Lynchage médiatique du PM sortant : Non mon capitaine ! On ne traîne pas un homme déjà à terre

16 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Sa démission n’a pas suffi ! Il a fallu que le capitaine s’y mette en personne  et avec des armes lourdes pour l’achever.  La démarche n’était tout simplement pas nécessaire.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Premier sortant, Cheick Modibo Diarra a été humilié. L’on rétorquera peut-être que lui aussi a humilié d’autres. Bien entendu, la grandeur consiste aussi et surtout  à pardonner; étant entendu que sa démission  en soi,  s’avérait d’ores et déjà une source d’amoindrissement de sa personne. Il a tout simplement manqué son rendez-vous avec l’histoire. Et ce constat s’avérait largement suffisant pour le ramener à sa véritable dimension. Mais il a fallu en rajouter.

Les sorties médiatiques du capitaine n’ont, en clair,  véritablement pas été appréciées par la majorité des auditeurs et téléspectateurs maliens. Elles ont d’ailleurs été assimilées à de l’acharnement et à la volonté affichée d’abattre un homme déjà mort, politiquement s’entend, bien sûr ; mais désormais susceptible de ressuscité du fait des déclarations du putschiste.

Notre bon capitaine doit s’approprier les vertus du silence en pareilles circonstances. Autrement, à la place des coupables, il engendrera plutôt des victimes avec un capital de sympathie non négligeable inhérent à tout martyr.   En clair, par le fait d’être désormais considéré comme une victime expiatoire de la junte militaire, Cheick Modibo Diarra pourrait bien rebondir dans l’avenir et compromettre les ambitions de son détracteur. N’insultons pas  l’avenir !

En attendant, beaucoup d’observateurs ont perçu la démarche  du capitaine comme un outrage   à nos valeurs sociétales. Et puis, à quoi bon, pour Sanogo, de se faire de nouveaux ennemis, lui qui en a déjà tant ;  lui qui a besoin aussi du pardon des autres ? Et Pourquoi s’exposer davantage ?

Qui disait déjà que le silence était grand et que tout le reste est… ?

B.S. Diarra

SOURCE:  du   19 déc 2012.    

16 Réactions à Lynchage médiatique du PM sortant : Non mon capitaine ! On ne traîne pas un homme déjà à terre

  1. PCB

    Merci M. Diarra pour la justesse de votre point de vue. Quelles que furent les fautes commises par CMD, le traîner dans la boue comme l’a fait le Capitaine Sanogo dénote d’une méconnaissance des règles de la bienséance par ce dernier. Espérons que ledit capitaine réalise son erreur et, qu’à défaut de s’excuser publiquement de ses « dérapages », lui et ses collègues œuvrent rapidement à la libération du Nord du Mali. C’est bien pour défendre la Patrie qu’ils ont endossé l’uniforme militaire, non?

  2. Douglas Kan

    Je pense qu’il faut depassionner le debat. Ce qui est fait est fait. Maintenant, donnons le temps à nos responsables de bien préparer l’armée pour pouvoir faire face à la guerre qui n’est pas du tout facile. Le nouveau gouvernement vient d’être mis en place, donnons lui le temps d’organiser les choses car les défits sont nombreux même si la priorité revient à la liberation du Nord et aux élections.

  3. Moussa Amadou

    Les maliens il est temps qu’ont reviens en arrière pour voir les choses en face, le gouvernement, les militaires et les députés, il faut rapidement qu’ont fait face à face à c’est ci pour nous dire la réalité : Si c’est les militaires même qui ne veut pas partir ; si c’est le gouvernement qui refuse de donner l’ordre ou c’est l’assemblée qui refuse de voter la feuille de route au nom de tous les maliens ; mes chers amis ; sœurs ; pères et mères disons-nous la réalité le Mali se pour nous tous, les militaires sont payent pour ça et le gouvernement aussi est là pour nous.
    Ils disaient qu’ils n’ont pas d’armement, je crois que le jour les militaires sont venus ils n’ont demandé personne ; et aujourd’hui qu’ils ont eu tous ils ne doivent pas attendre l’ordre qui que qu’en soit vraiment ; le militaire si vous veut le pouvoir aller libéré le nord c’est ça dont nous avons besoin tout de suite montré nous que vous êtes là pour nous prêt pour nous et non de discours nul.
    Les maliens un débat télévisé à la télé pour se trois branches : Djankounda ; assemblée et Aya qui suit le représentant des militaires merci.

  4. maigus

    cmd paie pour ses erreurs commises en traitant avec le diable de Kati.
    il se croit tout permis et il paie les frais amers.
    il faut que les maliens se ressaisissent.
    il faut réellement opter pour la guerre et non la negociation.

  5. james10

    CMD reviendra in shAllah! C’est un vrai patriote qui n’a pas bouffé l’argent du Mali. Maintenant les politiciens ont pris le pays en otage, à nouveau!!! Sanogo gare à toi, lâche, militaire indigne. Tu n’auras pas la chance de Dadis!!! Quand les balles vont déchiqueter ta figure de singe, tu regretteras tous tes actes.

