Expulsion de Foutanga Babani Sissoko : Qui bloque l’exécution de la grosse N°107 ?

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Après les deux réquisitions restées sans suite et adressées, le 24 octobre 2006, au Commissaire de police du 3ème Arrondissement et, le 1er avril 2008, au Commandant du GMS, pour exécuter la Grosse de l’Ordonnance des référés d’expulsion N°107, l’Avocat de Boubacar Djigué vient de déposer une troisième réquisition.

Babani Sissoko

Malgré l’autorisation d’expulsion du sieur Foutanga dit Babani Sissoko qui occupe, sans droit ni titre, l’immeuble appartenant à Boubacar Djigué, par la Grosse de l’Ordonnance des référés d’expulsion N°107 rendue le 26 avril 2006 par le Tribunal de Première Instance de la Commune II du District de Bamako, le dossier est toujours laissé sans suite.

Le 24 octobre 2006, une première réquisition a été adressée au Commissaire de police du 3ème Arrondissement, par l’Etude de Maître Diawoye Kanté, pour la mise à disposition de 40 agents de la force publique placés sous ses ordres pour exécuter la Grosse de ladite Ordonnance. Il s’agissait d’expulser manu militari Foutanga dit Babani Sissoko de l’immeuble sis à Hippodrome, objet du titre foncier N°2896 du District de Bamako et propriété de Boubacar Djigué.

L’expulsion qui devait avoir lieu depuis le mardi, 24 octobre 2006, à 14 h, n’a jamais eu lieu. S’agit-il d’une mauvaise foi du Commissaire de police du 3ème Arrondissement ? C’est la grande interrogation.

Une seconde réquisition avait également été introduite le 1er avril  2008. Elle avait été adressé cette fois-ci au Commandant du Groupement Mobile (GMS) de Sécurité du District de Bamako pour la mise à disposition d’un Officier de police judiciaire et 40 agents pour exécuter la même Grosse de l’Ordonnance des référés d’expulsion N°107 rendue le 26 avril 2006 par le Tribunal de Première Instance de la Commune II. La mission de déguerpissement devait avoir lieu le mercredi, 9 avril 2008, à 8h. Mais, les hommes du Commandant du GMS se font toujours attendre.

C’est pourquoi, une troisième réquisition vient d’être déposée au Tribunal de Première Instance de la Commune II pour l’obtention d’une énième Grosse d’expulsion.

Boubacar Djigué, toujours victime d’une escroquerie, espère bien compter sur les nouvelles autorités afin de récupérer son immeuble occupé, sans droit ni titre, par Babani Sissoko qui bénéficiait des largesses du régime déchu d’Amadou Toumani Touré.

Désormais, tous les regards sont donc tournés vers les forces de sécurité pour l’exécution correcte d’une décision de justice en République du Mali.

Affaire à suivre !!!

Mamadou DIALLO «Mass» 

SOURCE:  du   7 nov 2012.    

2 Réactions à Expulsion de Foutanga Babani Sissoko : Qui bloque l’exécution de la grosse N°107 ?

  1. Manager

    L’ère de linpunité est devolu. F…..pu……t

  2. Balla Fasseke

    Babani la est un sac a probleme.

    Va t-il passer sa vie a escroquer??

    Je plains sa femme Doussou traore depuis New york qui continue a le croire…et l’attendre.

    Foutanga, tes enfants ont maintenant l’age d’etre ministre si tu t’etais occuper d’eux, qd va tu etre sage? :evil: :evil: :evil: