Tal-B feat IBK : ‘’ Djo Brin, Inchallah a montré ses limites’’

6

Le jeune rappeur Tal-B vient de sortir un morceau qui interpelle le chef de l’Etat quant à la situation critique du pays. IBK : ‘’Bissimilahi Rahamani Rahimi. Moi Ibrahima Boubacar keïta, je ferai du Mali, un Pays émergent. Je l’ai dit et je le ferai. Inchallah‘’.  Tal-B : ‘’Le Pays est dur, il n’y a pas de marché. Tous les pauvres sont aigris. Djo Brin si vous ne changez pas, les maliens disent y  en a  marre ! L’argent ne circule pas. Le peuple est fâché. Toujours Inchallah, Djo Brin, changez de stratégie car la première a échoué’’. Telle est la première partie de ce morceau de Tal-B intitulé ‘’Inchallah’’. Le jeune rappeur dépeint la situation difficile du pays : crise du nord, affaire des 200. 000 emplois etc.  Et interpelle IBK. Selon lui, tout le monde crie, ça ne va pas.  : Les mamans au marché, les Taxis et Sotrama, les voleurs et même les filles des chambres de passe. Toujours Inchallah et au bout du compte, rien de promettant.

Avant Tal-B deux autres rappeurs avaient interpellé le chef de l’Etat. Master Soumy dans son morceau ‘’Toukoutoukou Baribari’’ où il traite IBK de ‘’Kaya-Makan’’ et Mylmo dans son single ‘’YABE’’ 2012.

La Rédaction

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. la critique la liberte d expression font parti de la democracie ibk travaille d avantage que Dieu beni le Mali

  2. Ton souhait est qu’on achète ton album non? Sache que tu tiré à terre, ça va pourrir. N’GON DENI HALALA.

  3. Tal B c’est la fin de ta course, tu vois les Tata pound, si le déclin du cafard est arrivé il va faire un tour devant la porte des poules, IBK est malgré tout un supérieur à toi pour quoi le dénigré.

Comments are closed.