Musique : Papa Gaoussou Diarra Pèkèlè s’en est allé

3

Papa Gaoussou Diarra  dit  Pèkèlè  est né en 1958 à Macina  où  il fait  ses  études  primaires. Très jeune, il opte pour la musique. IL commencer avec l’orchestre  du cercle de Macina en 1980 à la faveur de la semaine régionale. Fonctionnaire de l’Etat, il sera muté à Bla.

Dans le Dionkala, il s’illustra mieux avec l’orchestre de cette localité. Cela le conduira au  Super Biton National de Ségou en 1984. En compagnie de  Modibo Diarra Bebel, Toussain Siané  Aboubacar Kissa, Amadou Ba Biligui Diarra et autres, Papa Gaoussou  participera à plusieurs Biennales  de la jeunesse du Mali. Il s’illustrera aussi  avec le Super Biton National lors de plusieurs festivals, dont celui du Nigeria en 1990.

Après le déclin du Super Biton National, Papani  comme aime à l’appeler ses intimes, entamera une carrière solo.

On note à son actif, 3 albums dont le plus célèbre reste sans nul doute « Pèkèlè » au point qu’il fini par porter ce sobriquet.

Apres 3 mois de résistance contre la maladie, il s’est  éteint dimanche  25 janvier 2015 au petit matin à Ségou.

L’artiste de talent laisse derrière lui une veuve et 6 enfants  inconsolables.                                                                           Dor en paix Pèkèlè.

Issa Fabé

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Thank you, I have recently been looking for info about this topic for ages and yours is the greatest I’ve found out so far. But, what about the bottom line? Are you certain about the supply?
    Carlo http://northcut331050.pen.io

Comments are closed.