Forum pour la paix et la stabilité au Mali les 24 et 25 novembre : Les leaders spirituels soufis plaident pour un islam authentique

3

Pour une sortie de crise dans notre pays, le Groupement des leaders religieux du Mali ne veut pas demeurer en reste et entend pleinement jouer son rôle. Sa trouvaille est la tenue au CICB d’un forum national les 24 et 25 novembre. Ce forum réunira les leaders religieux venant de toutes les régions du pays y compris des villes de Kidal, Gao et Tombouctou. Le thème central de cette rencontre de haut niveau des dignitaires religieux est ” la sauvegarde de l’islam authentique “. Les leaders religieux d’obédience malikite mettront l’accent sur cet islam authentique dénué de fondamentalisme et d’extrémisme qui n’a rien à voir avec l’islam importé que les salafistes sont en train de perpétuer au nord du Mali.

Une vue du présidium

Le Groupement des leaders religieux du Mali initiateur d’une telle rencontre et composé de leaders spirituels soufis  mettra à profit le forum national des 24 et 25 novembre pour aborder des questions relatives à la paix et la stabilité  au Mali, le rôle des leaders spirituels,  le devoir du musulman dans une société en crise. Plusieurs autres sujets d’une extrême importance seront abordés au cours des travaux. L’objectif recherché par les organisateurs est de conforter les liens entre les leaders spirituels soufis d’une part mais aussi entre les leaders religieux maliens de façon générale.  Il sera aussi question de l’islam authentique  tel que prôné par le prophète et ses califes.

Les grandes familles maraboutiques du Mali, d’éminents érudits, des prêcheurs et imams  qui constituent  l’ossature de ce groupement  se sont toujours prononcés contre cet islam importé qui se fait au bout de la Kalanichkov avec son  cortège d’exactions sur les populations civiles.  Les leaders spirituels soufis d’obédience malikite ont été les premiers à dénoncer  à haute et intelligible voix la destruction des mausolées à Tombouctou et Gao. Ils avaient aussi  interpellé l’opinion publique  sur l’existence du danger qui guette les vestiges et monuments religieux depuis que les salafistes ont occupé les régions nord du pays.

C’est dire donc que la rencontre de samedi et dimanche qui plaide pour un islam authentique se veut un cadre d’échanges, de réflexions entre les responsables religieux de notre pays. Elle est aussi un cadre approprié dont vont se servir les dignitaires religieux pour mieux sensibiliser la population et l’inciter à ne pas suivre les marchands d’illusion qui instrumentalisent une bonne partie de la jeunesse à des fins sordides.

Plus de quatre cent personnes prendront part à cette rencontre. Les participants viendront de toutes les localités du pays y compris des régions sous occupation (Kidal, Gao et Tombouctou). Le forum verra la participation de la communauté  soufi du Mali, la ligue islamique des chefs spirituels des soufis du Mali, la conférence des adeptes de la torikha tidjaniya, l’association Ançar Dine, l’union des jeunes musulmans du Mali (UJMMA). Il est aussi attendu la participation des grandes familles maraboutiques. Il s’agit des familles Kounta, Tall, Haïdara, Thiam, les familles Kane Diallo et la famille Sékou Amadou Chéickou de Macina (Hamdallaye).

Ce forum enregistre la présence du président du Haut conseil islamique du Mali Mahmoud Dicko, du chérif de Nioro, pour ne citer que ceux-là.

Sans oublier les responsables du Groupement qui sont à l’origine du forum. Il s’agit,  entre autres, de l’imam Chérif Ousmane Madani Haïdara non moins président du Groupement, l’imam de la grande mosquée de Bamako, Koké Kallé,  l’ancien président du Haut conseil islamique, Thierno Hady Thiam, Amadou Thierno Hady Thiam, l’imam Mamadou Diallo, Alpha Kounta, le président de l’union des jeunes musulmans du Mali, Mohamed Macki Bâ. Il est attendu au terme de ce forum de deux jours  des résolutions pertinentes en vue des actions futures

