Recensement Administratif à vocation d’Etat Civil en Côte d’Ivoire : Nos compatriotes de Cote d’Ivoire enfin enrôlés

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Le lundi 03 Décembre 2012, le Recensement Administratif à Vocation d’Etat Civil (RAVEC) commence à Abidjan pour prendre fin le Mardi 02 Janvier 2013.

Ce sont au total 90 équipes qui seront déployées sur le territoire ivoirien avec plus de 180 agents recrutés pour l’occasion dans les deux juridictions Consulaires (Abidjan et Bouaké). Le lancement officiel de l’opération aura lieu ce matin dans le quartier populaire d’Abobo en présence de Son Excellence  Seydou Traoré, Ambassadeur du Mali en Cote d’Ivoire,  Mamy Coulibaly, Consul Général du Mali à Abidjan et  Mahamadou Diawara, Président du Conseil des Maliens de Cote d’Ivoire. En effet, il y a deux semaines, les Partis politiques Maliens Représentés en Cote d’Ivoire ont été informés par le Consul Général du Mali à Abidjan du début du démarrage du RAVEC pour le 1er Décembre 2012 et cela pour un mois. Bien avant le Consul Général avait déjà prévenu de l’imminence de l’enrôlement des Maliens dans le pays, si les autorités donnaient leur feu vert. C’est maintenant chose faite. A Abidjan le recrutement et la formation des agents ont commencé depuis le Mardi 27 Novembre et ont prit fin le Vendredi 30 Novembre. Au total 140 agents ont été formés à Abidjan et ce n’est que 120 qui ont finalement été retenus sur des critères de compétence. Comme en football, les 20 restants seront à la touche au titre de remplaçants, ici on les appelle « les réservistes ». Ceux –ci attendent qu’un joueur de champ se blesse ou écope d’un carton rouge pour être dans le match. En attendant, les équipes ont été dispatchées sur le terrain depuis le week end dernier et le travail commence ce lundi sur toute l’étendue de la Cote d’Ivoire. Pour un bon déroulement de l’opération dans l’ensemble, le Conseil des Maliens de Cote d’Ivoire est mit à contribution. Ainsi une lettre circulaire a été envoyée à tous les Conseils de base dans les deux Juridictions Consulaires Maliennes du pays. Le Conseil des Maliens de Cote d’Ivoire qui couvre le territoire ivoirien est tout aussi chargé de la  sensibilisation de proximité au sein de la Communauté Malienne. Il convient en outre de préciser que dans le souci d’un bon déroulement des opérations, des comités de suivi ont été mis en place dans les deux Consulats Généraux, en plus des formateurs venus de Bamako. L’objectif principal étant d’assurer un bon encadrement technique aux différentes  équipes  dans le but d’obtenir un résultat probant à l’arrivée. Pour  le Consul Général du Mali à Abidjan qui s’adressait aux agents avant leur déploiement, « l’important c’est de vous appliquer sur le terrain afin de nous sortir un bon résultat à la fin de l’opération, prévu  pour le 02 Janvier 2013 et si d’aventure un mois ne suffirait pas, l’Etat Malien avisera ». Les Maliens vivants en  Cote d’Ivoire, qui étaient pratiquement marginalisés si la Présidentielle de 2012 avait eu lieu, commencent à espérer pour l’avenir. Le Pays qui est sensé abriter 3 millions de Maliens n’est pourtant pas prêt à livrer le nombre exact de nos ressortissants, quand on sait qu’il n’y a été déployé que 90 valises et pour un mois. Pour quel résultat ?

De Gildas correspondant du Républicain à Abidjan

SOURCE:  du   3 déc 2012.