Bureau du Vérificateur général : Cérémonie officielle de remise des dossiers de dénonciation de faits par le Vérificateur Général au Procureur de la République chargé du Pôle Economique et Financier de Bamako

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Après la remise solennelle de son rapport annuel 2011 aux plus hautes autorités de la République le mois de novembre dernier, conformément à la loi qui l’institue, le Vérificateur Général a saisi, ce lundi 27 mai 2013, le Procureur de la République près le Tribunal de 1ère Instance de la Commune III du District de Bamako, chargé du Pôle Economique et Financier, en vue de lui transmettre les actes de dénonciation des faits constitutifs d’infractions à la loi  pénale révélés par sept (7) vérifications effectuées au titre de l’exercice 2011 et une (1) vérification au titre de l’année 2012.

 

Hamadou Ousmane Touré, Vérificateur Général

Hamadou Ousmane Touré, Vérificateur Général

Les faits dénoncés par le Vérificateur Général au Procureur de la République sont essentiellement relatifs à la gestion domaniale et foncière, aux opérations d’encaissement et de reversement de recettes fiscales au trésor public et surtout  au détournement de deniers publics. Le montant total en cause se chiffre à  8 717 657 556 Francs CFA. Les rapports de vérification  qui soutiennent ces dénonciations de faits ont été suffisamment et sérieusement élaborés avec indépendance, professionnalisme et objectivité. Le montant annoncé n’est donc pas hypothétique.
A cet effet, le Vérificateur Général a rappelé que ce chiffre montre la triste réalité de la corruption et de la délinquance financière qui continuent de gangrener notre pays et le place chaque jour à l’antipode de l’émergence et de l’essor économiques. Nul doute qu’il y a alors besoin pour tous les acteurs de la gouvernance de conjuguer leurs efforts afin de circonscrire le phénomène.
Cette cérémonie de dépôt des dossiers de dénonciation au Procureur de la République est une innovation qui s’inscrit dans la dynamique de synergie d’actions, avec l’autorité judicaire, entreprise par le Vérificateur Général dès l’entame de son mandat. Selon lui, Il est clair que la franche collaboration entre nos trois organes : Autorités Judiciaires, Direction Générale du Contentieux de l’Etat et Bureau du Vérificateur Général apportera des réponses indéniables dans la lutte contre la corruption et la délinquance financière.
Une telle cérémonie illustre la qualité de l’interaction qui existe désormais entre le Vérificateur Général et la Justice. C’est incontestablement le présage du rôle incontournable que le Vérificateur Général entend jouer pour moraliser davantage la gestion publique, particulièrement, en cette période de reconstruction nationale et de reprise progressive de l’aide au développement.

Cellule Communication BVG-Mali
idiawara@bvg-mali.org

 

5 Réactions à Bureau du Vérificateur général : Cérémonie officielle de remise des dossiers de dénonciation de faits par le Vérificateur Général au Procureur de la République chargé du Pôle Economique et Financier de Bamako

  1. hit

    On est tellement naïf au Mali, qu’on va croire que ce rapport sert à quelques choses autres que de dénoncer. Le BVG est simple, c’est un bureau financé et entretenu par le contribuable afin de produire des documents suffisamment explicite pour qu’ils prennent le chemin des affaires classées sans suite.

  2. hit

    Ce rapport comme les précédents va dormir dans les tiroir des magistrats et responsables politiques, sans que les intéressés ne soient inquiétés.

    C’est ça le Mali, du tape à l’oeil

  3. yankin

    Bon vent à l’ensemble des agents du BVG car on est dans un pays de droit; et « Nul n’est censé ignorer la loi ».Toutes mes encouragements à vous,Monsieur le BVG et bon boulot.

  4. yabba

    J’espère que ATT est sur la liste?. Il faut aussi voir la gestion des ambassades et des institutions de la République. Il s’agit de l’argent du contribuable malien

  5. Patriote

    Si aujourd’hui, le Bureau du vérificateur Général a le plein droit de faire des investigations sur tout ce qui concerne la vie de la nation malienne,il est aussi grand temps pour certains agents de cette institution de se détromper et de revenir sur terre.car, ils sont maliens comme nous tous et ils ne sont point super homme.

    En dépit de mon grand respect pour cette institution et son premier responsable, je dirais ici que certains de ses agents mettent du n’importe quoi dans leurs rapports en incriminant des personnes sur du faux et rien que du faux.Je le dis parce que j’ai des preuves par rapport à ce que je dis.souvent même, ils menacent les gens pour les avoir tutoyé.Chez le vérificateur, il y a un certain Nouhoum GUINDO qui se croit tout permis.Mais, qu’il sache bien que nous sommes maliens entre nous ici.