Cérémonie de remise des Tamani d’Or 2011 : Fati Kouyaté, Nampé Sadio, Safi Diabaté, Coumba Sira Koïta, Massaran Kouyaté récompensés

0
1

C’est Fati Kouyaté, la fille de Tata Bambo Kouyaté, qui a remporté le Tamani d’Or 2011, le trophée décerné au meilleur artiste du Mali. Si Safi Diabaté a été sacrée meilleure artiste féminine de l’année, Nampé Sadio a remporté le Tamani du meilleur artiste masculin. C’était à l’occasion de la 9ème édition du festival international de la musique du Mali qui s’est déroulée, le vendredi 23 décembre, au Centre international de conférence de Bamako, sous la présidence du Secrétaire général du ministère de la Culture, El Hadj Koïta.


La cérémonie de remise des trophées aux meilleurs artistes de l’année s’ea cérémonie de remise des trophées aux meilleurs artistes de l’année s’est déroulée, le vendredi 23 décembre, dans la salle desmille places du Centre international de conférence de Bamako (CICB). C’est le Secrétaire général du ministère de la Culture, El Hadj Koïta qui a présidé cette soirée en présence des représentants des sponsors notamment Racine Thiam du service de communication de la société Orange-Mali. La marraine de cet événement, Babani Koné était accompagnée pour la circonstance par son époux Hamadou Dagamaïssa.


Initié depuis neuf ans par Fousseyni Traoré, ce festival est désormais inscrit dans l’agenda culturel des fêtes de fin d’année au Mali. Cette présente édition a été une réussite grâce aux différents partenaires comme l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) Orange-Mali, le sponsor officiel de l’événement.


Pour cette 9ème édition, une dizaine de trophées ont été décernés aux artistes maliens et étrangers. Ainsi, le Tamani d’Or du meilleur artiste de l’année au Mali a été décerné à Fati Kouyaté, la fille de la doyenne de la musique malienne, Tata Bambo Kouyaté et de Modibo Kouyaté. Fati était en compétition avec Nampé Sadio et Safi Diabaté. Si le premier a été sacré meilleur artiste masculin de l’année, la seconde a remporté le tamani du meilleur artiste féminin.


Le Tamani de la révélation de l’année est revenu à Massaran Kouyaté.  Coumba Sira Koïta, l’épouse du producteur M’Baye Boubacar Diarra, a reçu le Tamani du meilleur clip vidéo. Le Tamani du meilleur artiste d’inspiration traditionnelle a été décerné à Affel Bocoum. Pour avoir été parmi les meilleures ventes du monde, la délégation générale des Tamani lui a décerné un trophée.


Les artistes étrangers comme Mahawa Traoré de la Côte d’Ivoire, Bonsa du Burkina Faso, Ramouneth Sambieni du Bénin et Maliyaro du Niger ont été récompensés chacun par le Tamani du meilleur artiste de leur pays. Cette soirée qui a pris fin aux environs de 1h 20 mn, a été agrémentée par des prestations d’artistes. Il s’agit de Coumba Sira Koïta, Coumba Tounkara, Fousseyni Fakoly, Fati Kouyaté ainsi que les artistes étrangers.
Il faut rappeler que plusieurs artistes maliens ont déjà remporté le Tamani d’Or à l’image de la diva du Wassoulou, Oumou Sangaré, Adja Soumano , Djénéba Seck, Babani Koné, Salif Kéïta, feu Mangala Camara …
Alou B HAIDARA

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.