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Je suis sur que ce pays na plus d’avenir, car je ne comprends pas ceux que le premier ministre est entrait de faire en se contredisant tout les jours. IL disait personne ne viendra libérée se pays a la place de non forces armés et aujourd’hui il dit le contraire à quand un homme de parole pour ce pays ? Ou bien il était sous informé par ses complices SANOGO et DICKO. Se qui est arrivé au Général Moussa TRAORE en 1991 et a ATT en 2012 ne va pas l’échappé. Il connait très mal le Mali et le malien. D’après Alpha BLONDI ont applaudit pour te faire monté sur l’arbre après ont applaudit pour te faire descendre. Le PM.na jamais été un premier ministre de transition car pour moi un premier ministre de transition doit être d’abord quelqu’un d’impartial et transparent. Je voulais qu’il renonce a tout les anciens systèmes, c’est à dire nous dire a combien un ministre est payé au Mali? A combien il est rémunéré? Nous dire aussi si un ministre est en déplacement les frais de déplacement coûte combien au pays? Car je voie si un ministre se déplace il est accompagné par des dizaines de V8 comme au temps d’ATT. Hors nous vivons dans un pays pauvre; tout les maliens voient que non militaires se déplacent avec ces même V8 en masse. Je voulais qu’il nous dise ses militaires fonts quoi avec ses grosses cylindrés dans un pays pauvre comme le Mali, et que la consommation et l’entretien coutent chers. nous voulons qu’il nous dise combien est payé un Directeur , un sécréteur général dans un ministère et quels sont leurs droits en terme de déplacement pour rassuré la population et semer la confiance entre nous les pauvres et les Hommes aux pouvoirs que des ministres, des Directeurs, des Généraux , des Capitaines, des Colonels, des lieutenants, des commissaires, des Douaniers, des inspecteurs, des présidents par intérims des premiers ministre au plait pouvoir deviennent Milliardaires au détriment des pauvres citoyens qui se tuent entre eux sans cherché a comprendre parce que tu es leurs proches ou parce que tu viens de leurs région et non de te soutenir a travers tes dits et tes actes. Merci à vous les INTERNAUTES dans un pays ou les gens changent : de langage, de soutien et de promesse pour des intérêts personnels. Car il y’a des chefs religieux aujourd’hui milliardaire dans se pays !!!! Étant donnée en 1990 ils ne se sont jamais intéressé de la politique ni du pouvoir et en 2002 ils étaient tous porche ou même conseillers du président ATT !!! Et aujourd’hui ils sont devenues alliés et complices avec le premier ministre et le capitaine SANOGO pour leurs propres intérêt et non l’intérêt de Dieu ou de la nation, que nous les pauvres villageois non informés non instruis et qu’ont ne voient pas loin de notre nez passent notre temps à lès applaudir soit disant Musulman !!! Et d’ailleurs ces même musulmans disaient au Général Moussa de coupé les mains des voleurs, de tué ceux qu’ils fonts l’adultères étant mariés, de n’est pas avoirs de l’argent qui dépasse 10 millions de n’est pas acheté des voiture dont la valeur dépasse 5 millions aujourd’hui ils sont tous MILLIARDAIRES avec des véhicules dont la valeur dépasse les 60 millions. Nous vivons donc dans quel pays MUSULMAN ??? Pour faire dormir la conscience des pauvres ???Car il dit chaque fois aux pauvres que demain vous appartenez pour lès soulager et continuer a menacés les leaders politiques avec ces pauvres pour dire que le politique ne doit rien décidé sans nous ???
    Personne ne peut dire que la politique se faite avec la religion, car les blancs l’ont tentés aux 18 ième siècles ou tout étais basé sur la religion et on est face a cet exemple en Tunisie et en Egypte….Mais le temps restera le meilleur juge…

  2. bamde de bon à rien . vous les religieux ne servez à rien . vous ne reflechissez même pas , parceque tout simplement vous en êtes incapable . bande d’abruti , vous êtes à la solde des politiciens et vous endormissez la population pour servir vos ambitions obscures . vaurien , allez travailler comme tout le monde au lieu de vivre d’aumone et de la charité des pauvres .

  3. voila un forum pour sauvez le Mali et l’islam authentique
    walahi aw debè na silamèya sèbè sèbè yira
    vive le Mali et l’islam
    alla ka le 24 Novembre yira anbèla

Comments are closed.