Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) [Photos]

20 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) – 09/01/2013

20 Réactions à Marche des cadres et militants de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) [Photos]

  1. Il s’agit bien de la marche de la coalition pour les concertations nationales immédiates et souveraines. Cette coalition est composée du FPM (FRONT PATRIOTIQUE POUR LE MALI)- de la COPAM, de la COPAM FORCES VIVES- de IBK MALI 2012, de DJOKO NI MAYA et d’autres organisations composés de patriotes qui veulent le vrai changement. Nous voulions aller sur des bases claires et non laisser le pays entre les mains de ceux qui l’ont mis dans ce problème. Hier, ils ont fait sortir leurs mercenaires qui semé la terreur à Bamako, des éléments ont été arrêtés des soldats mercenaires burkinabés avec une ambulance rempli de grenade et d’armes. Patriotes du Mali, levons-nous pour que le Mali ne soit pas la Côte d’Ivoire. Dioncounda, c’est futur GBAGBO, il faut agir vite!!!

  2. Bougobalini

    Soubresauts de desespoir, rien de plus.

    A defaut de pouvoir faire sortir les parents, qui faut-il le rappeler en ont marre de ces nombrilistes destructeurs du pays, on se rabat sur les enfants. Les enfants vont toujours etre contents de sortir des classes et de s’exhiber comme le veut la COPAM. Ils ne savent meme pas les consequences de ces actes. Un enfant est toujours content lorsqu’on le fait sortir des classes et peu importe la raison, c’est normal et on est tous passes par la. Mais j’en veux aux parents qui regardent sans broncher l’hypotheque de l’avenir de leurs rejetons sur des bases politiciennes qui ne servent qu’une poignee de renegats.

    Quelle honte!!!

  3. GNI

    SUR QUELLE PLANÈTE VIVEZ-VOUS..POUR QUELS INTÉRÊTS MANIFESTEZ-VOUS..
    SI VOUS VIVEZ AU MALI, POUR L,AMOUR DES FRERES ET SOEURS QUI SOUFFRENT, ARRETEZ DE DISTRAIRE LES GENS AVEC LES CONCERTATIONS..
    SI VOUS MANIFESTEZ POUR LES INTÉRETS DU MALI, UNISSEZ-VOUS AVEC LES AUTRE FORCES VIVES , AFIN D,APPUYER NOTRE ARMÉÉ..
    CE N,EST PAS LE TEMPS DE LA ZIZANIE..

  4. bougounika1

    C,est des irresponsables ces manifestants, des vulgaires destabilisateurs. Ils ne se soucient guerre de la liberation du nord du pays. Leur seul objectif c,est de confier la transition a Sanogo et a ses proches: Mariko, IBK, Amion Guindo etc. Peine perdue. Le coup de force ne passera. Ils sont a leur enieme tentative. Ce sont ces memes ignares qui avaient agresse le president Dioncounda dont je commence a admirer le courage et la sagesse. Tiens bon cher president!!! Les apatrides vont echouer. Tout au tard ils paieront pour tous ces actes qui sement le chaos dans le pays. Peace!!!!

  5. Les concertations nationales sont obligatoires pour identifier les futurs acteurs de la transition qui pourront soit renforcés les organes existants soit les remplacés sans condition. Ce qui se passe au MALI est inadmissible, jamais nous ne devons laisser DIONCOUNDA et DJANGO dirigés notre pays pendant cette transition car ils doivent être jugés et condamnés devant un tribunal populaire pour leur crime commis en intelligence avec ATT contre le peuple du MALI.
    Chers patriotes maliens, votre manifestation est digne, légitime et fondée et vous avez la bénédiction divine pour la mener à son terme car les acteurs clés de cette transition sont maudits et ils ne pourront jamais libérer notre territoire donc il faut les chasser du pouvoir à l’issue des concertations nationales et mettre en place d’autres organes plus crédibles.
    Oser lutter c’est oser vaincre donc les manifestions doivent continuer sur toute l’étendue du territoire sous contrôle Gouvernemental. Bon courage patriotes maliens!

    • amicale

      1) Personne n’est ouvertement opposé aux concertations nationales. Elles ont été reportées siné dié le temps de mieux les organiser afin d’assurer au mieux une représentativité équilibrée des participants. Il y a moins de 3 jours un communiqué passé à la télé a rassuré qu’elles auront bel et bien lieu.
      2) Le gouvernement a ordonné la suspension des activités pédagogiques à Kati et Bamako.
      3) Le ministre de l’administration a rappelé les règles et procédures se rapportant aux manifestations publiques.
      Gare donc aux vieux chenapans et groupuscules anarcho-gauchistes invétérés qui passent leur temps à fomenter des agitations intempestives et stériles. Il n’y aura pas de marche demain pour importuner la majorité muette.
      Les contrevenants seront embastillés et leurs vils desseins mis sous éteignoir.
      Ce n’est pas parce qu’on veut des concertations qu’il faut incendier Bamako et commettre actes de vandalisme et de braquage comme hier. Un peu de respect pour ceux qui sont au front entrain de se battre en ce moment pour barrer la route aux crottés jihadistes envahissseurs.