVOIR LEGITIME DU MALI TENTE D’ALLER SEUL DANS LA VOIE DES NEGOCIATIONS CONTRE LA VOLONTE’ DES GRANDS DECIDEURS INTERNATIONAUX, NON SEULEMENT LESDITES NEGOCIATIONS N’ABOUTIRONT JAMAIS, ON FERA TOUT POURQUE LES GROUPES TERRORISTES MARCHENT SUR BAMAKO. IL FAUT ME CROIRE LORSQUE JE VOUS DIS QUE DANS UN TEL CAS, AUCUN PAYS NE VIENDRA AU SECOURS DU MALI!!!
      IL FAUIT ETRE FONCIEREMENT NAIF, IGNORANT OU VOUER UNE HAINE FAROUCHE CONTRE LE MALI POUR CONSEILLER A’ NOTRE FASO DE NEGOCIER AVEC LES TERRORISTES!!!
      PRESIDENT IBK, IL FAUT ECARTER TOUTES LES PERSOPNNES QUI VOUS CONSEILLENT DE NEGOCIER AVEC LES TERRORISTES!

      • Si la position du MALI doit être celle de la France,le MALI n’aura jamais la paix.
        L’option occidentale de gestion du terrorisme n’a,jusqu’à présent,pas donné aucun résultat.
        L’option occidentale a t’ elle crée la paix en IRAK?AFGHANISTAN?SYRIE?LIBYE?
        Par contre l’option adoptée par le voisin algérien a pacifié ce pays.
        L’ Algérie a négocié et accordé l’amnistie a des hommes de loin plus sanguinaires qu’ IYAD AG .
        Le résultat est incontestable :l’Algérie a affaibli les jihadistes en accordant l’amnistie aux plus influents.
        Cette option a permis aux autorités algériennes d’avoir des informations sur ceux qui sont restés dans le maquis pour mieux les neutraliser.
        Les rescapés de ces éléments sont venus se réfugier sur le territoire malien créant un nid jihadiste avec la bénédiction d’ AMADOU TOUMANI TOURÉ .
        L’Algérie a ainsi pacifié son territoire avec des sanguinaires vivant en toute impunité au vu et au su de tout le monde.
        Et pourtant l’option occidentale n’est pas celle qui est appliquée sur le territoire européen :les anglais ont négocié avec les terroristes irlandais,les espagnols des terroristes basques ;les français les terroristes corses.
        On est tenté de penser si cette insécurité permanente ne fait pas partie de la stratégie des puissances militaires pour satisfaire leurs intérêts inavoués .

        • Sangare, la verite’ est simple:
          1-L’ALGERIE A EXPORTE’ SES TERRORISTES VERS LE MALI!!!
          2- LES IDIOTS VENUS DE LIBYE ONT TRAVERSE’ D’AUTRES PAYS POUR SE RETROUVER AU MALI SINON LE MALI N’A PAS DE FRONTIERE AVEC LA LIBYE!
          LES PERSONNES QUI CONSEILLENT LES NEGOCIATIONS ENTRE LE MALI ET LES TERRORISTES, N’AIMENT PAS NOTRE FASO. JE TE RAPPELLE QUE LE MALI A DEJA NEGOCIE’ ET SIGNE’ DES ACCORDS AVEC IYAD GHALI EN …. 1991. PRES DE 30 ANS APRES, ON PARLE DE NEGOCIER AVEC LA MEME PERSONNE!!! NI IYAME’ KO ANKATA KOUNOU YORO LA, KOUNOU DE’ DIYARA!!!!
          LE MALI NE DOIT EN AUCUN CAS ETRE SUICIDAIRE!!!

          • Donc,il faut rester dans cette situation avec ses morts hebdomadaires.
            L’option occidentale n’a ,jusqu’à présent,pas marché dans aucun pays.
            Si le MALI ne prend pas en charge son cas,notre pays et la sous région continueront de subir les assauts des jihadistes comme ça se passe en Afghanistan depuis deux décennies.
            L’option algérienne est incontestablement celle à adopter.

      • Si la souveraineté du Mali est reconnue, l'avis majoritaire de son Peuple doit s'imposer à la communauté internationale

        Je suis reconnaissant vis à vis de la France et de la communauté internationale mais il faut reconnaître que c’est cette communauté internationale qui s’est substituée à notre Peuple pour tout imposer face à l’incompétence et la malpropreté de nos autorités.

        L’une des graves erreurs d’IBK c’est justement de s’être passé de l’avis du Peuple “souverain” du Mali par rapport à l’accord, pendant les négociations, avant et après la signature.

        Même le MNLA a requis l’avis de ce qu’il appelle sa population et s’était justifié par son rejet de certains points.
        Mais les autorités maliennes ont tout décidé seules et sont venues nous affirmer que l’accord est bon au lieu de requérir l’avis du Peuple sur ce qu’il en pense.

        On comprend bien qu’IBK est incapable de convaincre la communauté internationale mais il aurait pu se réfugier derrière l’avis de la majorité du Peuple.
        La volonté du Peuple s’impose à toute institutions démocratique et la communauté internationale n’aurait pu rien sile Peuple Malien décide de rejeter l’accord.

        Dès au départ, ce n’était pas les maliens qui avaient décidé avec qui il fallait négocier ou pas, c’était la communauté internationale qui avait décidé à notre place, en fonction de sa propre vision et non de nos réalités concrètes.

        Maintenant, c’est trop tard pour IBK de faire marche arrière en voulant écouter les recommandations de la conférence.

  8. comrades although you all know I do not agree with notion of negotiating with terrorists plus appreciate Europeans acknowledging they do not agree with negotiating with terrorists I believe this article could have been better written. It implies we are children of Europeans obligated to do as they desire. Our enemies will use like disposition against us in most effective way. It help our enemies recruit fighters who wish to be considered men not children. Where our actions or/plus position it should always reflect it is our decision or contractual obligation not orders of Europeans. Very much sincere, Henry Price aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

  9. Cette fois ci je suis la fermeté des premières autroités de mon pays qu’il ne faut pas negocier avec les terroristes, il faut plutot les traquer et les eleminer, avec la volonté de gagner ou de perir le Mali et ses alliés parviendront. Les populations doivent etre au coté des forces de defence et de securité pour denoncer les suspects et surtout eviter l’amalgame entre terrorisme et religion musulmane. Ceux qui aussi prononcent des preches qui appelent au soulement devront etre arreter et punis par la loi avant qu’ils ne se gangrenent. C’est ça aussi un etat fort et disposé à renverser tout obstacle qui se tient contre son developpement et le bien etre de ses populations.

  10. “Visite des ministres des Affaires étrangères français et allemand : Pas question de négocier avec les terroristes” Alors ce sont ux qui commandent au Mali.
    D’ailleurs, ils savent mieux que quiconque ou et qui protege Iyad. Alors, Mr de l’ssor, arretez de debiner des sornettes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here