Dj Parfait de Koulikoro arrive avec une nouvelle tendance du coupé décalé (le décalé Kotéba)

0
10

Si le coupé décalé passait par un phénomène de mode en un moment donné de l’histoire de  la musique ouest africaine où la jeunesse de tous les pays aspirent évoluer dans ce domaine, force est de reconnaitre que cette tendance est devenue  un élément d’intégration sociale. Car de plus en plus d’artistes  ayant prisé cette tendance musicale allient modernité et tradition.

Parmi ces artistes imbus d’une ingéniosité exceptionnelle, on peut citer volontiers une nouvelle sommité du coupé décalé du nom de DJ Parfait de la cité du Méguetan, à savoir la ville de Koulikoro.

Âgé d’une vingtaine d’années, Dj Parfait comme l’indique son appellation, est un acteur  clé  du coupé décalé.

DJ Parfait est un fan de Michæl Jackson et il entend faire un savant  mélange de la musique du terroir avec celle de la tendance coupé décalé à travers " Le Kotéba ".

Cette combinaison  des  deux genres artistiques a  réussi à merveille et l’a propulsé au devant de la scène dans la cité du Méguetan. Avant de conquérir  progressivement les mélomanes de la capitale. Pour Dj Parfait, la musique se concentre exclusivement à Bamako et est souvent en proie à des phénomènes sociaux. Il remarque par ailleurs que le showbiz se dégrade aussi au Mali  en raison du manque d’originalité. C’est cette originalité que DJ Parfait dit aller chercher dans les profondeurs du terroir de la région de Koulikoro. Le Kotéba est un rythme qui symbolise  la prospérité dans le milieu bamanan.

Après les récoltes les jeunes des villages se retrouvent  au clair de la lune pour chanter et danser afin de manifester leurs joies et rendre un vibrant  hommage aux génies de la nature, a-t-il rappelé. Mais les mutations sociales, déplore t-il, commencent  à altérer toutes ces  valeurs socioculturelles dont regorge notre patrimoine. C’est pour préserver ces valeurs que l’artiste DJ Parfait dit  tirer son inspiration.

DJ ne compte pas rester  en dehors de la scène musicale malienne, Il envisage d’étendre le décalé au  Kotéba sur le plan international. Une façon  pour lui de revaloriser la culture bamanan.

Danseur chorégraphe de son état, DJ Parfait est une véritable bête de scène. Il l’a dit ouvertement : " Je suis un admirateur démesuré de Michæl Jackson, c’est lui que j’essaie d’imiter quand je suis sur scène ". Tout comme son idole Michæl Jackson, Dj Parfait est un artiste Bling Bling, toujours en tenue extra normale, avec un pendentif sur lequel se trouve gravé son nom,  une grosse ceinture autour des reins. Dans les rues de Koulikoro,  les enfants le surnomment " le peigne -afro "  en référence à sa coiffure.

Selon lui le milieu bamanan est immensément  riche en ressources culturelles. Cette culture est adaptable à toutes les cultures du monde.

 

Dj Parfait dans ce cadre dédie un morceau au cinquantenaire de notre pays. Un titre dans  lequel, il invite Iba One,  le jeune prodige du rap malien à se joindre à lui.

        Zoumana Nayté


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.