Jumelage Angers-Bamako : Les élus renforcent une coopération vieille de 40 ans

1
Jumelage Angers-Bamako : Les élus renforcent une coopération vieille de 40 ans
Le maire Adama Sangaré et celui d’Agers, Christophe Bechu

C’est dans une atmosphère conviviale que le maire du district de Bamako, Adama Sangaré et le conseil du district ont reçu une forte délégation des membres du conseil municipal d’Angers conduite par le nouveau maire de la ville, Christophe Bechu. La cérémonie a eu lieu dans l’enceinte de la mairie du district de Bamako, le vendredi 30 janvier dernier. Cette visite a été mise à profit par les élus pour la commémoration des 40 ans d’amitié entamés depuis le 8 juin 1974. C’est le gouverneur du district de Bamako, le capitaine Sékou Ly et le maire de la ville d’Angers Jean Turc qui avaient signé cette coopération de jumelage entre les deux villes. Une coopération qui a déjà apporté la joie dans le cœur des populations de la ville de Bamako et ses environs dans plusieurs domaines comme l’éducation, la santé et plusieurs autres domaines. C’est ainsi que cette visite de Christophe Bechu dans notre pays a été mise profit pour la commémoration des 40  ans d’amitié et son  renforcement pour le bien-être des populations des deux villes.

Le maire Adama Sangaré au cours de la cérémonie de commémoration a manifesté toute sa satisfaction pour cette visite du maire d’Angers Christophe Bechu qui vise à renforcer  le jumelage exemplaire de 40 ans entre Angers et Bamako. Il a indiqué que cette coopération a été renforcée en 1994  avec la charte de coopération qui a consacré l’implication des associations pour le raffermissement des liens séculaires entre les deux peuples. Adama Sangaré a soutenu que cette charte de coopération a favorisé la participation de plus de 80 associations et 29 communes pour l’ancrage de ce jumelage dans plusieurs domaines. Il a indiqué que cette coopération de 40 ans  est aujourd’hui visible dans plusieurs quartiers de la ville de Bamako à travers la construction des salles de classe et centres de santés ainsi que d’autres réalisations pour le bien-être des populations. Adama Sangaré a déclaré qu’aujourd’hui, cette coopération entre la ville d’Angers et le district de Bamako a contribué à l’amélioration des conditions de vie des populations et sauve des vies de plusieurs personnes dans le district de Bamako et ses environs.                                           

   Cléophas TYENOU

PARTAGER

1 commentaire

  1. Pour le digne maire d’Angers ce jumelage a d’autre sens humain; par contre, pour notre maire Roi de Retrait de terres des pauvres et de liquidation des espaces verts de Bamako, ce jumelage est une opportunite de mendicite eternelle. Cest toujours les autres qui doivent venir nous contruire “des ecoles, des centres de sante, des routes etc..” entre temps les maire meme sont presque tous milliardaires a travers les ventes et retraits illegaux des terres! Ragardez seulement les routes poussereuses de Bamako! et dire cette ville a un maire! Jai seulement pitie de ce digne maire d’Angers… si seulement il pouvait clairement voir a qui il a affaire dans cette affaire de renforcement de jumelage! 🙄 Ce va couter tres cher aux impots d’ Angers en essayant de nettoyer cette poubelle qui est Bamako.

    Mr. Le maire d’Angers demandez svp a Mr. Adama Sangare de vous donner la situation d’espaces verts des quartier de Bamako dont 80% est vendus aux riches particuliers. Les enfants de Bamako n’ont nulle part a aller se distraire…tout le monde joue dans les rues.

Comments are closed.