Logements sociaux de l’Armée de l’Air : La cité de l’aviateur ouvre ses portes

0

Le chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré, a présidé lundi en fin d’après-midi à Sotuba, la remise des clefs de 127 logements sociaux de la Société coopérative d’habitat de l’Armée de l’Air.

La cérémonie a enregistré la présence du ministre du Logement, des Affaires foncières et de l’Urbanisme, Yacouba Diallo, de celui de la Défense et des Anciens Combattants, Natié Pléah, du gouverneur et du maire du District, Souleymane Diabaté et Adama Sangaré, du maire de la Commune I de Bamako, Mme Konté Fatoumata Doumbia. Le chef d’Etat major de l’Armée de l’air, le général Mamadou Togola, les familles des militaires de toutes les armes et une foule compacte venue témoigner sa sympathie à ses nouveaux voisins, étaient aussi de la fête.

Le colonel à la retraite Hamady Konté, président de la Société coopérative de l’habitat de l’Armée de l’air, a rappelé que le chantier des logements avait été ouvert le 1er décembre 2010. Situés en Commune I, à Sotuba sur la route de Koulikoro, non loin du Laboratoire central vétérinaire (LCV), ces logements sont classés en 3 catégories : 77 F5 destinés aux officiers, 43 F4 pour sous-officiers et 7 F3 attribués aux militaires du rang, pour un coût total d’environ 2 milliards de Fcfa. Pour le financement et la réalisation de la cité, la coopérative a signé un protocole d’accord aves la BHM et une entreprise nationale de construction. C’est ensuite que la coopérative de l’armée de l’air a sollicité l’intervention du ministre du Logement, des Affaires foncières et de l’Urbanisme pour le rachat desdits logements dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Logements sociaux de Koulikoro : 50 Nouvelles Familles Heureuses

Le ministre Yacouba Diallo a ainsi souligné qu’au-delà du caractère festif de la cérémonie, celle-ci revêtait une grande portée économique et sociale pour l’ensemble des acteurs de ce partenariat et même pour tout le peuple malien. Ces 127 habitations d’un ensemble baptisé « Cité de l’aviateur militaire » sont bâties sur un peu plus de 5 hectares. Le F5 comporte un bâtiment principal composé d’un salon, quatre chambres, une toilette intérieure, un dégagement et deux terrasses couvertes, un bâtiment annexe composé d’une cuisine et d’une toilette. Le coût de construction d’un F5 est estimé à 16,4 millions Fcfa et le bénéficiaire paiera un loyer mensuel de 62 313 Fcfa pendant 25 ans.

Le F4 comprend un bâtiment principal (un salon, trois chambres, une toilette intérieure, un dégagement et deux terrasses couvertes) et un bâtiment annexe abritant la cuisine et des toilettes. Le loyer est ici de 57 810 Fcfa par mois pendant 25 ans Le bâtiment principal du F3 propose un salon, deux chambres, un dégagement et deux terrasses dont une couverte et une découverte. Une cuisine et des toilettes sont construites en annexe. Le loyer mensuel s’élève à 48 191 Fcfa et devra être réglé pendant 25 ans.

 A titre de rappel, le ministre Diallo a indiqué que de 2002 à nos jours, 7367 logements ont été bâtis sur toute l’étendue du territoire national pour un montant hors taxes de 100 milliards de nos francs. Ce nombre, a-t-il annoncé, sera bientôt porté à 9289 unités. Yacouba Diallo a aussi rappelé que la remise des clefs de la Cité de l’aviateur militaire coïncidait avec la célébration de la Journée mondiale de l’Habitat fêtée le premier lundi du mois d’octobre. Le président Amadou Toumani Touré a salué l’initiative de l’Armée de l’air et confirmé que le cheminement de ce projet inédit, n’avait pas été de tout repos. Il a par conséquent exhorté les autres armes à emboiter le pas aux aviateurs.

mercredi 5 octobre 2011

PARTAGER