Babani Koné en concert live à l’Institut français

3
Babani Koné
Babani Koné

Le vendredi 21 février 2014, Fatoumata Koné dite Babani pour les uns et Sirani pour les autres a impressionné ses fans avec un spectacle pas comme les autres, à l’institut français de Bamako. Ce concert qui était tant attendu, disait le directeur de l’institut, a émerveillé plus d’un fan.

 

 

Babani Koné, artiste de renom, accompagnée au clavier par le maestro Cheick Tidiane Seck et de son orchestre au complet, a époustouflé le public venu ce jour à l’Institut français de Bamako. Avec une dizaine de titres tous inspirés de la vie de tous les jours : Fimani qui magnifie la beauté féminine ; Barika, la bénédiction ; le mariage polygamique ; le Mali ; Kédo ; Sinji tugu ; Saran, la Paix. Chacune de ces chansons a un sens et s’adresse à un public-cible. Sirani signe ainsi un retour remarqué après deux ans de dur labeur. L’album s’appelle «Maliba», un nom évocateur.

 

 

Ce spectacle était à la hauteur des attentes du public qui ne s’est pas ennuyé pendant les deux heures du concert et dont l’éclat a été rehaussé par une variété d’instruments traditionnels et modernes. Le but de ce tradi-moderne était de permettre à tout un chacun d’en avoir pour son compte : jeunes et vieux, hommes et femmes…

 

 

Il faut préciser que cet album a été arrangé par Cheick Tidiane Seck. À travers ce concert, Sirani a su faire montre de la richesse de la culture malienne. Du coup, elle confirme son indéniable talent d’artiste capable d’associer à la fois plusieurs instruments : le N’goni, le Tama, le Dundumba (le Djembé), le Balafon etc., et obtenir des mélodies envoûtantes et bien inspirées.

 

 

Pour plus d’ambiance et de créativité, le chorégraphe international Sékou Keita y a mis du sien. Comme on pouvait s’y attendre, ce beau spectacle a pris fin par des acclamations nourries du public à l’endroit de Babani. Laquelle arborait un large sourire aux lèvres en guise de remerciement pour ses fans qui ont effectué le déplacement. Au sortir de la salle, les uns et les autres ont pu dissimiler leur satisfaction.

Safiatou THIAM

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. un vrais croien debarasera de music avant la mort si non ya la vrais punission au lau dela et persone ne peu venir a l,aide

    • Siirani Qu’Allah le tout puissant nous accompagnes contre des mauvaises personnes Amen et surtout ne répond pas aux ingrats plein plein de bisous à toi

  2. 😉 😉 😉 😉 😉 ,bon vent à toi mde Dagamaissa vas de l’avent ne te retourne pas encore merci SIRANIIIIIIIIIII 😉 😉

Comments are closed.