Elan de solidarité du PDG du Groupe Airness : Malamine Koné a offert, hier, 10 tonnes de riz au HCI et 2 tonnes de lait à la Pouponnière

2

En visite au Mali, le PDG du groupe Airness, notre compatriote Malamine Koné était, hier après-midi, à la pouponnière. Il s’agissait pour lui de s’enquérir  des conditions de ces enfants orphelins souvent abandonnés par leurs parents. Dans cette structure, le club des amis de Malamine Koné a offert deux tonnes de lait aux enfants. Au Haut Conseil Islamique, le patron du groupe Airness a remis dix tonnes de riz.

Malamine Koné remettant symboliquement le don de deux tonnes du lait, offertes par des amis qui porte son nom à la directrice de la Pouponnière

Arrivé au Mali, le dimanche 28 octobre dans le cadre de la 18ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, le patron du groupe Airness, Malamine Koné avait un programme très chargé, hier lundi. Il a commencé sa série de visites de courtoisie par le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré à sa résidence avant de rendre visite au président de l’Assemblée Nationale, Younoussi Touré. Ensuite, ce fut le tour du Capitaine Amadou Haya Sanogo, président du Comité de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité. Cette rencontre a eu lieu au Camp de Kati. Partout où Malamine Koné est passé, il a été question de l’unité nationale et la solidarité pour le retour de la paix au Mali. Selon lui-même, l’espoir est permis parce que toutes ces personnalités croient à une solution à la crise malienne.

Après Kati, la délégation conduite par Malamine Koné s’est rendue à la pouponnière. La directrice de cette structure, Mme Cissé Fatoumata Théra et son personnel avaient pris toutes les dispositions pour réserver un accueil chaleureux à cette délégation. On notait aussi la présence de l’Union nationale des supporters des Aigles du Mali (UNASAM) et le club des amis de Malamine Koné.

Il s’agissait pour le patron du groupe Airness de s’enquérir des conditions de vie des 87 enfants abandonnés, orphelins et mêmes les enfants handicapés.

Après la visite des dortoirs et de la salle des handicapés, Malamine Koné était visiblement ému et impressionné : “Je suis très heureux de venir dans ce centre pour la deuxième fois. Quand j’étais le parrain du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion en 2008, j’ai tenu à visiter en premier lieu la pouponnière.  Aujourd’hui, je suis fier de voir que les enfants sont dans de bonnes conditions. C’est le lieu pour moi de saluer le personnel qui abat un travail formidable pour que ces enfants puissent être en bonne santé”. A la Pouponnière, le club des amis de Malamine Koné a offert 2 tonnes de lait. La Directrice, Mme Cissé Fatoumata Théra a salué ce geste de la part d’une personne dont le souci est le Mali.

Après la pouponnière, ce fut le tour du président du Haut Conseil Islamique, Mahamadoun Dicko de recevoir à son siège à l’ACI la délégation. Là-bas, Malamine Koné a précisé qu’il est venu pour parler de religion, du partage et de l’entraide. Il a profité de cette opportunité pour saluer le courage du Haut Conseil Islamique à œuvrer pour la paix au Mali. Comme il fallait s’y attendre, le patron du groupe Airness a offert à cette institution dix tonnes de riz. Un geste que le président Mahamadoun Dicko a salué à sa juste valeur. “Pour nous, le plus important, c’est votre présence physique de venir nous rendre visite. Merci pour notre confiance et votre geste” a-t-il conclu.

C’est ce matin que Malamine Koné rencontrera les différentes communautés du Nord, suivi d’une remise de denrées alimentaires d’environ 30 tonnes. Des fournitures scolaires (500 cahiers) et des équipements sportifs (survêtements et ballons) seront également offerts. Cette cérémonie aura lieu à la maison des aînés.       

Alou  B HAIDARA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

    • FAIRE UN DON EST CHARITABLE ET BIEN AIME PAR DIEU . MAIS DONNER A DES GENS QUI SONT ASSIMILES AUX GENS QUI FONT DU TORD A LA POPULATION DONNE UN GOUT AMÈRE A CE DON .DONNER DES VIVRES ET DES MÉDICAMENT A DES FAUT MILITAIRES QUI NE PENSENT MÊME PAS A CE PAYS N’EST UNE BONNE CHOSE .VAUT MIEUX S’ARRÊTER AU BORD DE LA ROUTE DISTRIBUE CES VIVRES AUX PAUVRES QUE DONNER AUX SOULARDS DE KATI .MALAMINE SAIT TRÈS BIEN QU’IL A DONNER CES VIVRES AUX MILITAIRES POUR AUTRES INTÉRÊTS QUI N’EST PAS LA CHARITÉ QUE DIEU A DEMANDE .DANS SON INTERVENTION A KATI IL DEVRAIS DIRE HAUT ET FORT A sanogo ET ses FAUX compagnons D’ARRÊTER LEUR FAUSSE GUERRE CONTRE LEUR PROPRES FRÈRES DU CAMP PARA PAR JALOUSIE ET HAINE . PERSONNE NE LES PAS EMPÊCHER DE DEVENIR BÉRETS ROUGES . C’EST LA BRAVOURE LA LOYAUTÉ ,L’AMOUR POUR LE CORPS QUI CONDUISENT LES GENS DANS CE CORPS D’ÉLITES . IL DEVRAIT DIRE A sanogo QUE S’ILS AIMES CE PAYS COMME IL CHANTE TOUS LES JOURS ;IL DOIT DEMANDER PARDON AU PEUPLE MALIEN ET A SES FRÈRES D’ARME DU CAMP PARA . MALAMINE JE M’EXCUSE MAIS LE DON FAIT AUX MILITAIRES N’EST VRAIMENT PAS UNE ŒUVRE DE CHARITÉ .

Comments are closed.