    • moises

      CMD viendra pour etre le chef de ton village.Jamis plus il sera á la primature ni moins á KOULOUBA. iL N.A PAS LE NIVEAU DE PILOTER LE maliba!

  6. diablo 000

    « n’insultons pas l’avenir »
    Bien dit M Diarra

  7. yayyyyy

    vs savez j n en veux plus au mnla qui a contribue a la prise en otage du nord ,voyez vs meme si sanogo et ces racailles n ont pas pris le sud en otage .avec ces racailles là j vs l dit on va droit au mir ,les maliens ouvrons les yeux et combattons ces racailles pour libéré l sud et forme une armee en une seule et nous allons au nord ,sinon avec ces racailles au pouvoir si on s hasarde ils vont prendre tout l pays et c est la somalisation .cmd on est avec toi de tout nos coeur presqente au election

  8. anti

    Le Capitaine n’ arrête pas de se tirer des balles dans ses pieds. Les gens attendent de lui qu’il parle en militaire et pas en politicien. Le Mali a reçu les armes tant attendus et que dit le « libérateur »? Rien! Il laisse juste comprendre que son seul problème est d’avoir le pouvoir non pas pour changer quoi que ça soit mais juste pour avoir la belle vie lui et sa clique. N’est pas De Gaulle qui le veut!

  9. coulibalycoulibaly

    Vive CMD, Abas ce maudit Capitaine.

  10. M.T

    SANOGO MÉFIE TOI TU A D ENNEMIS

  11. Kassin

    La crise malienne, vraiment il faut qu’on en parle.

    Au moment où la communauté internationale, la Cedeao et la majorité de la classe politique insistaient sur la nécessité de mettre à l’écart les membres de la junte militaire dans l’exercice du pouvoir transitoire c’est CMD lui même qui a tout fait pour maintenir leur emprise sur le pouvoir (octroie de la majorité des ministères régaliens:défense, sécurité, administration territoriale, justice; loi de protection et légalisation en amnistie et en comité de suivi, silence coupable sur les arrestations extrajudiciaires..)

    Personne n’est contre l’armée malienne, personne n’est contre la garnison de Kati, mais le rôle d’un militaire c’est défendre un pays et non s’immiscer dans l’exercice d’un pouvoir constitutionnel.

    En s’associer avec les aventuriers de Kati contre vents et marées CMD a signé sa propre mort clinique et politique.

    Il n’a rien fait pour permettre un retour rapide à l’ordre constitutionnel normal.

    D’ailleurs il méprisait la constitution du Mali, à la quelle il préférait l’accord-cadre qui lui a permis d’être nommé premier ministre.

    Une association d’hors-la-loi finit toujours par la trahison et l’histoire est suffisamment remplie d’exemples que CMD ne pouvait ignorer l’issue de son alliance avec les putschistes de Kati et contre la volonté et les efforts de la communauté internationale.

    Voici quelques exemples de l’histoire:
    ( Mali: Moussa-Tiekoro-Kissima;
    Burkina Faso: Blaise-Sankara-Lingani-Kaboré;
    Côte d’ivoire:Guëi-Gbagbo;
    Guinée Conakry:Dadis-Toumba-Konaté, etc.)

    Le jour où l’association Sanogo-Konaré-Seyba-Youssouf va voler en éclat, que personne ne soit surpris et surtout n’allez pas nous parler de morale du genre « on ne traine pas un homme déjà à terre » puisque quand on décide d’être hors-la-loi on décide que tout est permis et on vend son âme au Diable, on rentre dans un jeu, et on se doit de le gagner loin de la morale et de la retenue.

    C’est pour éviter ces dérives qu’on insiste et, on ne se lassera jamais de le dire aux maliens, de respecter et de faire respecter les règles que nous avons nous mêmes établies dans notre société.

    Respectons notre constitution, puisque les autres nous ne respecteront jamais si jamais nous ne respectons pas nos propres règles.

    Comprenons les autres s’ils exigent de nous le respect de notre constitution.

    Écoutons les américains s’ils nous exigent un président légitime issu des urnes pour conduire notre pays dans le respect de nos textes.

    Puisque les islamistes au nord ne veulent ni partition ni indépendance, pourquoi ne pas les proposer comme préalable au dialogue (auquel ils sont disposés) qu’ils laissent les populations du nord voter pour leur président?

    Iyad Aghali s’est toujours réclamé du Mali malgré ses dérives, donc cessons les spéculations stériles et organisons une élection sur toute l’étendue du territoire au nord comme au sud puisque les islamistes qui contrôlent le nord n’ont jamais parlé d’indépendance ni autodétermination.

    Leur problème c’est la Charia et ils peuvent le discuter avec le nouveau président élu car Dioncounda n’a ni la légitimité (mais il est légal car la constitution qui lui confère la place de président par intérim) ni le courage de régler définitivement cette crise.

    Le régime d’exception qu’est la transition n’est pas bien indiqué pour régler la crise malienne car il faut beaucoup d’argent pour remettre le pays sur le droit chemin et avec la transition le Mali n’a pas la plénitude de la coopération internationale sans laquelle on ne peut rien faire.

