Accord de réadmission : Le Csdm et l’AME se mobilisent contre le ‘’diktat’’ de l’UE

6

Au moment où Koulouba s’apprêtait  à recevoir une délégation de l’Union européenne conduite par le ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, pour échanger sur une éventuelle signature de l’Accord de réadmission des migrants, une coalition des organisations de la société civile (Csdm, AME, Amnesty-Mali et le réseau AEI) organisait une conférence de presse le jeudi 10 novembre 2016 pour dénoncer la gestion unilatérale de ce dossier qu’elle qualifie de diktat de l’UE.

Si les Maliens et les Africains d’une manière générale ne se mobilisent pas, les gouvernements signeront l’Accord de réadmission sous la pression de l’Union européenne. C’est le principal message porté par les OSC maliennes œuvrant dans le domaine de la défense des droits des migrants.

La peur des défenseurs des migrants s’explique par la réactivation de ce dossier par l’UE, après  l’échec  de l’ancien président de la République française, Nicola Sarkozy, devant le refus de certains chefs d’Etat, dont ATT, de signer un accord non bénéfique pour leurs pays sur le plan économique et social. Les gouvernements des pays africains ont affiché leur opposition à l’Accord de réadmission lors du sommet de la Valette, en novembre 2015. Les chefs d’Etat africains ont rejeté en bloc cette question et pensent qu’elle relève de la souveraineté nationale de chaque pays. Malgré les divergences entre les deux parties, l’Union européenne persiste et signe dans sa logique d’imposer l’Accord. C’est du moins la conviction de l’AEM et ses partenaires.

Dans son exposé, le président de l’Association malienne des expulsés (AME), Ousmane Diarra,  a expliqué les raisons de la synergie d’action entre son association, le Conseil supérieur de la diaspora malienne (Csdm), Amnesty-Mali et le réseau AEI. Selon lui, cette synergie est nécessaire pour éviter que l’UE impose au Mali la signature d’un accord de réadmission qui permettrait à l’Europe d’expulser les ‘’sans papiers’’ maliens, sans demander l’accord du consulat malien pour la délivrance de laissez-passer et d’utiliser des laissez-passer européens. « Face à cette situation, l’incertitude est à son comble. Il faut de la mobilisation pour dénoncer la conspiration  entre le Nord et le Sud sur le dos des migrants. L’utilisation de ce document constitue une violation de l’article 5 de la Convention de Vienne sur les relations consulaires du 24 avril 1963, il ne repose donc sur aucune base juridique. Le cadre juridique qui existe en la matière en Europe est une simple proposition de règlement intitulé : «Règlement du Parlement européen et du Conseil relatif à un document de voyage européen destiné au retour de ressortissants de pays tiers en séjour irrégulier ».

Le président du Csdm, Mohamed Cherif Haïdara, enfoncera le clou en s’insurgeant contre la ‘’démarche unilatérale’’ de l’UE dans la gestion du dossier de la migration et l’incapacité des Etats africains à se prendre en charge sans une assistance de l’Europe.   «Malgré les différents combats, nos décideurs et leurs complices de l’Europe sont décidés pour imposer ce document contraire à la valeur humaine. Je comprends le forcing de l’Union européenne. Face à l’incapacité de nos Etats de se prendre en chargé sur le plan économique, social et sécuritaire, l’Europe menace de fermer le robinet. Mais elle doit comprendre que l’aide au développement est inferieure à l’apport des migrants dans l’économie nationale. Il n’est plus question d’expulser les Maliens sans mesure d’accompagnement», a-t-dit.

Rappelons que cette mission est la 7ème du genre de l’UE au Mali dans le cadre des procédures opérationnelles de retour et de réadmission.

Nouhoum DICKO

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Il vaut peut-être mieux un accord réfléchi avec l’UE
    UE qui pourrait financer des formations et des projets..qu’elle surveillerait de près par liaison internet…
    Si les populistes s’installent un peu partout en Europe la situation pour les migrants clandestins et autres serait beaucoup plus difficile..
    Par exemple la France va se doter d’un fichier de 60 millions de français..
    A quoi pourrait servir ce fichier…
    L’Angleterre a prévenu qu’elle va contrôler les employeurs ..

