Koumba Tounkara : L’une des meilleures voix de Kita Koulou Ă  ni Boudofo

0
 Koumba Tounkara : L'une des meilleures voix de Kita Koulou Ă  ni Boudofo
Koumba Tounkara

Koumba Tounkara, est nĂ©e vers 1974 Ă  Kita dans la rĂ©gion de Kayes. Baignant dès l’enfance dans la musique, sa mère Ă©tait dĂ©jĂ  une interprète adulĂ©e, qui l’amenait pendant des annĂ©es Ă  des mariages et des baptĂŞmes. Elle ne perd pas une miette des chansons qu’elle entendait.

Dès l’âge de douze ans, elle commence Ă  acquĂ©rir de la voix avec des mĂ©lodies de la tradition de Kita. Elle sort pour la première fois au Mali pour aller en CĂ´te d’Ivoire oĂą elle va rejoindre sa mère qui dĂ©cĂ©dera onze ans plus tard, suite Ă  une longue maladie.

Elle se fera remarquer, pendant ces annĂ©es, Ă  travers sa sublime voix et son talent de griotte en CĂ´te d’Ivoire, plus prĂ©cisĂ©ment Ă  Korogo. De retour au pays, elle aura la chance de vivre chez sa tante qui est l’une des virtuoses de la musique manding connue sous le nom de Kandia KouyatĂ©. Elle participera Ă  plusieurs concours musicaux et remportera plusieurs distinctions.

Elle recommence Ă  chanter pour des jeunes mariĂ©s, lors des cĂ©lĂ©brations des baptĂŞmes etc. Après quelque temps, la reine de Kita Koulou a ni Boudofo se marie avec le cĂ©lèbre guitariste Fimani DiabatĂ© qui fera d’elle une veuve après six mois de vie conjugale.

C’est en 2007 que Koumba sort son premier album intitulĂ© ”DjĂ©liya ba”, qui provoque un vĂ©ritable raz-de-marĂ©e. Ainsi, Koumba Tounkara est devenue, du jour au lendemain, une star nationale.

Après ce succès, elle enchaina avec ”djougouya”, sorti en deux volumes en 2009. Puis, grâce Ă  son talent unique en djeliya, elle Ă©tait invitĂ©e pour la première fois en France pour participer Ă  l’Ă©mission ToukarankĂ© en 2009.

Ce sera le dĂ©but d’une grande tournĂ©e internationale dans les pays comme la Belgique, la Hollande, les Etat Unis d’AmĂ©rique, le Gabon, le Congo Brazzaville. Elle apparait rĂ©gulièrement sur la scène nationale dans l’Ă©mission Top Ă©toiles, le grand Sumu sur Africable, Africa Show et  sur plusieurs scènes de concert. RemariĂ©e par le frère de son dĂ©funt mari, Koumba lui donne deux enfants: dont Diaguila Diabaté  2008 et  Fatoumata DiabatĂ© en 2011.

En 2013, elle va se rendre encore Ă  Paris pour un ”sumu” privĂ©, organisĂ© par Ben BD production international. Aujourd’hui, Koumba Tounkara figure parmi les griottes les plus sollicitĂ©es pour leurs talents au Mali.

     Kady Maiga et  Flassoun Traoré

 

PARTAGER