Aziz Wonder propose  » Changement »

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

 Il était parmi les convives d’Alfousseiny Touré dit Abba, le président du GRIN qui faisait la restitution de sa récente mission aux Etats Unis. C’était à la faveur d’une conférence débat à la maison de la presse de Bamako, le samedi 8 décembre 2012.  Plusieurs jeunes ont pris la parole dont Aziz Wonder  qui a parlé de musique. Les jeunes ont eu un avant gout de ce single.

Le morceau changement sous un rythme reggae  a fait bouger les jeunes. Même l’honorable député, Housseiny Amion Guindo dit Poulo, n’a pas résisté aux sirènes de la musique reggae. Dans le titre,  l’artiste rappelle l’histoire de notre pays, avec la chute de Moussa Traoré,  » les gens ont parlé de changement, on a vu Alpha au pouvoir pendant dix ans, ATT est revenu pour dix ans, la démocratie qui devrait permettre le changement n’a pas pu’‘.

De son vrai nom Tiékoura Koné dit Aziz Wonder pense que le changement doit être une réalité. Les Maliens n’aspirent qu’au changement. Par contre dans leurs pratiques quotidiennes, ce changement ne se fait pas sentir. Pour le reggae man, si on avait suivi les pères de l’indépendance,  on allait avoir le changement, mais hélas les Maliens sont toujours dans la quête du gain facile, c’est pourquoi,  fait -il savoir : » les militaires ont pris les armes pour parler encore de changement, avec l’exercice on est en train de voire ce que cela peut donner, mais le changement est nécessaire’‘. Aziz Wonder parle du changement de façon générale au Mali seulement, mais le changement en Afrique et dans le monde. Pour lui, tout est globalisé un changement partout dans le monde.  » Les peuples du monde ne veulent que le changement, tout le monde veut le changement dans les rapports entre les états, dans les échanges, dans les activités de tous les jours, il faut le changement à tous les niveaux sinon on ne s’en sortira jamais ».

Un morceau bien composé, dansant très ambiant qui a fait bouger les 300 personnes présentes dans la grande salle de la maison de la presse, c’est aussi un morceau d’éducation et d’interpellation pour  la jeunesse malienne, africaine et celle du monde. Le single  »Changement » doit être écouter, car il est plein d’enseignement pour notre pays.                                                Kassim TRAORE

 
SOURCE:  du   12 jan 2013.