Quatrième session ordinaire du conseil du District : Adama Sangaré appelle à la sécurité des habitants de la ville de Bamako

1

Le conseil du District de Bamako, s’est réuni, le mercredi 26 décembre dernier, pour sa quatrième  session ordinaire 2012.  Après la session budgétaire du 30 octobre dernier, la présente rencontre va permettre au conseil de passer en revue l’évolution  de la mise en œuvre  des dispositifs retenus pour  l’amélioration des recettes par l’implication d’un partenaire privé. Et ainsi le conseil se penchera sur les orientations et les actions à mener pour l’année 2013. La cérémonie d’ouverture était présidée par le maire du District, Adama Sangaré.

Adama Sangaré, maire du District de Bamako

Cette quatrième session ordinaire qui a réuni le conseil du District donne l’occasion aux  conseillers de partager les préoccupations de la cité de Bamako. La présente session permettra également  aux participants  du 6ème sommet  d’Africité, tenu du 4 au 8 décembre 2012 à Dakar  de faire le point des activités. Le thème   retenu pour ce sommet était : ” Construire l’Afrique à partir de ses territoires “.

Pour le maire du District, Adama Sangaré, l’objectif de ce   6ème  sommet  Africité est de faire  de l’Afrique un pôle de développement à travers la gouvernance locale.

La mairie du District de Bamako a participé à ce 6ème  sommet Africité 2012, et s’est illustrée à travers la réalisation d’un stand   qui montre  la vision des autorités de la mairie du District à l’horizon 2030. Il s’agissait d’exposer les projets structurants de la ville de Bamako intégrant les préoccupations des collectivités locales riveraines en vue de la réalisation de l’agglomération de Bamako.

” Au regard de la situation exceptionnelle que nous vivons, la sécurité  des habitants de la ville de Bamako devient une urgence à laquelle le conseil du District doit apporter son soutien”, a lancé le maire Sangaré.

Il a invité  les acteurs principaux  de la sécurité dans son ensemble à s’investir pour que  les populations de la ville de Bamako soient sécurisées. Aujourd’hui la ville de Bamako à une population de plus de 2 000 000 d’habitants avec  le rythme de croissance le plus élevé de l’Afrique. Cette pression démographique engendre un phénomène d’insécurité  qui interpelle tous, renchérit le Maire. La sécurité est un bien public, un élément indispensable au développement d’une ville.

Adama Sangaré, à invité tous les conseillers à s’impliquer afin de mieux véhiculer les mesures sécuritaires dans la ville de Bamako.

       Cléophas TYENOU

                      *Stagiaire

PARTAGER

1 commentaire

  1. le danger que courre aujourd’hui le mali est moins le MNLA-AN sardine-MUJAO, que des hommes comme ADAMA SANGARE. Prototype même du politicien véreux, opportuniste. Ne crois pas t’en tirer à bon compte, le temps du compte-rendu arrivera et tu verras !

Comments are closed.