Grève à Ozone Mali : La mairie du district promet une solution rapide

10

Grève à Ozone Mali : La mairie du district promet une solution rapideLundi matin, le débrayage a pris une nouvelle tournure car les grévistes ont entrepris de déverser les ordures sur la voie publique. Selon un des leaders des grévistes, le mouvement est du au fait que leur employeur n’a pas assuré le paiement des salaires du mois de mai. « Nous sommes en grève car nous n’avons pas été payés alors que nous travaillons dans des conditions très difficiles », précise notre interlocuteur.

La société Ozone confirme les allégations des grévistes mais estime ne pas pouvoir continuer à régler les salaires alors qu’elle n’a rien reçu du maitre d’ouvrage, en l’occurrence la mairie du district de Bamako.

Il faut rappeler qu’en début d’année, la mairie du district dans le cadre de l’assainissement de la ville de Bamako, a signé une convention avec le groupe marocain Ozone pour la propreté de la ville de Bamako. Le montant de cette prestation est de 9 milliards de Fcfa par an. Ozone a, au terme de la convention, accepté de préfinancer les premières opérations en apportant les équipements et en procédant au recrutement des salariés. La société a présenté à la mairie du district une facture de 2,7 milliards de Fcfa qu’elle a déjà investis en exécution de la dite convention.

Le 1er adjoint au maire du district, Harimakan Keita, assure comprendre la frustration des employés et le refus de la société Ozone de s’exécuter pour le paiement des salaires. « S’il y a défaillance, c’est bien du coté la mairie », admet-il tout en louant les efforts accomplis par la société Ozone qui a accepté dès la signature de la convention, de préfinancer l’opération d’assainissement de la ville de Bamako sans rien recevoir de l’Hôtel de ville.

Harimakan Keita rappelle que dès la signature de la convention, la municipalité consciente de la faiblesse de ses ressources, avait indiqué qu’elle ne pouvait assurer seule le paiement du montant en question. A l’époque, souligne-t-il, compte tenu de la dégradation de la situation en matière d’assainissement, il fallait absolument trouver une solution. La convention a été signée dans la précipitation car les habitants de Bamako avaient commencé à déverser les ordures dans les rues, faute de dépôts adéquats. En son temps, la mairie a sollicité l’appui des autorités pour honorer son engagement pour cette première année en attendant la mise en place d’un mécanisme de financement consistant. Notre interlocuteur indique qu’une réunion est prévue prochainement pour faire le point des recouvrements au niveau des ménages.

Dans le cadre de la recherche de solutions au problème, la mairie a saisi récemment le ministère de l’Economie et des Finances qui lui a notifié la mise à disposition de 2 milliards de Fcfa. Mais comme l’octroi de cette somme doit passer par une procédure spécifique, la mairie a insisté et obtenu une avance d’un milliard qu’elle compte déposer au plus tôt sur le compte bancaire de la société Ozone.

Le 1er adjoint au maire a néanmoins déploré le déversement d’ordures sur la route. Il en appelle au sens du patriotisme des employés d’Ozone et leur demande un peu de patience. « Nous sommes en train de tout faire pour que la situation soit débloquée dans un bref délai », assure-t-il.

Harimakan Keita souligne que la mairie a intérêt à faire vite car l’hivernage a déjà commencé et que le curage des caniveaux doit être assuré par la même société.

L. ALMOULOUD

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Ag Soueloum, Je crois que le montant contrat entre la Mairie de Bamako et Ozone est de 9 milliard mais sur huit ans. Donc à peu près 1 milliard 125 million par an (en faisant un rapport).

  2. Le maire doit rendre compte avec tout taxe de la ville de bko plus les terrains qu’ils n’arrêtent pas de vendre la caisse est vide

  3. Ozone en chimie il me semble O3 ouah amul problème zero problème mais 3 électons qui sont libres rien que des kat sandai

  4. La plupart d entre nous lisent la presse pour s informer. Et je em souviens que chaque fois, nous mettons en cause les écrits des hommes de presse.
    Le journalisme se doit d’être une action d investigation, de recherche et surtout approcher les difféerentes parties pour en savoir plus et mieux.
    Au lancement, nous avons lu ceci “Ozone Mali est un service marocain implanté au Mali qui a signé une convention d’assainissement de la ville de Bamako avec la Mairie du district de Bamako, pour un montant de 9 milliards de FCFA et une durée de 8 ans.”
    Alors ecrire aujourd’hui que les 9 milliards sont pour une année est une autre chose.
    9 milliards/an est intenable et c’est une injustice car le projet ne concerne que la seule ville de Bamako. Par contre si c’est un projt de 8 ans avec cette somme, cela revient à 1.125.000.000 F CFA. Et là c’est raisonnable mais pas clair car il faut fixer la charge du personnel comme soulignée par Ag soueloum. Combien gagne chaque categorie d acteurs? combien sont ils et il y a combien de categorie?
    La reponse meme evasive à ces questions nous permettra de mieux comprendre.

