Albums de musique du monde pour janvier : Mbalimaou de Kar Kar et Gandadiko de Samba Touré dans le top 10

0
Boubacar Traore Kar- Kar
Boubacar Traore Kar- Kar

Boubacar Traoré, Mbalimaou

Aussi rare qu’indispensable, Boubacar Traoré est une légende de la musique malienne. Sacré héros du rock aux premières heures de l’Indépendance, il est passé par bien des épreuves (mise à l’écart, oubli du public, deuil, exil) avant de ressusciter artistiquement au début des années 90. Marqué par ses souffrances, son blues acoustique vibrant d’humanité a évolué, ces dernières années vers davantage de sérénité. Comme baigné dans une lumière profonde de fin d’été, Mbalimaou, qui sort le 26 janvier, distille un apaisement fragile, couvé par la kora délicate de Ballaké Sissoko, l’harmonica déchirant de Vincent Bucher et le sokou ensorcelant de Soumaïla Diabaté. Tournée française à partir du 3 février.

 

Samba Touré, Gandadiko

Samba Toure
Samba Toure

On imagine peu évidente la tâche de donner suite à Albala, album sombre et engagé qui souleva un enthousiasme unanime en 2013. Mais Samba Touré possède l’humilité, l’intuition et l’assurance artistique des grands musiciens.

Plus varié mais non moins passionnant que son prédécesseur, Gandadiko (“pays de feu” en langue songhaï), à paraître le 30 janvier, fait passer le souffle envoûtant du Nord Mali dans une suite de blues, rocks et ballades imprégnés aussi bien de la tradition que du jeu de John Lee Hooker et Jimi Hendrix.

Une nouvelle espérance, peut-être une certaine quiétude enfin retrouvée, palpite ici dans une joie communicative.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER