Situation des maliens en Algérie : Le CSDM exprime son indignation

0
DIASPORA : Le CSDM sur les fonts baptismaux

Face aux atteintes graves aux droits de l’Homme dont en général des Africains et en particulier nos compatriotes, sont victimes depuis quelques jours en Algérie, le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) a exprimé son indignation et son incompréhension en invitant les autorités à réagir rapidement pour mettre fin aux souffrances des compatriotes. C’était à la faveur d’une conférence de presse animée, le samedi 30 septembre dernier, au siège de l’institution, par le président du CSDM Chérif Mohamed Haidara.

Depuis quelques jours, les immigrés africains sont victimes d’une chasse à l’homme entreprise par leurs hôtes algériens. Des centaines de personnes dont de nombreux femmes et enfants sont littéralement persécutés et jetés sans ménagement dans la zone frontalière de Tamanrasset. Dans les conditions de vie très difficiles au désert, les hommes et femmes surtout des enfants sont laissés à leur sort sans abris parfois. La réaction tardive des services humanitaires internationaux en plus du silence des autorités des pays d’origine des migrants interroge. C’est pourquoi le président du CSDM, dans son introduction linéaire, a dénoncé cette condition inhumaine et lancé un appel au gouvernement malien pour diligenter des mesures pour un retour rapide de nos compatriotes. Pour Chérif Mohamed Haidara, face à cette situation, sa structure a interpellé plusieurs fois les autorités, sans suite favorable et envoyé une lettre d’information et d’interpellation à la délégation générale des Maliens de l’extérieur le 8 Août 2017 qui est soldée par une réponse sans effets contraignants.

Il a déclaré que la situation actuelle est très grave causant la mort de trois personnes.  Chérif Haidara a   déploré le comportement parfois « irresponsable du ministre des Maliens de l’extérieur face à la dégradation de la situation ». Il appelle le ministre Abdramane Sylla à se lever et à faire tout ce qui est en son pouvoir afin d’alléger la souffrance des compatriotes.

Mamadou Nimaga

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here