Distribution de postes à tour de bras : Affinité parentale, la raison du retour de Dionké Diarra aux Impôts ?

14

Au revoir Amadou Bâ Aly, Inspecteur des Impôts, frère aîné de l’ancienne Première Dame, Lobbo Bâ Aly, bonjour Dionké, beau – frère de la  toute nouvelle première Dame de la république, Mintou Doucouré. Belle revanche, Dionké !

Dionké Diarra

Professionnel des Impôts de renom, haut cadre ayant largement fait ses preuves, toutes ses preuves depuis plus de 10 ans à la tête des Impôts du Mali, Dionké Diarra est retourné dans ses meubles comme si, il avait juste demandé à Amadou Bâ Aly de les lui garder, le temps des vacances. Pour rappel, le désormais éternel DG des Impôts du Mali, avait cédé le poste à un de ses éminents confrères de la boîte fut- il, le frère aîné de l’ancienne Première dame, seulement en avril 2011.

Un an ou un peu plus, il est revenu chassé ce dernier, à la faveur d’évènements politiques connus sous tendus par le profond séisme qui frappe ces temps- ci, la sphère du pouvoir. Comme pour dire, que tous les ATT- Tistes sont dans le viseur et sommés de faire leur carton en attendant, parce que, il ne se passe plus de mercredi sans qu’on ne chasse un responsable quelque soit son rendement.

Amadou Bâ Aly passera le service le cœur tranquille. S’il revient  qu’il est renvoyé en raison de son affinité parentale avec l’ancien palais, le nouveau – ancien lui aussi, revient presque par les mêmes positions. N’y auraient – ils plus de cadres compétents aux Impôts du Mali, pour qu’on s’éternise dans ces petits jeux qui font de notre Mali, un pays aux mœurs incorrigibles ?

Dionké Diarra, le ré- nouveau DG des Impôts du Mali, reprend son poste à la faveur lui aussi, d’une bonne et tranquille affinité avec le nouveau palais. Son épouse, sa chair et tendre épouse, selon plusieurs sources concordantes, est la sœur cadette à Mintou Doucouré, la nouvelle Première Dame du Mali.

Malheureux constat. Au rythme ou vont les choses, il est fort à craindre que les maliens, dans le schéma de régime de transition qui donne l’impression de ne pas finir maintenant, retrouvent dans leurs bras et à tous les niveaux de responsabilités, des conjoints, amis, parents et beaux – parents à la tête de toutes les structures de l’état, à commencer par les poules aux œufs d’or(postes stratégiques et éminemment juteux) .

Après tout, personne n’est réellement responsable et personne ne défend un quelconque bilan après une période de transition, malheur au pouvoir qui sortira des urnes si jamais, le Mali arrivait à organiser des élections régulières et démocrates. Dionké n’est pas une exception, d’autres ont juste eu des postes pour leur accointance avec des hauts d’en haut, histoire de défendre des intérêts bien économiques. Il n’est pas le seul à savourer des bienfaits des affinités socio- politiques de ces derniers temps. Nous en reparlerons.

Sory de Moti

 

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Baly est un cadre compétant beau frère ou pas depuis au temps de aok il occupe un grand poste plutôt ses liens de famille lui portent préjudice .

  2. Sory de MOPTI.Laissez-nous respirer!Quand il etait question de passer la transition avec un “premier ministre de plein pouvoir”(gouvernement CMD1)c’est vous qui avez reclamé à cor et à cri le remaniement!Comme vos “favoris” ne figurent pas parmi les “élus”, vous commencez à critiquer!Même ATT a mis des gens qui faisaient son affaire et c’est comme ça partout dans le monde! 😉

    • “[…] c’est comme ça partout dans le monde!”

      MENSONGE ! dites plutôt que vous y consentez, c’est bien plus simple. mais n’essayez pas de défendre l’indéfendable monsieur…

  3. je partage votre avis monsieur le journaliste . Certes Dionkiss est un bosseur mais il n’est pas le seul il y’a biensur d’autres cadres aux impots qui occuperaient ce poste avec brio

    c’est pas cool comme méthode en tout cas çà peut décourager d’autres qui se tuent toujours pour la bonne marche du service

  4. Tout le malheur de ce pays est arrivé par la faute du capitaine SANOGO et de ceux là qui l’ont soutenu dans cette mafieuse action.
    Vous voyez, même les militaires qui ont abattu sans sommation les paisibles religieux maliens et mauritaniens à Diabali ont reçu l’ordre du capitaine SANOGO.
    Une chose est certaine si nous ne prenons garde le bateau Mali va couler car c’est un maudit ce capitaine qui cherche vaille que vaille le pouvoir.
    Il essaye de tromper la communauté internationale et nationale en disant qu’il a cédé le pouvoir mais au fait c’est un menteur il dit ça pour échapper à la justice internationale, heureusement pour nous il ne va jamais s’échapper à cette vraie justice.
    La CEDEAO doit désarmer le camp de KATI et attendre la fin d’une élection pour remettre les armes au nouveau pouvoir sinon je vous jure que les alcooliques de KATI vont s’accaparer de nouveau

  5. Sory de mopti, je pense que la soupe de Lôbo bâ aly est déjà froide. Peut-être serait-il temps de la verser. Vous en avez assez déjà bu. On dit que “ventre est ingrat”; je ne pense pas que ça soit le votre, puisque même fermentée, décomposée tu en reclames encore.
    Un peu de respect pour nous internautes qui n’avons d’autres sources d’information depuis l’étranger que Maliweb.

  6. Vous vous trompez Monsieur le faux journaliste. Avant les impôts, dans les années 1998 jusqu’à 2000 et quelques,il a fait ses preuves au Trésor. Il ya des cadres qui savent ce qu’ils font et qui ne font pas partie-pris.

    Exemple : le CMLN de Moussa TRAORE a maintenu en 1968 Tièoulé Mamadou KONATE au PDG de la Banque Centrale du Mali jusqu’après 1975.

    C’est pas Dionkounda qui lui a nommé, c’est plutôt le premier ministre.

  7. C’est vrai que ca fait plus d’une decenie que Dionke est aux Affaires; c’est qu’il doit etre bon ! Vive la Republique, vive le Mali 😆 😆 😆

  8. il n’ya t-il pas d’autres cadres valables ds ce pays toujours les mêmes têtes pourquoi.Quand est ce que le nepotisme predra fin.
    Ces deux personnes maitrise parfaitement les impôts comme lesn traces de leur mains mais ces deux personnes sont aussi des corrupteurs par excellence.Aux impôts il n’ya presque pas de cadres incorruptibles ils sont tous des crocodiles.

    • Mon pauvre alif tu as raison mais c’est la tare de ce pays .Au cabinet des ministres à la primature entre les différents ministres les liens de famille sont évidents prie dieu pour avoir un beau frère sinon…..

  9. Mr le journaliste, vs vs trompez de combat et de personne :mrgreen: :mrgreen: J’ai personnellement eu à travailler avec les 2 hoes (qui sont ts 2 valables). Dionké est un manager des temps modernes et il a fait occupé plsieurs postes de responsabilité dans l’administration malienne. Amadou est un pur produit des impôts du Mali. Il n’est pas un fin manager comme l’autre, en fait il est bon à faire travailler et Dionké s’est faire travailler les gens 😀 😀 😀 Donc si vs voulez vs faire voir par Dionké ce n’è pas de cette façon.

Comments are closed.