Après son concert du 20 octobre dernier à Bamako : Ami Wassidje vole au secours des élèves déplacés de Koulikoro

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

On se souvient que le 20 octobre dernier, la jeune artiste malienne, Aminata  Wassidjé Traoré, avait organisé un concert à Bamako dénommé tam-tam pour un cahier d’écolier. Après le concert, les cahiers collectés par l’artiste ont été remis aux 141 élèves déplacés qui vivent dans la ville de Koulikoro, située à 60 Km de Bamako. En plus des cahiers, ces enfants ont eu des stylos, des tablettes de géométrie et des fruits. Le choix de Koulikoro s’explique par le fait que les populations du nord qui arrivent par bateau préfèrent rester dans cette ville.

La cérémonie de remise a eu lieu jeudi 3 janvier 2013 dans  la petite école du Plateau de Koulikoro. Elle était présidée par le chargé aux affaires économiques du gouverneur de Koulikoro, Bougouzanga Coulibaly. L’artiste Ami Wassidjé et tout son staff étaient présents à cette cérémonie, tout comme le Coren de Koulikoro, les membres de la commission de crise de la région, les responsables et les élèves bénéficiaires.

« Notre premier Djatigui au Sud quand on arrive par bateau, c’est la population de Koulikoro. Mieux, j’ai constaté que la ville de Koulikoro est oubliée par les donateurs. Beaucoup de gestes sont en train d’être faits pour les déplacés, mais je vois que Koulikoro n’est pas très souvent sur la liste. C’est ce qui explique mon choix ». Elle a aussi prié pour le retour de la paix au Mali, mais surtout dans les régions occupées. Maintenant, on se confie à Dieu, c’est lui seul qui peut nous sortir de cette crise. Sinon, on ne voit rien venir de la part de nos autorités ».

En plus des fournitures scolaires estimées à 2 millions FCFA, l’artiste s’est engagée à faire la prise en charge des consultations ophtalmologiques. Des consultations qui  ont commencé, il y a une semaine,  à Koulikoro et qui seront suivies de traitement. Représentant le gouverneur de Koulikoro,  le chargé aux affaires économiques du gouverneur,  Bougouzanga Coulibaly dira que c’est un facteur d’encouragement important pour les enfants bénéficiaires estimés à 141 pour toutes les écoles de la commune urbaine. Ils ont chacun bénéficié d’un lot composé de matériels de géométrie et de pommes.

« Ce geste que nous apprécions et saluons beaucoup est en parfaite harmonie avec la vision des plus hautes autorités qui, depuis le début de la crise ont mis en place des mécanismes de recensement et d’assistance en faveur des personnes déplacées ».

En plus de ce don, les enfants, selon M. Coulibaly, doivent bénéficier d’un accompagnement psycho-social eu égard à la souffrance morale liée au déplacement. Il a exhorté le personnel enseignant à la prise en compte de cet aspect dans leurs approches pédagogiques afin de garantir à ces enfants un meilleur rendement scolaire et toutes les chances de réussite. On peut donc dire que l’opération Tam-tam pour un cahier d’écolier  a été bénéfique aux enfants et une réussite pour la jeune artiste, qui vient d’ailleurs de faire un single sur la situation au nord.

Signalons qu’Ami Wassidjé est originaire de Diré dans la région de Tombouctou ; elle a été révélée au grand public en 2007 lors des émissions musicales de l’ORTM.

Kassim TRAORE

 
SOURCE:  du   12 jan 2013.    

2 Réactions à Après son concert du 20 octobre dernier à Bamako : Ami Wassidje vole au secours des élèves déplacés de Koulikoro

  1. Moustaph Camara

    Ils ont chacun bénéficié d’un lot composé de matériels de géométrie et de pommes. »des pommes pour chasser la faim et le sinistre? »

  2. paka

    merci pour nos déplacés,esperons que le Mali recouvre son integrité territorial et son laÏcité