    • Voila tidiane, tu fais la différence. Car des cons ,abroutis et idiots de journaleux comme L Almouloud ne sont bon qu’a la poubelle.
      Ozone Mali a le droit d’aller en greve pour non payment de leurs salaires mais attention a des actes d’incivisme anarchique comme des deversements d’ordures sur les voies publiques.
      Il y a une chose malhonnete de la part de la population Bamakoise et malienne dont je regrette et c’est inacceptable. La population veut tout gratuit et que leurs propres travaux soient fait a leur place. C’est inadmissible de pointer du doigt toujours le gouvernement et ou l’etat ou nos mairies. Faisons notre en payant nos taxes correctement alors si nous devons botter le cul de ceux d’en haut ca serait normal.
      La population ne foute rien même dans nos familles pour la salubrite etc… nous voulons tous et toutes que Dieu nous parachute tous ceux que nous voulons sur nos têtes. :mrgreen: 😆 😆 😆
      Alor :mrgreen: restons les bras croisés a faire du nimporte quoi et a tendre la main. Quand Dieu va en avoir de ceux là Nous verrons bien car je crois qu’il Dieu a aussi des limites aux tolerables :lol:.
      😉 😉 😉 .

  5. quelle incurie ce Maire.Il est là l eternel mairecspoliateur.qui peut meme pas organiser l enlèvement d ordure dans la capitale.ce mr est finalement là pourquoi.Depuis qu il est maire qu est ce qu on peut montrer dans cette capitale comme son oeuvre rien rien rien.il est là il s accomode avc tous les regimes pour rester à sa place.il va signer des conventions il fait la guele à la télé pour nous dire qu il a demandé l argent au ministre des finances. Pourquoi n a t il pas laissé le ministre des finances signer la convention. Un contrat de gré a gre de 10 milliards.A dire que la décentralisation repose sur des quasi analphabète de ce type.Un

  6. 9 milliards par an, voilà ce que coûte la société Ozone Mali à la Mairie du District de Bamako pour le nettoyage des grandes artères et l'enlèvement des ordures !! Même si les 2.355.293 ménages que compte la République du Mali payaient la taxe de voirie (2000 FCFA par famille) uniquement à la Mairie du District, le montant contractuel de 9 milliards ne sera pas couvert. Il serait intéressant que ce marché soit publié pour qu'on en sache le contenu. A supposer que Ozone emploie 900 personnes (150 par commune) et que chacune soit payée à 120.000 FCA/mois, les charges de personnel couteront (900 x 120.000 x 12) : 1,296 milliards sur les 9 milliards soit 14,4%. Or, il est clair qu'aucun des ouvriers ne touche plus 85.000fcfa par mois. Alors, les 7,7 milliards couvrent quoi ?

  7. 9 milliards par an, voilà ce que coûte la société Ozone Mali à la Mairie du District de Bamako pour le nettoyage des grandes artères et l'enlèvement des ordures !! Même si les 2.355.293 ménages que compte la République du Mali payaient la taxe de voirie (2000 FCFA par famille) uniquement à la Mairie du District, le montant contractuel de 9 milliards ne sera pas couvert. Il serait intéressant que ce marché soit publié pour qu'on en sache le contenu. A supposer que Ozone emploie 900 personnes (150 par commune) et que chacune soit payée à 120.000 FCA/mois, les charges de personnel couteront (900 x 120.000 x 12) : 1,296 milliards sur les 9 milliards soit 14,4%. Or, il est clair qu'aucun des ouvriers ne touche plus 85.000fcfa par mois. Alors, les 7,7 milliards couvrent quoi ?

  8. Qui veut tuer la poule aux oeuf d’or ? Le systeme qui en vivait est le premier beneficiaire de la situation dont se trouve OZONE L’Admnistration n’allait jamais attendre 5 ms pour pouvoir payer les partennaires qui relevaient de leur choix surtout avec un tel resultat Le Malien avec son ( fight spirit ) chacun voit midi a sa porte !!!

  9. Merci Harimakan vous etes un homme de dossier à l’epoque ça été fait dans l’urgence et l’etat avait promis de jouer sa partition

Comments are closed.