Grand concert de réconciliation de la famille de Badian Diabaté le 7 septembre prochain : Fati Kouyaté : “Je veux montrer aux Maliens que je vis bien avec mon époux”

12

Un grand concert est prévu pour le vendredi 7 septembre prochain  dans la grande salle du Palais de la Culture, Amadou Hampaté Bah. Ce spectacle, tant attendu par les mélomanes bamakois, défraye la chronique dans la capitale depuis quelques jours. Les affiches du concert sont partout.

Fati Kouyate

En fait, ce concert dénommé “concert de réconciliation au sein de la famille Badian Diabaté”  est une initiative personnelle de la fille de Tata Bambo, Fatim Kouyaté et son époux. “C’est moi et mon mari qui vont organiser ce concert. Je veux montrer aux Maliens que je suis avec Badian sans problème. Il m’aime, je l’aime. J’invite tous les Maliens à effectuer le déplacement pour être les témoins de ce spectacle qui fera date dans les annales du show biz” nous a confié Fati, hier, en pleine répétition.

Selon elle, plusieurs artistes nationaux seront de la fête à commencer par Madjaré Dramé, épouse de Modibo Gaucher, Bagui Diabaté… Selon des sources proches des organisateurs, Nènè Soumano, co-épouse de Fati Kouyaté, sera également de la fête. Un duo entre  Fati et Nènè est aussi prévu.

Il faut rappeler que   Fati Niamé Kouyaté  avait plié bagages et abandonné le foyer conjugal à la suite d’une brouille avec son mari à propos d’une villa.

De source proche du couple,  Fati avait exhorté  son mari à déménager dans la somptueuse villa  que le richissime homme d’affaires Boubacar Yara  lui a offerte. En raison du refus catégorique de ce dernier de déménager, Faty avait claqué la porte du domicile conjugal espérant que Badian Diabaté la rejoindrait. Rien n’y fit.  Elle en a pris pour ses grades. Puisqu’elle est  restée avec ses deux enfants dans la somptueuse demeure sans apercevoir un seul instant l’ombre de son mari. Qui, faut-il le préciser, est aussi marié à la cantatrice Nènè Soumano et Mamani Sacko.

Entre temps, sa coépouse Néné Soumano qui n’avait pas d’enfant venait d’accoucher d’une jumelle à la clinique Pasteur au mois de février 2012.  Une raison de plus pour retenir Badian Diabaté qui venait de goûter une fois de plus à la joie d’être père.  Des  mois passent et l’absence de cet époux  commençait à faire mal à la fille de Tata Bambo Kouyaté.

Après mûres réflexions, Fati Kouyaté décide de rejoindre son mari.  Pour la circonstance, elle dépêcha des émissaires pour informer  ce dernier  de son éventuel retour.

Le guitariste ne s’est pas opposé mais est resté sur sa décision de ne pas aller loger dans la maison  que Boubacar Yara a offerte à son épouse.  Une condition à laquelle Fati Niamé a fini par ceder. Le couple est de nouveau ensemble depuis.

     A.B. HAÏDARA

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Vous fatiguer trop nene soumano vous avez pas honte surtout cette mamou une vrai sorciere celle la el na pas de coeur vous faite honte au djeli et la communauter malienne!!!! Laisser nous en paix avec vaux histoire!!

  2. C vraiment pitoyable cette famille de kouyate vous etes tres mal elever et eduquer honte a vous !!!!!!!!

  3. Fati yamè le mariage cê le respec de l autre .dans notre société le mariage est obligatoi sans sa la vie de la femme ne resenble rien .di a ta mere de ce mettre a lecart de ton mariage une mere ne p pas faire la vie de sa fille .ta grande soeur avec sa grande guele .areter de bafoullé notre société vous êtes tros vilgaire ds votre famille la honte pour vous ta rival a eu ls enfants .le monde entier savais qe badian t avait refusé et tou monde cê oci qe cê toi qui a demandé a revenir .donc fiche la paix o gens et reste ds ton mariage

  4. Honte à toi Faty la fille de sa mère. Ta vie conjugale ne doit pas être sur la place publique si tu es respectueuse des valeurs de chez nous. Ta réputation de femme dévergondée a dépassé les frontières du Mali. Si tu vis bien avec Badian ce n’est pas le problème des maliens qui ne te connaissent même pas; dis ça à ta mère qui a essayé par tous les moyens de faire partir Nènè Soumano; mais dieu ne dors

  5. le pays est diviser, d’autres sont indifferent a sa.
    Il faut toute sorte de gens pour faire le monde.

  6. Ecoutez Mr le journaliste, s’il vs plait, il ne faut pas nous distraire avec des conneries de ce genre. Si Fati a un probleme avec son mari, ceci la regarde. Parle nous plutot du Mali qui n’arrete pas de bouillir chaque jour qui passe. Et puis si je ne me trompe pas, on dit: <> Merci.

  7. Ecoutez Mr le journaliste, s’il vs plait, il ne faut pas nous distraire avec des conneries de ce genre. Si Fati a un probleme avec son mari, ceci la regarde. Parle nous plutot du Mali qui n’arrete pas de bouillir chaque jour qui passe. Et pluis si je ne me trompe pas, on dit: <> Merci.

  8. Que Dieu t’assiste, ma sœur. c’est honneur de faire ta connaissance à l’Ambassade. t’es super gentille.

  9. Que Dieu t’assiste, ma soeur. c’est honneur de faire ta connaissance à l’Amabassade. t’es super gentille.

Comments are closed.