Musique : Samba Touré signe son retour dans les bacs avec ”Yermakoye”

0
2

 

Après ses albums internationaux “Songhaï Blues, Homage to Ali Farka Touré” paru en 2009, “Crocodile Blues ” en 2011, l’enfant de  Diré vient de mettre  sur le marché discographique l’édition malienne de ” Crocodile Blues ” sous le titre ”Yermakoye”. L’album a été conçu sous le signe du cinquantenaire, c’est pourquoi Samba chante en plusieurs langues pour s’adresser à tous les Maliens.  Cet opus  est dédié à l’unité du pays et est empreint  d’humanisme et de respect pour toutes les ethnies.

 
L’album est sorti mondialement le 29 septembre sous le titre “crocodile blues” et s’est classé en octobre 2011 3ème des WMCE (world music charts Europe) et toujours de l’année 2011, il est classé 42ème meilleur album sur un recensement de 900 albums parus. L’édition malienne parue sous le titre ”Yermakoye” contient un titre supplémentaire (un remix reggae de la chanson Poulo). Il a été entièrement réalisé au Mali.De la composition au mixage, les anglais n’ont rien modifié ni en rajouté comme ils ont l’habitude de le faire  dans son second album. Intitulé ”Yermakoye” qui veut dire ”Allons de l’avant”, Samba Touré à travers cette œuvre et d’une voix de stentor, vibrante et inimitable qui enchante ses fans, chante l’histoire et rappelle à la conscience de ses mélomanes la vertu, le travail, la tolérance, bref la morale sociale.  Il fait entrer, une fois de plus son style  dans le troisième millénaire. Composé de 14 titres tous chanté en sonraï, l’album ”Yermakoye” est déjà disponible dans les bacs au Mali. Dans la chanson ”Yermakoye”, Samba Touré invite les aventuriers à venir construire dans leurs pays d’origine  et d’être avec leur famille.

 
Avec un groupe plus restreint (guitare, ngoni, congas, calebasse, basse), cet album très travaillé est une formidable collection de rythmes et de couleurs variées, avec la participation d’Oumou Sangaré pour un titre dédié aux femmes maliennes ayant œuvré pour le développement du pays. Samba y chante en plusieurs langues : peul, soninké, bambara et bien  entendu en sonraï. Chansons d’amour y côtoient messages de sensibilisation et rythmes traditionnels. Signalons que Samba Touré a fait ses premiers pas dans la musique avec le groupe Farafina Lolo et Super. Comme a voulu le destin, il choisit d’entamer sa carrière en solo. Sentant en lui des talents, il fut recruté par feu Ali Farka Touré qu’il considère à juste titre comme son maître spirituel. Avec ce dernier il a fait de nombreuses tournées internationales avant de  paraitre sa toute première œuvre ”Fondo” parue en 2003. Cet album connut un véritable succès au Mali grâce au titre ”Anbafo” encore gravé dans la mémoire du public malien. En 2007, il sort l’album ”Aïto” suivit de nombreux concerts dans toute la sous région.  En 2008, ce fut la gloire pour l’artiste. Il est repéré par un producteur londonien qui lui permet de réaliser son premier album international “Songhaï blues, Homage to Ali Farka Touré ” paru en 2009. Samba tourne alors intensivement dans toute la sous région avec des passages mémorables en Algérie, Burkina Faso et en Guinée.  C’est tout naturellement en 2010 queToumani Diabaté fait appel à Samba Touré pour représenter le “son Farka” pour la grande tournée mondiale “Ali Farka Touré Variations Tour”  au cours de laquelle tournée, Samba  tient le micro et la guitare.
 Bandiougou DIABATE


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.