Programme des 1552 logements sociaux de N’Tabacoro : L’ex-maire Issa Guindo pressenti président de la Commission d’attribution qui a récolté plus de 4 milliards F CFA de cautions et d’apports personnels

5

logements-sociauxDe sources crédibles, les tractations vont bon train pour nommer bientôt l’ancien maire de la Commune IV du district de Bamako, au juteux poste de président de la Commission d’attribution des 1552 logements sociaux de Tabacoro. L’attribution de ces logements pour lesquels plus de 8000 dossiers sont déjà déposés avec pour chaque postulant un apport personnel et une caution moyens de près de 2 millions de nos francs est une véritable vache laitière que s’apprêtent à traire les pressentis pour sa gestion.

Décidément, le programme des logements sociaux va constituer une opportunité ” d‘affaires ” pour certains cadres de l’Etat. Au lieu que ces logements soient destinés vraiment à aider les familles  à faible revenu à disposer d’un toit, ils vont être l’occasion à des individus véreux et autres agents de l’Etat de s’enrichir sur le dos de pauvres contribuables.

C’est ainsi que, de sources bien informées, l’ex-maire de la Commune IV du district de Bamako, Issa Guindo, dont le nom a été cité dans des cas de spéculations foncières, va bientôt être nommé à la tête de la Commission d’attribution de ces logements pour pauvres. Ce sera lui, le cas échéant, qui va gérer toutes les tractations pour attribuer ces logements.

Faut-il rappeler que l’une des conditions pour prétendre bénéficier de ces logements est le paiement d’un apport personnel, qui varie de 200 000 F CFA pour les F3 et de plus de 2 millions pour les F4 et les F5.

Sommes auxquelles s’ajoutent les cautions qui varient de plus de 130 000 F CFA pour les F3 à plus de 192 000 F CFA pour les F4 et plus de 375 000 F CFA pour les logements de type F5 ?

Comme on le voit, ces logements constituent une affaire de gros sous que l’Etat s’apprête à confier à l’ex-maire Issa Guindo, un des cadres du RPM, le parti au pouvoir. Est-ce en guise de récompense politique pour services rendus à la nation ? Nul ne saurait le dire !

  Bruno.D.SEGBEDJI

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. ils ont dit 13000 candidatures. Si on multiplie ça par 5000 on aura 65 000 000 fcfa 😥

  2. c’est vrai qu’il ne sert à rien de ramener toujours les postulants à la case de départ.

    Mais seulement allez savoir comment cette affaire est gérée par l’administration en charge.

    Sinon OMH,doit avoir une base de données ou tous les postulants sont recensés

    ON doit pouvoir dire combien ont postulé et combien de fois?

  3. C’est le Mali d’IBK le Mande Zonkeba, pas de surprise du tout car comme on le dit en Bamanan “les pintades regardent la nuque de celle qui est par devant”

  4. …’ plus de 8000 dossiers sont déjà déposés…’ …///…

    8000 Candidatures déjà, pour 1552 logements… C’est désespérant… ! A quoi bon postuler maintenant…?
    Quand on s’inscrit, on paie des frais d’inscriptions… Si la candidature n’est pas retenue, et qu’on veut postuler à nouveau pour d’autres prochains programmes de logements sociaux, il faudra à nouveau s’inscrire et payer des frais d’inscription… Si la candidature n’est pas à nouveau retenue, il faudra recommencer et payer des frais d’inscriptions à chaque nouvelle inscription etc etc etc… Et on nous dit que c’est fait pour des gens ou des Ménages à revenu modestes…
    Pourquoi ne pas attribuer un numéro d’inscription une fois pour toute à chaque Candidat… ? Cela évite d’avoir à s’inscrire et à payer des frais à chaque fois… Établir une liste d’attente avec ces numéros d’inscription. Que la candidature des postulants reste valable jusqu’à obtention d’un logement. Qu’on attribue les logements par ordre d’arriver ou d’ancienneté d’inscription en quelque sorte. Les Candidats laissant leur adresse et leur numéro de téléphone… Quand c’est leur tour Mali Habitat, prend contact avec eux par écrit ou par téléphone pour qu’ils viennent prendre possession de leur logement après avoir rempli les formalités qu’il faut…? Comme à Paris.
    Ce qu’on ne nous dit pas… c’est que les logements sociaux … c’est pour les fonctionnaires Maliens…! Ce qui n’est pas injuste en soi …!

Comments are closed.