  2. La France a mis en place le regroupement familial…qu’il faut preserver
    Les étudiants peuvent aussi venir faire leur études , même si c’est plus difficile qu’autrefois..Les universités se font un devoir d’avoir des étudiants étrangers

  3. Ici je marche avec une cinquantaine de personnes. et j’ai des contacts avec une dizaines de proches.
    .Hier étonnement plein de gens sont venus me serrer la main et le soir on m’a invité à boire un thé , et les invitants vont mercredi s’occuper de migrants Soudanais arrivés prés de Royan
    Et j’ai entendu des mots très doux sur l’Afrique Noire..
    L’ambiance ici tranche avec celle des grandes villes et j’ai visité des gens qui habitaient près Stalingrad excédés par ces tentes qui fascinent tant c’est sale , d’un autre âge et déplacé
    Calais, Stalingrad et tant d’autres lieux et surtout le franchissement à l’arraché des frontières font naître peur et colère .
    Les mouvements populistes font leur chemin et leur succès électoral pourrait bien avoir des conséquences terribles libérant les paroles et les gestes..
    Mouvements populistes qui pourraient être bien plus féroces que les instances de l’UE…
    Que ceux qui me lisent se rassurent j’aiderai toujours mon prochain mais un particulier Noir a un pouvoir limité..
    Ces migrants hébergés dans des structures provisoires n’ont pas le droit de travailler, l’état donne 4.50 € pour la nourriture d’une journée par migrant et ce sont des bénévoles qui s’occupent d’eux..Ils devront demander faire une demande d’asile ..et ce n’est pas gagné

  4. Avec quelques enveloppes distribuées à nos dirigeants africains , la pilule sera avalée sans problème . Ce qu’ils ( nos dirigeants africains) ignorent , ce sont ses migrants par leur apport financier , qui les protègent et de l’humiliation des occidentaux et de la colère de leur population . Mais s’il s’agit de protéger ou défendre les intérêts de ses migrants en retour c’est NON . QUELLE HONTE si jamais vous signerez ce document .

  5. les chômage dans les pays francophone est le fait de la France, qui prend tous les grands de ces pays.
    ensuite, elle embauche ses propres ressortissants par l’argent de nos contribuables sans honte.
    l’Afrique doit arrêter de croire à l’aide au développement; ça fait plus de 56 ans que ça dure.
    chaque qu’il me revient d’intervenir sur ce sujet, je cite de de gaulle sur son ingérence dans les affaires africains après les indépendances, je vais paraphrasé : ” quand vous avez appris à écrire et à lire à quelqu’un, vous l’avez tout donné. la France a appris à lire et à écrie grâce à la Grèce, mais, aujourd’hui, je ne pense pas que la France aie besoin de la Grèce pour quoi que ce soit. le reste c’est aux africains de se prendre en charge…”
    donc, foutons la paix aux autres.
    quand ibk peut dire publiquement que les occidentaux qui lui ont empêché d’armer notre armée, en temps de guerre, s’il vous plaît avec l’argent du contribuable malien, c’est révoltant; ou qu’il est élu dès le 1er tour, mais que, ce sont ces mêmes occidentaux qui ont un 2ème tour.
    il y a quoi à être inquiet de nos dirigeants.
    aux dirigeants africains, je dis, arrêter la corruption et la mauvaise gouvernance, vous aurez plus besoin de personne.
    je crois que l’élection de trump et de talon est un signe annonciateur de ce que sera demain.

  6. Aucun président malien ne signerait un tel accord avec l’UE .
    Signer un tel accord avec les représentants de l’UE , c’est comme signer sa propre mort politique .

    Si l’UE veut prendre des mesures contre les migrants , qu’elle les prenne mais ce serait sans la complicité des Etas africains .

    Si l’UE veut prendre des mesures contraires au droit international contre les migrants , qu’elle les prenne mais sans compter sur les signatures des présidents africains .

    Si l’UE qui est essentiellement à la base de ces grands mouvements de masses à cause de son ingérence criminelle , veut prendre encore des mesures inhumaines , cruelles et barbares contre les migrants , qu’elle les prenne mais sans compter sur la complicité des pays africains .

    Les pays européens sont entrain de perdre toutes leurs valeurs pour satisfaire et séduire leurs électorats racistes , xénophobes , islamophobes et extrémistes de tout bord qui deviennent de plus en plus nombreux

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here