Le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur honoré : Habib Sylla reçoit la médaille de reconnaissance des Forces de police nationale du Gabon

3

Habib Sylla et un haut responsable de la sécurité gabonaise
Habib Sylla et un haut responsable de la sécurité gabonaise

L’homme qui préside aux destinées du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur et du Conseil des Maliens du Gabon, Habib Sylla, s’est vu décerné, le 08 juin 2015 à Libreville, la médaille de reconnaissance des Forces de police nationale du Gabon. L’événement a eu lieu dans le cadre de la cérémonie annuelle de promotion des sous-officiers de l’Ecole Nationale des Forces de Sécurité Intérieures. En effet, c’est le Commandant en chef des Forces de police nationale, le général de Brigade Jean Clotaire Thierry Oyezue, qui a remis cette distinction honorifique au président Sylla. C’était devant un parterre de représentants du gouvernement de la République gabonaise et de Hauts gradés de la sécurité intérieure du Gabon.

Cette médaille témoigne de la reconnaissance des autorités du pays de El hadj Ali Ondimba à ce Gabonais d’adoption qui n’en est pas moins resté un vrai fils du Mali, notamment dans sa contribution pour la bonne intégration de ses compatriotes au Gabon, un pays à forte immigration. La communauté malienne, qui est bien intégrée dans ce pays, compte en effet quelque 70.000 personnes.

Qu’est-ce qui a valu à Habib Sylla cette distinction ?

Homme d’affaires prospère vivant au Gabon depuis des décennies, Habib Sylla est un symbole d’intégration et d’engagement pour la cause de ses compatriotes. De l’avis d’un officiel gabonais : ” Dans tous les quartiers de Libreville, il y a au moins un épicier de nationalité malienne  qui permet aux populations plus ou moins enclavées de se ravitailler en vivres au quotidien. Si bien que l’expression répandue chez les populations gabonaises c’est : ” Aller chez le Malien “. Un officier qui assistait également à la cérémonie de décoration de Habib Sylla de renchérir : “ Quelques fois, l’épicier en question est Sénégalais ou Burkinabé. Mais l’expression est restée. Beaucoup de Maliens se sont également spécialisés dans le métier du gardiennage. Lorsque vous confiez la sécurité de votre famille à une personne venue de loin, c’est une grande marque de confiance “. Avant de poursuivre : ” Ce que nous reconnaissons à Monsieur Habib Sylla, c’est d’être un homme à la tête de l’une des plus grandes communautés étrangères vivant au Gabon. Une communauté à qui l’on peut tout reprocher sauf d’être réputée pour être impliquée dans des actes de délinquance “. Voilà un témoignage qui atteste du bon comportement de nos compatriotes vivant et travaillant dans ce pays.

Au cours de cette cérémonie, c’est un hommage unanime que les uns et les autres ont tenu à rendre au président Habib Sylla pour être ” est un exemple d’intégrité et de responsabilité “. C’est, en effet, pour tous ces motifs que les Forces de police nationale gabonaise lui ont décerné cette médaille de reconnaissance.

En route pour un second mandat à la tête du HCME

Cette distinction au président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur par les forces de sécurité gabonaises intervient quasiment deux mois, jour pour jour, après que Habib Sylla ait été élevé au rang de Chevalier de l’Ordre National du Mali sur proposition du Grand Maître des Ordres Nationaux, à savoir le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta.

En tout cas, c’est tout le Mali qui est honoré à travers cette distinction remise à un digne fils du pays dont la générosité et l’engagement patriotique sont connus de tous. Tant au Mali où il ne cesse d’apporter aides et soutiens, notamment aux veuves et aux orphelins des militaires tombés sur le champ d’honneur. De même qu’au Gabon où il est constamment sollicité par nos compatriotes aussi bien pendant des moments de joie que des périodes de détresse qui alternent dans la vie.

A 62 ans, Habib Sylla qui compte bien rempiler au mois d’août prochain pour un second mandat à la tête du HCME, semble déjà faire quasiment l’unanimité aussi bien à la tête de cette institution faîtière des Maliens de la diaspora ; qu’au niveau du Conseil des Maliens du Gabon où il a été très sollicité ces derniers temps dans le cadre de la gestion de nos compatriotes qui émigrent dans ce pays.                                         

  Mamadou FOFANA

 

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Félicitations à M.SYLLA!Moi je reconnais votre grand cœur de patriotisme sincere puisque vous avez offert 200 millions de CFA aux FAMA comme contribution personnelle pour la reconquête du nord.C’est beaucoup puisque nombreux sont ceux d’entre nous qui peuvent donner autant voire plus même, mais par manque de patriotisme ils ne contribueront jamais à hauteur d’une telle somme. 😉

Comments are closed.