Les artistes maliens de l’année de 2014 : Découvrez ces artistes qui ont fait la fierté du Mali

3
Toumani et Sidiki Diabate
Toumani et Sidiki Diabate

Toumani Diabaté et Sidiki Diabaté ont été nominés pour un Grammy pour leur album. Depuis la sortie de l’album, il est classé plusieurs fois au sommet des hits mondiaux dans le World Music.

 

«Toumani et Sidiki» est un dialogue éblouissant – entre père et fils; passé et futur; puissance et subtilité – conduit à travers la kora.

 

Rokia TRAORE

Rokia Traoré
Rokia Traoré

Avec son dernier album, Beautiful Africa (2013), Rokia Traoré, 40 ans, consolide son attachement à ses racines, au continent et au pays qu’elle aime tant. La lauréate du grand prix 2014 de la Sacem dans la catégorie “musiques du monde” ne désespérait pas, quelques mois avant la révolution burkinabè, “qu’une partie de la société civile prenne les choses en main” en Afrique.

Le départ de Blaise Compaoré sous la pression d’un peuple en manque d’alternance ne peut que la conforter. Rokia Traoré est par ailleurs très investie dans la Fondation Passerelle, qu’elle a créée en 2009 et dont le but est de “soutenir le processus d’organisation et de développement de l’économie de la musique et des arts de la scène au Mali”.

 

 

Mohamed Diaby
Mohamed Diaby

Mohamed Diaby

Les deux titres phares “Djougou Galon” et “Môgô Kan” de l’artiste Mohamed Diaby ont été primés à Bruxelles comme meilleurs tubes 2014. C’est lors d’un spectacle que l’artiste a donné le mois dernier à Bruxelles qu’il a reçu la distinction. Pour la petite histoire, l’artiste a répondu aux détracteurs à travers ses deux titres qui collent des étiquettes négatives sur les artistes.

 

 

Fatoumata Diawara dite SIA

Fatoumata Diawara, Chevalier de l’Ordre national des arts et des lettres de France
Fatoumata Diawara

Encore aujourd’hui, pour beaucoup de Maliens, Guinéens, Sénégalais et  Burkinabés, elle est Sia. Fatoumata Diawara n’a pas accepté de se plier aux coutumes locales, en empruntant les chemins de la création artistique et de l’engagement social. Sa carrière d’actrice se développe avec la Compagnie Royale de Luxe qui lui offre un rôle dans son nouveau spectacle.

Là encore, elle se laissera partir. Elle prend  la fuite et rejoint la compagnie, avec qui elle partage la scène dans le monde entier durant  6  années,  en  tant  que  comédienne,  mais  aussi…  chanteuse…

 

Salif KEITA

Réconciliation nationale : Salif Keïta en grande tournée nationale à partir du 30 août
Salif Keïta

“Voix d’or de l’Afrique”, “Caruso africain”, les surnoms ne manquent pas pour qualifier la beauté de cette voix unique. Salif Keïta est un artiste généreux dont le parcours est marqué par un remarquable mélange des genres musicaux qui séduit les publics du monde entier.

Sans jamais perdre de vue ses racines les plus profondes, ce prince mandingue n’a de cesse de construire un pont entre l’Afrique et le reste du monde, mais aussi entre les différentes cultures africaines.

Il est considéré comme l’un des artistes le plus riche du continent africain.

 

 

NaabaNaba TT, sur les pas de sa sœur

Elle, c’est Naba, 27 ans et une voix qui laisse augurer d’un bel avenir musical. Naba fera des études de marketing avant rejoindre sa sœur sur les podiums en 2008 pour vivre sa passion. Pendant cinq ans, l’âinée lui fera découvrir le métier. Depuis, voici Naba prête à voler de ses propres ailes. Son album s’intitule «Dounia» ‘’le monde’’. Sa musique est riche d’influences diverses. Des accents de blues, des sonorités rock qui se mêlent aux sonorités africaines. « Je suis éclectique, c’est ce qui fait mon identité musicale. Je fais de la musique moderne malienne, basée surtout par le traditionnel bambara du bélédougou…»

 

Amadou & Mariam

Amadou et Mariam
Amadou et Mariam

Le 17 décembre, Amadou et Mariam ont reçu le Prix Richelieu Senghor 2014 pour la francophonie. Récompensés pour avoir porté la langue française autour du monde grâce à leurs chansons, leurs voix véhiculent aussi un autre message: celui de la lutte contre la faim. Depuis 2006, ils n’ont cessé de mobiliser le public francophone aux côtés du PAM pour construire un monde sans faim. Le septième disque d’Amadou & Mariam regarde l’Afrique de loin pour mieux s’insérer dans une sono globale.

 

 

Oumou_sangareOumou Sangaré

Cela fait trois mois que la diva Oumou Sangaré est en France, à Paris, où elle travaille sur son prochain album. Selon elle, le travail de production de l’album marche, car elle n’est pas seule, mais avec son groupe. En fait, Oumou Sangaré est avec le maestro Cheick Tidiane Seck, l’homme aux doigts d’or, qui manipule très bien le piano. En dehors du travail de studio, elle fait aussi souvent des concerts entre Paris, Allemagne et Bruxelles. Oumou Sangaré, l’une des légendes de la musique la plus idolâtrée en Afrique, officie dans un genre populaire de la musique traditionnelle propre au Mali.

 

Mylmo, le meilleur de sa génération

Journée internationale des droits de l'enfant : Safi Diabaté, Mylmo, Master Soumi, Penzy font le show pour les tout-petits
Mylmo17

Récompensé en 2010 par le trophée du meilleur parolier aux Mali Hip Hop  Awards, Mylmo explose tous les chants au Mali.

La recette magique de ce jeune rappeur ; des textes forts, une vibe rythmée et une inspiration qui puise dans le quotidien des maliens. Très adulé du public malien, Mylmo N Sahel a été cette année, l’un des artistes les plus impliqués dans la lutte contre Ebola au Mali. Le ministère de la santé et d’autres structures impliqués dans la lutte contre le virus ont salué son engagement. A 27 ans, Mylmo pour les intimes, Mohamed Soumounou à l’état civil, est un jeune rappeur qui s’est très vite imposé sur la scène malienne.

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

Comments are closed.