IBK dans la région de Mopti : Au delà des attentes

0
IBK
Le président Ibrahim B Keita

Le président de la république Ibrahim Boubacar Keita a choisi la cinquième région pour sa première sortie officielle à l’intérieur du pays. Sécurité, santé, éducation, électricité et infrastructures bref, le président a touché à presque tous les secteurs essentiels du développement. Reportage.

 

Le falcone flambant neuf apparait dans le ciel de Mopti aux environ de 16 heures et atterrit quelques minutes plus tard à l’aéroport Ambodédjo ce lundi. A l’accueil le gouverneur fraichement nommé, Kama Kané, les préfets les Maires, les députés et les conseillers mais surtout une population surexcitée d’accueillir pour la première fois son président.

Les rues encombrée de véhicules, de motos et d’engin de toute sorte, la délégation s’est difficilement frayée un chemin pour s’acheminer à l’hôtel Kanaga à Sévaré où séjournera le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita.

 

Sévaré, un Hôpital moderne et des véhicules pour l’armée

Au programme, le président doit inaugurer l’hôpital ultra moderne Sominé Dolo (nom du premier ministre de la santé du Mali indépendant.

Un hôpital dont les travaux ont été lancés par l’ancien président Amadou Toumani Touré avec le financement de la coopération Franco Belge.

C’est d’ailleurs à ce titre qu’après avoir salué les partenaires financiers, IBK a tenu à rendre hommage à son prédécesseur ATT. « A chacun selon son mérite. Je ne suis pas hassigui (égoïste). C’est le lieu de saluer le président ATT ».

Sous les ovations d’une foule déchainée, le président IBK venait de conquérir la sympathie des derniers fidèles de l’ex président ATT. Ils feront la démonstration durant tout le séjour d’IBK dans la Venise.

 

Après avoir coupé le ruban symbolique, le président a tenu à rendre des visites de courtoisie aux notabilités de Mopti. Il faut rappeler qu’auparavant le chef de l’Etat a fait don d’un montant de 2 millions de FCFA au personnel de l’Hôpital. Il a également insisté sur l’hygiène et  l’entretien des locaux.

Après l’inauguration officielle de cet hôpital doté de machine de dernière génération, la délégation présidentielle s’est rendu au camp militaire de Sévaré où l’attendaient le ministre de la défense, la hiérarchie militaire et les soldats de ce camp.

Dans son discours, le ministre de la défense, Souméilou Boubeye Maiga a mis l’accent sur la refondation de notre armée qui selon lui est déjà en marche. Eloigner l’armée de la vie politique tel est l’objectif fondamental recherché par le département de la défense a fait savoir le ministre Maiga.

Quant au président IBK, il a tenu à rassurer les soldats du soutien de l’Etat par rapport aux équipements et autres moyens modernes dignes de notre armée. D’ailleurs, il fait la remise symbolique de clés des vehicules de transport de troupes. Juste avant des médailles de reconnaissance avaient été décernées à une vingtaines de soldats victimes de guerre. Aussi, le président a déposé une gerbe de fleures sur une stèle érrigée à la mémoire des soldats maliens et étrangers tombés pour la libération de Konna et Diabaly.

La journée s’est achevée avec un diner offert par les militaires au président de la république et à sa délégation. A l’occasion, le président IBK a eu droit à une visite des nouveaux dispositifs destinés à l’alimentation des soldats au front.  Tiémogo Dembélé, un opérateur économique connu pour son dynamisme et son patriotisme a déjà été choisi pour désormais fournir ces prestations ? Il s’agit du groupe Bambara dont le président est en même temps PDG de l’hôtel Kanaga.

 

Bandiagara, un lycée ultra moderne offert par Nantoumé

A Bandiagara, où la population est sortie massivement pour accueillir la délégation, le président a visité le lycée Yambo Ouologuème. Un lycée moderne doté d’une salle informatique bien équipée et de plusieurs salles de classe entièrement financé par l’opérateur économique Seydou Nantoumé PDG de Togouna Sa.

Cet illustre fils du terroir n’est pas à son premier coup. D’ailleurs le Président se le fera dire par les notables de Bandiagara. Avant ce lycée, en effet, Seydou Nantoumé a offert à la ville de Bandiagara des routes pavées, un monument, le principal au rond point de la ville, un centre de santé et multiplie depuis plusieurs années, des actions de solidarité envers les personnes âgées et les couches les plus démunies.

Dans le vestibule de la chefferie traditionnelle, les sages ont tenu à dire au Président de prendre soins de leur fils, Seydou Nantoumé. Sous de vives émotions, le président IBK a donné sa parole, sa parole d’honneur.

 

Bankass et Koro sortent des ténèbres

La société EDM SA et ses partenaires ont abrégé les souffrances des populations des deux villes Bankass et Koro en fournissant de l’électricité en continue et à moindre coût. Deux centrales hybrides y ont été installés permettant aux populations sortir des ténèbres et amorcer ce que les populations elles même une nouvelle vie. « Nous avons attendu ce jour il y a plusieurs décennies. Dieu merci, aujourd’hui nous pouvons dire que nous rentrons fièrement dans le cercle des villes émergeantes du Mali » nous a confié un conseiller du chef de village de Bankass. A Koro, la joie des populations était immense que Agouno Dama n’a pas pu retenir ses larmes. « Je peux mourir en paix maintenant. Que Dieu bénisse tous ceux qui ont participé de prêt ou de loin à ce fabuleux projet » a-t-il souhaité. En coupant les rubans symboliques de ces deux centrales hybrides, l’émotion chez le président était vive. Sa joie de pouvoir fournir aux populations de ces deux localités de l’électricité, était visiblement sans limite.

 

Dans la foulée, le président IBK a annoncé comme pour enivrer davantage les populations, que la coopération française dispose du montant de plus de 11 millions d’euros pour l’adduction d’eau dans les cercles de Bankass, Koro et Sofara. Le tonnerre d’applaudissement qui a accueilli cette annonce témoigne sans doute du besoin réelle d’eau potable dont la population souffre. D’ailleurs qui était mieux inspiré que cette vielle dame qui s’est mis au passage du président IBK entre Koro et Bankass brandissant un fanion sur lequel il était inscrit simplement « De l’eau ». Et cette autre dame qui s’est pointé avec un seau d’eau boueuse ? IBK, au bord des larmes ne pouvait résister à ces différents messages. C’est pourquoi, il a donné des instructions fermes pour que l’eau potable soit accessible à ces populations avant sa prochaine visite.

 

Djenné, 100 milliards FCA pour un seuil hydro agricole

A Djenné, le président à procédé au lancement des travaux d’aménagement du périmètre de Sarantomo qui fait 1000 hectares et la construction de l’ouvrage de vidange du Pondori.

Ces travaux qui concernent la construction d’un canal principal sur une longueur de 5205 Ml, la construction d’une piste de circulation située au pied du cavalier droit du canal principal sur une longueur de 5205 ml, d’un drain principal sur une longueur de 12 477 ml dont 6400ml à l’intérieur du périmètre comprend également la construction de 55 canaux tertiaires sur une longueur de 36612ml.

Les travaux sont financé par  la Banque islamique de Développement (BID) à hauteur de 100% (prêt istisna’a).

Cet immense ouvrage sous le contrôle du programme de Développement de l’irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué, permettra de fournir au Mali une importante source de revenu garantissant l’auto suffisance alimentaire.

 

Envoyé spécial à Sévaré, Bandiagara, Bankass et Koro

 Abdoulaye Niangaly

PARTAGER