2e Session du Conseil d’administration de l’ANAM : Les Collectivités sont de mauvais payeurs au titre du RAMED

0
0

Le ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, Harouna Cissé a présidé, le jeudi 19 janvier 2012, la 2e session du Conseil d’Administration de l’Agence nationale d’assistance médicale (ANAM). Au cours de la cérémonie d’ouverture, le ministre Cissé a annoncé des difficultés dans la mobilisation des contributions des collectivités au titre du régime d’assistance médicale (RAMED). C’était en présence de la Directrice générale de l’ANAM, Mme  Zouré Fadimata Maïga.

Dans son intervention, Harouna Cissé a affirmé que les recommandations de la première session avaient fait l’objet d’une attention toute particulière et étaient traitées en vertu de la législation et de la règlementation  en vigueur. Selon lui, ce travail a permis à la direction générale de l’ANAM, accompagnée d’expertises avérées, de réaliser des résultats satisfaisants. «Ces efforts ont été couronnés par l’exécution de toutes les recommandations de la première session. C’est ainsi que les documents relatifs au règlement intérieur du Conseil d’Administration, à l’organisation des services de l’ANAM et au plan de recrutement ont été finalisés», a-t-il dit.

S’agissant de l’Accord d’Etablissement, le document a été amendé, signé par toutes les parties prenantes et visé par le Greffe du Tribunal du Travail de Bamako. Ce qui fait que, depuis le 24 octobre 2011, les activités de prestations sont effectives. A ce niveau, le patron du ministère du Développement Social a noté que, malgré le démarrage des activités de l’ANAM, des difficultés persistent. Il s’agit de la mobilisation des ressources des Collectivités Territoriales correspondant à leurs contributions au financement du RAMED, de la non prise en charge par l’Etat des salaires et primes des fonctionnaires détachés à l’ANAM, du retard dans la réalisation des marchés relatifs à l’acquisition des équipements nécessaires au bon fonctionnement de la structure, notamment la mise en place d’un serveur  et d’équipements informatiques complémentaires et de la non régularisation des salaires des agents contractuels de l’ANAM. Harouna Cissé a conclu en adressant ses félicitations à la Directrice générale et à son personnel, pour la qualité du travail accompli en si peu de temps.

De son côté, Mme Zouré a égrainé les activités que sa structure a menées dans le cadre de la sensibilisation et de l’information des populations sur le RAMED. Il s’agit notamment de missions dans les 6 communes du district, du 2 septembre au 7 octobre 2011. Elle a également noté la tenue, le 19 septembre 2011, d’une rencontre d’information et de sensibilisation sur le RAMED pour les Maires des 6 communes, le maire central du District et les chefs traditionnels, en présence du Gouverneur. Elle a aussi parlé de la production d’un magazine sur les missions de l’ANAM et ses différents intervenants.

Youssouf Diallo

 


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.