“Mousso ba yé dô bayé” : Des artistes disent non aux VGB

1

Quatre artistes de renommé internationale se sont donnés la main contre les VGB. Elles ont enregistré un single dénommé “Mousso ba yé dô bayé”.

C’était lors d’un grand concert tenu le vendredi dernier sur les berges du fleuve Niger du palais de la culture. Organisé par l’ONU Femmes Mali en partenariat avec les artistes Pamela Badjogo, Ami Yèrèwolo, Sira Kouyaté et Rokia Traoré, ce concert a consisté à faire véhiculer  des messages forts au peuple malien principalement à la jeunesse de cesser les violences à l’encontre des femmes et des filles.

Il est considéré comme le lancement d’une grande campagne auprès de la population pour dénoncer les pratiques qui consistent à violenter les femmes et les filles. Mais aussi il consiste à préparer les journées d’activismes qui se tiendront du 15 novembre au 15 décembre 2017 dans toutes régions du Mali.

Cette initiative est beaucoup soutenue par l’ONU-Femmes, principale organisation travaillant à la défense des droits des femmes, qui pense que les quatre stars parleront à la jeunesse malienne afin de les sensibiliser avec leurs mots, leurs mélodies et leur tempo à l’anormalité des violences domestiques souvent ba­nalisées au Mali, ainsi qu’à la mutilation génitale des toutes jeunes filles par une prise de conscience.

Lors de ce concert géant, les artistes et public étaient habillés en t-shirts de couleur orange ou il est écrit là-dessus « Non aux violences faites aux femmes » qui semble être signe d’un avenir meilleur.

Un single et un clip de la chanson ont été également enregistrés ensemble avec les 4 artistes. Le single est intitulé “Mousso ba yé dô ba yé” il sera diffusé très largement sur les ondes FM du Mali et d ‘ailleurs. Quant au clip, la vidéo sera diffusée sur le net (réseaux sociaux, youtube, sites des artistes, d’ONU Femmes Mali et des autres partenaires de cette initiative).

D’autres artistes Maliens s’associeront à ces quatre artistes pour faire passer davantage le message notamment le rappeur Gaspi et Doussou Bakayoko la fille de la diva Nahawa Doumbia.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here