Le Ministre Harouna Cissé à la tribune des Nations Unies : «Les pays développés doivent honorer leurs engagements en matière d’aide publique au développement…»

0
1
Harouna Cissé: le nouveau Ministre du Développement Social

Prenant part, du 1er au 10 février 2012 à la 50ème session de la Commission du Développement Social des Nations Unies, à New York (Etats Unis), le Ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes, Harouna Cissé, a lancé un appel pressant à la Communauté internationale, en particulier, les pays développés. Il a formulé le vœu que le prochain Sommet de RIO (Brésil), aboutisse effectivement au financement du développement social.

La cinquantième session des Nations Unies, faut-il le souligner, se déroule dans une atmosphère marquée par les préparatifs de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20), qui se tiendra du 20 au 22 juin prochain.

Dans son intervention devant la 50ème session de la Commission du Développement Social des Nations Unies, le Ministre Cissé, après avoir donné la vision du Mali sur l’élimination de la pauvreté, thème prioritaire de cette session, a indiqué que le Mali partage l’avis du Secrétaire général des Nations Unies sur la croissance économique qui contribue à la réduction de la pauvreté. Il a ensuite rappelé les réformes importantes menées par le Mali dans les domaines de l’emploi et de la protection sociale à savoir la création du programme emploi-jeunes (APEJ), de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et de Régime d’Assistance Médicale (RAMED).

Aussi, le Ministre Harouna Cissé a fait part de l’adoption par le Gouvernement du Mali en août 2011, du deuxième plan d’extension de la protection sociale (2011-2015) qui met l’accent non seulement sur les réformes de la sécurité sociale, mais aussi sur la mise en œuvre de la nouvelle initiative d’extension de la mutualité. Ce deuxième plan d’extension de la protection sociale, a soulignera-t-il, prévoit la mise en place d’un système national de filets sociaux de sécurité pour les personnes pauvres et vulnérables qui aura deux composantes essentielles à savoir les transferts monétaires et les Travaux à Haute Intensité de Mains d’œuvre. Le Ministre a évoqué l’adoption par le Mali de la Loi d’Orientation Agricole.

Indiquant que l’élimination de la pauvreté est au centre des préoccupations des plus hautes autorités du Mali, le Ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées a ajouté que la volonté politique au Mali est clairement exprimée aussi bien dans le Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté (CSCRP) que dans le Projet pour le Développement Economique et Social (PDES) du président de la République du Mali, Amadou Toumani TOURE.

L’occasion fut aussi propice pour le Ministre de rappeler que l’objectif de ce CSCRP est de faire du Mali un pays émergent et une puissance agricole. Cette troisième génération du CSCRP, a-t-il poursuivi, vise également à accélérer la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) à travers un développement inclusif, basé sur la réduction de la pauvreté.

Le Ministre Harouna Cissé a cependant souligné que le Mali, à l’instar des autres pays en voie de développement, est confronté à des difficultés au nombre desquelles : les effets néfastes de la mondialisation et des récentes crises alimentaires, financières et énergétiques; le manque de ressources financières suffisantes pour le financement du développement.

Le thème prioritaire de la 50ème session de la Commission du Développement Social des Nations Unies, portera sur  l’élimination de la pauvreté ; les plans et programmes d’action des Nations Unies concernant la situation de groupes sociaux tels que les personnes handicapées, les jeunes, les personnes âgées et la famille seront également revus.

Soulignons que le Mali a été admis comme membre de la Commission du Développement Social en avril 2003 après la tenue de la 41ème session. Ainsi, notre pays a participé comme membre de cette Commission pendant les 42ème, 43ème, 44èmeet 45ème sessions entre 2004 et 2007. Aussi, faut-il le préciser, le Mali a participé activement à l’organisation du Sommet Mondial sur le Développement Social, tenu en 1995 à Copenhague, en Norvège.

A noter qu’à cette 50ème session de la Commission du Développement Social des

Nations Unies, le Ministre Harouna Cissé était accompagné par le

Conseiller technique, Koulou Fané.

Ibrahim GUINDO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.