Emancipation féminine : Rokia Traoré associée à «One Woman» d’Onu-Femmes

2

De la Chine au Costa Rica, du Mali à la Malaisie, des chanteurs et des musiciens connus (hommes et femmes) ont uni leurs efforts pour diffuser un message d’unité et de solidarité : Nous sommes «One Woman», une seule femme ! Un projet de promotion d’Onu-Femmes auquel notre compatriote Rokia Traoré a été associée.

RokiaLa première chanson du système des Nations unies, «One Woman» (une seule femme) a été lancée le 8 mars. Il s’agit d’un single et clip-vidéo réalisé par Graham Lyle, ayant officié aux côtés de Tina Turner une Œuvre produite tout au long d’une année. Beth Blatt est l’auteure des paroles de «One Woman» et aussi productrice du titre. Les lyriques disent : «à Kigali, elle réveille/Elle fait un choix à Hanoï, Natal et Ramallah/A Tanger, elle respire/Elle fait entendre sa voix à Lahore, La Paz, Kampala/A Juarez, elle dit la vérité/Nous sommes une seule femme/Tu pleures et je t’entends/Nous sommes une seule femme/Tes espoirs sont les miens/Nous allons briller…».

Cette célébration musicale des femmes est une collaboration qui réunit plus de 20 artistes du monde entier. De la Chine au Costa Rica, du Mali à la Malaisie, des chanteurs et des musiciens connus (hommes et femmes) ont uni leurs efforts pour véhiculer ce message d’unité et de solidarité à l’endroit de l’humanité. «Elles sont belles et rebelles», dit-on, de ces stars. Dans le lot, Rokia Traoré qu’on retrouve aux côtés des chanteuses comme Anoushka Shankar, Ana Bacalhau, Angélique Kidjo, Beth Blatt, Cherine Amr, Jane Zhang, Jane Zhang ou encore Yuna. Ces amazones attirent le regard sur les conditions de vie des femmes, rendent un vibrant hommage à leur courage et magnifient leur espoir. Il s’agit d’un projet initié par l’entité de l’Onu chargée de défendre l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (Onu-Femmes). Pour cette organisation, «cette chanson constitue un cri de ralliement qui incite ceux qui l’écoutent à se joindre aux efforts entrepris en faveur des droits des femmes et de l’égalité des sexes». Ainsi, «One Woman» a été composée pour l’organisation de défense mondiale des femmes et des filles, partout sur la planète, afin de célébrer sa mission et d’œuvrer pour l’amélioration de la vie des femmes.

Rokia Traoré récompensée

Cette année, la Journée internationale de la femme a mis l’accent sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes. L’élimination de cette violence flagrante, qui peut toucher jusqu’à sept femmes sur dix, est inscrite au rang des grandes priorités d’Onu-Femmes. «One Woman» nous rappelle surtout que, «ensemble, nous pouvons vaincre la violence et la discrimination : We shall shine ! Nous allons briller» ! Oui avec des avocates engagées de la trempe de Rokia Traoré, la cause féminine va progresser. «Cette chanson porte un message d’unité et de solidarité avec les femmes du monde entier et nous rappelle que l’égalité, les droits de l’homme et la dignité humaine concernent chacun d’entre nous, chaque être humain. Je remercie toutes celles et tous ceux qui ont contribué dans cette chanson…», souligne Michelle Bachelet, directrice exécutive d’Onu-Femmes.

Par ailleurs, l’engagement sociopolitique et culturel de Rokia Traoré est de plus en plus reconnu et récompensé dans le monde. Ainsi, la Direction de Babel Med Music vient de décider de lui attribuer le Grand Prix Babel Med Music 2013. «Il s’agit pour nous de rendre hommage à la magnifique carrière de Rokia ainsi qu’à la qualité de ses engagements citoyens», explique Bernard Aubert, Directeur de Babel Med Music. Ce Prix lui sera donc remis au cours de la cérémonie d’ouverture du Babel Med 2013, qui se tiendra du 21 au 23 mars au Dock des Suds à Marseille.  C’est-à-dire quelques jours seulement avant la sortie mondiale de son nouvel album, «Beautiful Africa», prévue le 9 avril 2013. Rappelons que la Rossignole du Bélédougou séjourne à Bamako depuis une dizaine de jours.

Alphaly

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Bravo Rokia TRAORE, mais en toute honnêteté et franchise, tu sais très bien que parmi les artistes du Mali tu n es pas celle qui s’occupe vraiment au problèmes des Femmes. Tu t’ en fiche du problème des Femmes du Mali.
    La femme artiste CHANTEUSE que touts les Maliens voient partout descendre et monter au nom du Mali et au nom des FEMMES du Mali est belle et bien Fantani TOURE , qui a même créer une Association qui s’appelle KOLOMBA pour la cause des Femmes.
    Elle a aussi créer un Festival au Féminin à Bamako pour les femmes de l’Afrique plus particulièrement pour les femmes du Mali.
    Soyons honnêtes , le Mali, même le Monde n’ a plus besoin de mensonges.

Comments are closed.