Nuit culturelle du patriote :Alou Sam, Ami Wassidji, Fuken-J, ATT Junior… à l’honneur

0
1





La deuxième édition de la nuit culturelle du patriote s’est tenue le week-end dernier à la Maison des jeunes de Bamako. Cette édition a été marquée par la prestation de nombreux artistes invités et la remise du prix du mérite patriotique au président de la République Amadou Toumani Touré pour les différents services rendus  à la nation  malienne.

c’est  le ministre du Travail et de la Fonction publique, Me Abdoul Wahab Berthé qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette deuxième édition. Il avait à ses côtés, le secrétaire général de son département, le représentant du ministre de la Jeunesse et des sports Amady Bathily, le secrétaire général de Sotelma-Malitel Dioukamadi Sissoko.

 La nuit du patriote est un événement organisé par le MONAJEP Mali pour clôturer les activités la semaine nationale du patriote. Cette activité est marquée par la prestation de nombreux artistes de la place et la récompense des hommes et des femmes qui se sont illustrés à travers leurs faits patriotiques.    A savoir le parrain de la soirée, Me Abdoul Wahab Berthé,  le secrétaire général de Sotelma-Malitel, le directeur de la Maison des jeunes, le représentant de la société Gagni Lah et ARCAD-SIDA etc.

Un prix spécial dénommé du prix du mérite patriotique  a été décerné au cours de cette nuit au  président de  République Amadou Toumani Touré.  Cette distinction a été remise par le président du MONAJEP, Souleymane Sidibé, au ministre du Travail et de la Fonction publique. En remettant cette distinction le premier responsable du MONAJEP a salué l’œuvre accomplie par le récipiendaire  à la tête du Mali.

" Il est sur tous les fronts sur le plan du développement et de l’essor de son pays. Aussi  il s’apprête à se retirer du pouvoir de façon démocratique. Toute chose qui constitue à nos yeux des tâches de portée patriotique salutaire " a déclaré M Sidibé.

Ainsi, plusieurs artistes étaient à l’honneur. Il s’agit   d’Alou Sam, Ami Wassidji, Fuken-J, ATT Junior,  Dri de Kati, Minta de Sikasso pour ne citer que ceux-ci.

Faisant le bilan de ces dernières années, le secrétaire général du MONAJEP, Idrissa Traoré  a souligné que depuis sa création en 2007, leur association  a pu s’imposer sur l’ensemble du territoire national avec l’implantation de bureaux au niveau des régions et l’organisation de différentes activités.

"Nous  avons mené beaucoup d’activités patriotiques durant ces dernières années. En l’occurrence, la découverte du Mali, de ses grands hommes et de  leurs faits d’armes. A cela, s’ajoutent des dons de sang " a souligné M Traoré. Il a aussi révélé  que leur organisation a pu se doter récemment d’un siège.

Le ministre Berthé  s’est réjoui de cette initiative qui vient à point nommé. A le croire, de telles activités seront d’un grand   apport dans   l’ancrage du patriotisme au sein de la population malienne en général et de la  jeunesse  en particulier.

 

                                               KD

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.