Daouda le sentimental au Blonba : “Je souhaite revenir si je suis invité”

0
15

Absent de la scène musicale depuis quelques années, l’artiste musicien ivoirien, Daouda Koné dit Daouda le sentimental a signé son retour avec un concert au Mali. C’était le samedi dernier à Blonba. Tout au long de la soirée, le public a eu droit à d’anciens tubs de l’artiste : ” Mon cœur balance”,  ”la femme de mon patron”, ”Match nul” ou ”Gbaka”. 

L’assistance en bon connaisseur des morceaux de l’artiste faisait le choriste   pour l’encourager  et agrémenter la soirée. Les circonstances n’ont pas été favorables à l’artiste musicien ivoirien. Car le samedi 3 décembre 2011, il y avait plusieurs activités dans la capitale et les jeunes branchés et autres don Juan ont choisi l’élection miss ORTM. Les tantis et les tontons étaient au Blonba pour soutenir Daouda le sentimental.

Le dernier concert de Daouda  à Bamako remonte à 1994. Et 17 ans après voilà Daouda au Blonba devant un public prêt à faire le jeu. Pendant une heure et demie, il a chanté plus de 10 morceaux. En plus des deux choristes du chanteur, le public composé en majorité de femmes faisait le chœur pour encourager Daouda le sentimental. ‘‘C’est un public connaisseur, il maîtrise mon répertoire. Ça m’a beaucoup encouragé, c’est une bonne chose qui a donné du piquant  à la soirée”.

Présente à ce concert Mme Sy Kadiatou Sow était très contente : ‘‘Je pense qu’il faut revoir certains points parce qu’il n’ y  a pas assez de monde, sinon l’artiste a bien donné. C’était ma première fois de le voir sur scène. Je l’ai toujours suivi à la télé ou sur les radios, mais aujourd’hui je l’ai vu et je suis satisfaite de sa prestation”. Certains spectateurs ont eu la chance de voir Daouda sur scène au début de sa carrière. Ils étaient tous stagiaires à Paris au foyer des jeunes travailleurs L’un d’eux témoigne : ‘‘Daouda animait les soirées quand on revenait de nos cours, et depuis je ne l’ai plus vu sur scène, c’est pourquoi j’ai décidé de venir.

J’ai été comblé, comblé de voir qu’il a fait son chemin et j’ai vu comment il a entraîné toute la salle. Je ne peux que souhaiter bon vent à Daouda, parce qu’il n ‘y a pas d’âge pour la musique et bon vent à Blonba, parce que cette salle j’ai eu l’avantage de la faire en tant qu’architecte  pour un entrepôt de stockage. Maintenant, c’est devenu un lieu de distraction. Et là vraiment c’est un grand spectacle. On ne voit pas le temps passer, on aurait voulu le garder ”.

Pour Daouda ça été un bon spectacle. il s’en réjouit à juste titre ” C’était de la nostalgie et des découvertes mais, je suis là , je suis toujours en activité.   Je suis content pour le public, qui n’a pas vu le temps passer,  je souhaite revenir, si je suis invité”. Après son spectacle au Mali, Daouda est retourné en Côté d’Ivoire. Il a des prestations à faire au Togo en début d’année 2012. Il sera aussi à Ouagadougou. Les  sollicitations viennent de plus en plus.

Kassim TRAORE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.