    Ce n’est pas un budget annuel de 1000 milliards de FCFA qui va faire une guerre et organiser des élections générales, tout en continuant de payer les fonctionnaires et d’assurer une année scolaire et universitaire normale, d’assurer des services publics de santé, de fourniture d’eau et d’électricité, d’entretien routier, et de fonctionnement régulier des administrations et des services déconcentrés de l’état même si on annulait tous les programmes d’investissement public.

    Ce n’est pas possible.

    Si le très expérimenté Diango Cissoko, n’est pas d’accord avec ce que je dis alors qu’il le dénonce publiquement.

    Trop de temps perdu à tourner en rond et pour zéro.

    Trop de souffrances inutiles de nos populations du nord et même du sud.

    Trop d’images négatives du Mali qui marqueront à jamais des générations entières de maliens.

    Et souvenons nous, ce pays ne sera grand que si les maliens sont grands.
    Et pour que les maliens soient grands il faut qu’ils libèrent leurs esprits des futilités et des tares inutiles, il faut que nous éduquons nos enfants pour que nous tous prendrons le droit chemin, enfin, il faut que nous acquérions le savoir, où qu’il se trouve.

    Mais à regarder de près, nous avons très peu d’hommes capables de vision et d’actions d’envergure pour sortir le pays de l’ornière.

    CMD était dans ce registre d’hommes incapables mais il n’est pas le seul.

    Et ça sautait à l’œil avec ses agitations inutiles et ses émotions d’enfant emballées dans une carapace de scientifique émérite.

    Sanogo et Dioncounda sont aussi incapables, car leur vision pour le Mali et les actes qu’ils posent ne sont pas les médicaments qu’il faut pour le malade Mali.

    On n’emploie pas un dentiste dans un bloc opératoire pour cardiaque sans aucune formation de chirurgie cardiaque.

    Bonne journée aux CHU de Gabriel Touré et du Point G!

  12. BATHIO

    L’ELEPHANT TANT ATTENDU EST VENU AVEC UN PIED CASSE

    Qui pouvait definir les contours du plein pouvoir? Personne evidenment. Qui avait voulus le plein pouvoir au PM, Kati biensur. Et pourquoi, parce que le PM est suppose etre dans leur can, et vous ne faisiez pas confiance au president interimaire. Je savais que cela allait cree des confusions au sommet de l’Etat un jour. La confiance qui manquait entre le President interimaire et Kati vient d’etre creer, helas esperons que cela perdure.

    Ma deuxieme inquietude est une future ingerence annoncee par Kati dans la gestion de nos institutions, si jamais eux suspectaient que qqun ne fait pa son travail correctement » Oh bon Dieu, je voudrais etre tout sauf un ministre dans ces conditions, car le juge est dans un camp militaire, je ne connais pas ses loi de reference et surtout aussi que son verdict peut etre crucial et humiliant… » tu demissionera avec arme pointe a ta tete. Sanogo sera la si jamais qu’il n’arrive pas a comprendre: ta gestion desfinances (bien vrai qu’il n’a aucune notion de la finance), ta maniere de gerer le budget (bien vrai qu’il ne sait rien du budget), tes rencontres et voyages (bien vrai qu’il ne connait rien de la diplomacie), etc …ou si et seulement si on arrive vraiment pas a te comprendre (bien vrai qu’il ne sait pas dans quelle merde il est entrain d’enfonce le pays d’avantage): On envois seulement deux ou trois pick up chez toi et t’amener a la Tele pour demission.

    CHERS FRERES ET SOEURS LA LIBERATION RAPIDE DU SUD ET DU NORD EST L’ORGANISATION TRES RAPIDE DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE seule porte de sortie A bon entendeur …

  13. Racine Diop.

    Gros menteur ,personne n’est fâche contre le capitaine ,C ‘est Diarra même qui s’est humilié,,j’usqu’a aller détourné des décret à sa guise ,se fourrer des affaires de fesses ,partout et en plus se sentir indéboulonnable ,et quoi encore ,Ton Cmd est fini à jamais ,il s besoin de partir loin du Mali sans identité et pour très longtemps ,s’il lui reste un moindre dignité .Sanogo ,l’a fait confiance ,l’a proposer aux autres Premier Ministre ,il a déçu tout le monde ,voilà l’homme ,vérifier bien si il est aller vraiment à la NASA ,vérifier cela ,car pour naviguer un appareil spatial suppose une grande intelligençe ,pour manquer le tournant de l’l’histoire comme le Premier Ministre d’ un pays qui cherche sa voie par terre ,comme le Mali .il a agit en ignorant tout court ,à ce titre nous doutons de on ingéniosité à conduire un appareil spatiale à la NASA .salut petit con ignorant compliçe d’un perdant comme Cmd.

    • Kollon

      Detrompes toi Racine Diop,CMD reviendra avec force et nous savons bien qu’il peut gagner les prochaines elections presidentielles.