Tamani d’Or 2011 : Fati Niamé consacrée

0
4

Le festival international de Musique au Mali, la nuit des Tamanis s’est déroulée le vendredi 23 décembre 2011 au Centre International de Conférence de Bamako (CICB). Sponsorisé par Orange Mali, c’est Fatoumata Kouyaté «Fati Niamé» qui a été récompensée du titre de meilleur artiste au Mali.

 

Star montante de la musique malienne, la nouvelle lauréate du trophée Tamani 2011 est issue d’une famille de griot.  Elle est en effet née du maestro de la guitare, Modibo Kouyaté (Sambala Modibo) et de la célèbre cantatrice, Tata Bambo Kouyaté. C’est grâce à cette riche filiation, que Fati Niamé s’est, déjà très petite, engagée dans le monde de la musique.

 

Ses deux Albums,  à savoir, «Baïlo» sorti en 2003 sur le marché discographique et «Soukora» composé de 13 titres ont fait d’elle une voix d’or de la musique malienne.

 

Le Tamani, festival de la musique au Mali est un évènement culturel incontournable qui a pour but de promouvoir la musique malienne africaine ainsi que les hommes de culture.

 

Pour la présente édition, dix Tamanis ont été décerné. Le Tamani de la révélation est allé à Massara Kouyaté ; celui du meilleur clip vidéo a été remporté par Coumba Sira Koïta ; le Tamani de la meilleure inspiration traditionnelle est attribué à Affel Bocoum. Le titre du meilleur artiste féminin est revenu à Safi Diabaté. Quant à celui du meilleur artiste masculin, Napé Sadio s’est adjugé le trophée. 

 

Dans la sous-région, des trophées ont également été décernés aux artistes. Le prix du meilleur espoir de la musique béninoise est remis à Sambienou ; celui du meilleur artiste ivoirien a été remporté par Mawa Traoré.

 

De sa création en 2003, plus de 300 musiciens maliens et africain et de la diaspora et plus de 150 hommes de culture ont reçu les Tamanis d’Or.

Depuis des années, Orange Mali, entreprise citoyenne accompagne et soutienne toutes les initiatives culturelles et sportives au Mali. Le leader de la téléphonie n’est pas, en effet, resté en marge de la Nuit des Tamanis 2011, véritable cadre d’échange et de promotion pour les artistes et acteur culturel malien et africain.

Mamadou DIALLO «Mass» 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.