Diaramana : Le maire Kassoum Sogoba expose sa commune

0

Des équipements agricoles, les salles de classe, l’eau potable, l’équipement du Cscom, sont, entre autres, les besoins les plus ardents des 15 villages de la Commune rurale de Diaramana, cercle de Bla, exposé par le maire, Kassoum Sogoba, au cours d’un entretien qu’on a eu avec lui le week-end dernier.

Nous avons reçu ce week-end à Bamako, le nouveau maire de la Commune rurale de Diaramana (cercle de Bla, région de Ségou), Kassoum Sogoba. Elu sous la bannière du parti Sadi, lors des élections du 20 novembre dernier sous les couleurs du parti Sadi, le nouveau maire de Diaramana lance un appel tous les habitants de sa commune à une union sacrée pour le développement de sa commune.

Au cours de cet entretien, Kassoum Sogoba se dit conscient des difficultés auxquelles sa communauté est confrontée avant d’exprimer ses ambitions pour le développement de Diaramana. Dès son investiture, Kassoum Sogoba, s’est fixé comme objectif le développement des secteurs clés, à savoir, l’agriculture, la santé, l’éducation et l’adduction d’eau potable au compte de sa commune car explique-t-il, personne ne peut prétendre à un développement sans penser à ces différents domaines. « Et c’est de là que découle essentiellement les besoins de ma population », a indiqué, Kassoum Sogoba.

Avec ses quinze villages et plus de 25 000 habitants, l’agriculture est l’activité dominatrice dans la Commune rurale de Diaramana et la population n’est pas sans besoin dans le domaine.

«Nous saluons les plus hautes autorités pour la subvention de l’engrais. Mais nous leur signalons souvent la pénurie des intrants dans notre zone souvent à des moments cruciaux de la campagne agricole. C’est une des grandes préoccupations des populations de ma Commune et environ », a indiqué M. Sogoba. Il a regretté les conséquences de cette pénurie sur les récoltes, souvent cause d’insécurité alimentaire.

Parlant des équipements agricoles, le maire de Diaramana a salué l’initiative des tracteurs subventionnés soutenue par le président de la République. Selon lui, deux paysans de sa Commune ont bénéficié des tracteurs subventionnés par l’Etat, mais le besoin est encore énorme. D’où la plaidoyer de l’élu local auprès des autorités et partenaires pour faciliter l’accès à ses équipements très important pour la production agricole. De même, Kassoum Sogoba a plaidé également pour la dotation des femmes de Diaramana en semences et matériels de production maraichère.

S’agissant du domaine éducatif, il a affirmé que quatorze villages sur quinze disposent d’une école et dont la plus part sont en déficit de salles de classe et sont confrontées également aux problèmes d’eau potable, regrette-t-il.

L’équipement du Centre de santé communautaire est également une préoccupation de la Commune de Diaramana.

Pour pallier à ses problèmes, Kassoum Sogoba, compte sur le soutien de l’Etat, mais aussi sur sa propre population à travers le paiement des impôts et taxes. Aussi, il a invité les ressortissants de la Commune à jouer leur partition dans le développement local.

Maliki Diallo

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here